Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2023

Regard sur les 30 derniers coups d'œil sur le quartier.

Le bois de Vincennes est un lieu majeur d'attrait pour les habitants du 12e comme de tous ceux qui visitent notre arrondissement. C'est pour cela que nous lui avons consacré une série de 'L'Oeil du quartier'. Hier, nous avons publié le 30e et dernier opus de cette série*.

paris

Comme il n'était pas question de transformer ce blog en un organe à destination des botanistes et des entomologistes, nous avions d'emblée annoncé nous concentrions notre regard non sur les innombrables richesses naturelles du bois, mais sur les lieux et monuments dignes d'intérêt qui s'y trouvent :

  • Ecole Du Breuil + Arboretum (22 ha)
  • Caserne Carnot (7,6 ha)
  • Hippodrome de Vincennes (50 ha)
  • Rotonde de Davioud
  • Cartoucherie de Vincennes (3 ha)
  • Fort neuf de Vincennes (20 ha)
  • Châlet de la Porte Jaune (0,8 ha)
  • La CIPALE (4 ha)
  • Pavillon de la Brasserie
  • Pavillon des Gardes (DEVE)
  • Parc Floral (26 ha)
  • Guignol
  • Jardin d'Agronomie Tropicale (8 ha)
  • Pyramide
  • INSEP (28 ha)
  • Stade de Joinville (5,5 ha)
  • Stade de Vincennes (7,8 ha)
  • Centre UCPA Bayard (2,1 ha)
  • Amicale des Boulistes Charenton-Saint-Maurice
  • Kiosque de lac de Gravelle
  • Centre de culture bouddhique (1 ha)
  • Pavillons du lac des Minimes
  • Square de la Croix Rouge
  • Ecole des chiens guides
  • Monument à Beethoven
  • Ancien Octroi de la porte de Charenton
  • Parc Zoologique de Paris (15 ha)
  • Monument à la Mission Marchand
  • Stade Pershing (3,2 ha)
  • Pelouse de Reuilly (10 ha)

Il est intéressant de constater que 17 parmi ces 30 richesses sont des concessions ou des emprises qui totalisent 214 des 995 hectares du bois.

C'est aussi l'occasion de vous renvoyer à cet article : Regard sur les concessions et emprises dans le bois de Vincennes.

* dès mercredi prochain, un nouvelle débutera.

24/03/2023

Dans une semaine on vote pour ou contre les trottinettes en libre service

parisIl ne se passe pas de jour sans qu'un membre de l'exécutif municipal parisien ne rappelle son engagement à diminuer la part modale de l'automobile dans les déplacements intra-muros au profit des piétons, des mobilités actives et de celles décarbonées.

Introduites à Paris en 2019 dans le plus grand désordre en raison de l'absence de règles ayant anticipé leur arrivée et d'infrastructures adaptées à leur stationnement, les trottinettes électriques en libre service ont néanmoins aussitôt bénéficié d'un indéniable succès.

Heureusement, les nombreuses dispositions prises depuis cette époque ont permis de leur donner une existence légale (dans le code de la route notamment), d'en réguler le nombre à 15 000, de créer des emplacements dédiés à leur stationnement, d'en limiter la vitesse maximale et d'en brider automatiquement la vitesse dans certaines zones, d'interdire leur usage par des mineurs. Récemment, les opérateurs ont annoncé avoir immatriculé leurs trottinettes afin d'aider les forces de police à verbaliser les infractions.  D'autres communiquent sur leur aptitude à empêcher désormais les trajets à deux personnes.

Elles demeurent néanmoins associées à la mise en danger des piétons, aux trottoirs encombrés, au non-respect du Code de la route, à une vitesse de conduite dangereuse, et à une augmentation du nombre d’accidents.

Le contrat des trois opérateurs autorisés (Tier, Dott et Lime) arrive à échéance et la ville de Paris envisage de ne pas le renouveler. Afin d'associer les parisiens à sa décision, la Maire de Paris organise dimanche 2 avril une votation citoyenne nous invitant à répondre à la simple question : "Pour ou contre les trottinettes en libre-service à Paris ?"

Nous nous posons nous aussi des questions ...

Pourquoi seulement les trottinettes ? Ce que l'on reproche aux trottinettes (stationner et circuler sur les trottoirs en faisant courir des risques aux piétons), ne pas respecter le code de la route (arrêt au feu, sens interdit) se constate tout autant, voire davantage des vélos et des autres EDP (Engin de Déplacement Personnel).

Pourquoi seulement celles en libre service ? Lors de vos déplacements piétons, vous observerez que non seulement les vélos (Vélib' compris) circulant sur les trottoirs sont plus nombreux que les trottinettes, mais que ceux appartenant à des particuliers sont majoritaires. 

Nous avons également noté que les trottinettes et vélos négligemment abandonnés en plein trottoir avaient quasiment disparu au profit des espaces de stationnement dédiés (ce qui est probablement favorable à leur rotation).

Pourquoi les interdire plutôt que de continuer à prendre des mesures comme celles qui ont montré leur efficacité ? Leur immatriculation par la préfecture nous semble une mesure urgente qui pourrait être généralisée à tout ce qui roule dans l'espace public. Vélos compris.

Que va devenir cette ville si ceux qui la gouvernent ne sont pas capables de l'adapter aux nouveautés que proposent des entreprises créatives qui répondent aux aspirations des habitants ?

Interdire n'est en aucun cas la solution. C'est pourquoi nous voterons "pour" (si toutefois nous parvenons à atteindre l'unique bureau de vote du 12e) et réclamons à nos élus de prendre  toutes les mesures permettant d'intégrer ce mode de transport urbain sans pénaliser les autres et sans qu'il soit la cause d'insécurité et d'accidentologie.

23/03/2023

Portes Ouvertes à l'Ecole Professionnelle de la Boucherie

parisSi vous vous intéressez à la viande et aux métiers qui la concernent, et si comme nous, vous avez manqué celle du 11 février dernier, vous ne manquerez pas la porte ouverte qu'organise l'Ecole Professionnelle de la Boucherie (EPB) située au 37 boulevard Soult, samedi 25 mars 2023 (de 09h00 à 13h00).

paris

L'EPB est une école privée fondée en 1927 par le syndicat de la boucherie de Paris. Elle est installée boulevard Soult depuis 1955.

paris

Ces journées sont principalement destinées aux jeunes 15 à 25 ans qui souhaitent s'inscrire en apprentissage au métier de la boucherie. Une occasion pour chacun d'entre-nous de découvrir le métier de boucher et sa formation ainsi que de rencontrer les formateurs et des apprentis du CFA pendant un parcours au sein du bâtiment.

Inscription recommandée sur cette page
Vous pouvez aussi prendre contact au 01 43 45 23 72

08:13 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

21/03/2023

Quand le bois de Vincennes était administré par les communes riveraines

Le bois de Vincennes a été concédé en propriété à la ville de Paris en 1860, mais il reste alors administrativement sur les communes de Vincennes, Fontenay-sous-Bois, Nogent-sur-Marne, Joinville-le-Pont, Saint-Maurice, Saint-Mandé et Charenton-le-Pont.

paris

1860-Plan du bois de Vincennes-Gustave Barba Editeur
Cliquez pour voir en grand

Vers 1865, la promenade publique du bois de Vincennes s'accrut du parc de Charenton, détaché de la commune voisine de Charenton-le-Pont et qui vint rattacher le bois à la ville de Paris. C'est dans cette partie que fut creusé le plan d'eau de 12 hectares qui constitue le Lac Daumesnil.

Le bois de Vincennes n'est officiellement rattaché au 12e arrondissement que par les décrets du (un par commune).

Cette petite carte montre bien comment s'est constitué le 12e arrondissement bois de Vincennes compris, entre 1859 et 1929.

paris

07:56 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

20/03/2023

Connaissez-vous les médiateurs de la ville de Paris ?

parisLes médiateurs et médiatrices de la ville de Paris (*) sont des agents formés pour désamorcer les tensions en ville. Ils assurent une mission de médiation préventive et d’accompagnement social par la veille dans les espaces publics et collectifs de la Ville de Paris.
 
Depuis 2021, ils effectuent des maraudes pédestres et recherchent le contact avec tous les Parisiens. Ils répondent aux questions des usagers et préviennent les incivilités. Ils mènent une action de veille et d’intervention visant à prévenir les rixes entre jeunes.
Ils participent à la tranquillisation des quartiers par une présence rassurante et contribuent à réduire le sentiment d'insécurité.
 
Au nombre de 120, Ils constituent une brigade de médiation désormais rattachée à la police municipale parisienne. On les reconnait par leur uniforme : un polo bordeaux sur lequel est écrit "Mairie de Paris – Médiation".

paris

Ils sont présents dans la rue à des horaires où les Parisiens et Parisiennes reviennent de leur travail, de la crèche ou de l’école, et parfois à des horaires où seuls les services d’urgence sont ouverts.
Afin d’être parfaitement connus et reconnus des Parisiens et d’avoir une connaissance fine du territoire qu’ils couvrent, les médiateurs circulent toujours à pied, par équipe de 2 à 4 agents, avec une tenue identifiable.

paris

Photo Passage Stinville

Ils assurent trois types de missions :
  • La médiation (prévention des nuisances et des incivilités, résolution de petits conflits de voisinage ou entre usagers de l’espace public) ;
  • La veille technique (signalement aux services techniques sur des dysfonctionnements en matière de voirie, d’éclairage, de propreté, etc.) ;
  • La veille sociale (écoute des personnes fragilisées, orientation vers les services sociaux). Leur présence vise à agir sur la restauration du lien social et de la confiance.

(*) à ne pas confondre avec la fonction du Médiateur de la Ville de Paris dont la fonction consiste à intervenir en cas de litige d'un usager avec un service municipal pour rechercher une solution amiable qui soit équitable et juste.

17/03/2023

Le mystère du 19 rue Louis Braille

Cette photo est prise en direction du nord, au croisement de la rue de Toul et de la rue Louis Braille.

paris

L'immeuble situé à gauche a pour adresse le 17 rue Louis Braille, celui situé à droite a pour adresse le 21 rue Louis Braille. Qu'est devenu le 19 rue Louis Braille ?

La première idée qui vient à l'esprit est que la portion de rue de Toul qui se trouve devant nous résulte d'une percée qui aurait rendu au domaine public un lot précédemment numéroté 19.

paris

Extrait d'un plan de 1860 (cliquez pour agrandir)
avant le percement des rues Louis Braille, Michel Bizot et av. Daumesnil

Cette hypothèse ne résiste pas longtemps. En effet :

La rue Louis Braille a été créée en 1885 par détachement de la rue Montempoivre (la partie ouest de la rue a été renommée rue Messidor) qui descendait de la barrière de Picpus (actuelle place Sans-Nom) pour rejoindre le lieu-dit de Saint-Mandé dénommé Montempoivre.

paris

Extrait d'un plan de 1884 (Cliquez pour agrandir)

Jusqu'à la création de la ligne de chemin de fer de Vincennes, la rue de Toul et la rue Sibuet ne constituaient qu'une seule rue dénommée rue Sibuet et auparavant sentier de Saint-Antoine. Le sentier de Saint-Antoine figure sur le plan cadastral de Saint-Mandé depuis 1812.

L'emplacement supposé du 19 rue Louis Braille fait donc partie du domaine public bien avant la construction des immeubles situés aux numéros 17 et 21 (1900-1901).

Alors ? alors le mystère reste entier et bienvenue à celle ou celui qui nous aidera à l'éclaircir.

14/03/2023

Ce matin débute le premier Conseil de Paris de 2023

parisVoila trois mois que les conseillers de Paris ne s'étaient pas retrouvés dans la salle du conseil de l'Hôtel de Ville. La dernière séance remonte en effet au 13 décembre 2022. Ce matin donc, à 9h00, Anne Hidalgo ouvrira la première séance de l'année 2023 qui devrait se poursuivre jusqu'à vendredi 17.

Cette première journée sera dominée par deux temps forts :

  • La dénomination du quai Valéry Giscard d'Estaing (7e) : 2023 DU 25.
  • Un débat autour de la communication sur l'organisation de la votation citoyenne relative aux trottinettes en libre-service2023 DDCT 28Six voeux sont rattachés à cette délibération.

paris

Les conseillers délibèreront ensuite sur près de 400 projets et 130 voeux que comporte l'ordre du jour dont :

2023 DDCT 12 : Subvention l’association PIMMS de Paris au titre de l’année 2023 et avenant à la convention d’objectifs suite au changement de nom de l'association.

2023 DAJ 3 : Octroi de la protection fonctionnelle à Madame Anne HIDALGO, Maire de la Ville de Paris.

Concernant spécifiquement le 12e arrondissement :

2023 DU 46 : Approbation du bilan de la concertation préalable relative à la modification de la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) Bercy-Charenton (12e).

2023 DAC 341 : Cession à titre gratuit de l’orgue de tribune de l’église Saint-Nicaise de Rouen en vue de son implantation dans l’église du Saint-Esprit (12e).

paris

Le grand orgue de l'église Saint-Nicaise de Rouen

2023 DLH 48 : Location de l'immeuble 23, boulevard Soult (12e) à la RIVP - Bail emphytéotique.

2023 DSOL 37 : Subvention (319.068 euros) et avenant à la CPO avec l’association Relais 59 pour le fonctionnement global de son centre social au titre de l’exercice 2023.

2023 DFA 7 : Convention d’occupation du domaine public pour l’occupation et l’exploitation de l’établissement dénommé Le Grand Bleu (12e) - Avenant n° 2.

2023 DAC 91 : Avenant à la convention d’occupation du domaine public avec l’association We Love Green pour l’organisation annuelle d’un festival de musiques actuelles écoresponsable dans le Bois de Vincennes.

paris

Comme d'habitude, vous pourrez suivre les délibérations en video directe à partir de 9h00 sur Paris.fr

10/03/2023

JO 2024 : Préparez-vous à des moments difficiles

parisEst-il besoin de rappeler que les prochains Jeux Olympiques d'été se dérouleront à Paris du au des Jeux paralympiques d'été qui se dérouleront du 28 août au 8 septembre 2024.

Les Jeux rayonneront tout autour de la capitale et particulièrement en Seine-Saint-Denis qui accueillera le Village olympique et paralympique, le Village des médias, ainsi que six sports.

À Paris, 15 sites de compétition pour les Jeux Olympiques et 11 pour les Jeux Paralympiques accueilleront 21 sports olympiques (sur 32), et 14 sports paralympiques (sur 22).

paris

Le 12e arrondissement sera concerné par quatre disciplines dont les épreuves se dérouleront à l'Accor Arena de Bercy (20 000 places assises) :

Que vous soyez ou non passionnés, et même si le 12e n'est concerné que par une faible partie des épreuves, l'événement a peu de chances de vous échapper. En effet :

Circuler à Paris et en Ile de France pendant l’été 2024 risque d’être particulièrement pénible. En effet, 185 km de voiries seront fermées pour le bon déroulement des Jeux Olympiques et des radars seront déployés pour contrôler ces files. Seules les personnes accréditées (chauffeurs de taxis, de véhicules de transports en commun, ceux destinés à favoriser le transport des personnes à mobilité réduite, de véhicules de secours et de sécurité) seront autorisées à y circuler.

Le décret du 4 mai 2022 détaille toutes les voies qui seront réservées, et la carte ci-dessus permet de se rendre compte des grands axes concernés à Paris et en Ile de France. On peut y noter qu’une voie du périphérique parisien sera neutralisée sur les deux tiers du tracé et que plusieurs axes entrants seront concernés comme l’A1, l’A13 ou encore l’A4 et son prolongement dans le 12e, Quai de Bercy.

parisIl est prévu d’activer ces voies réservées entre le 1er juillet et le 15 septembre 2024. Elles fonctionneront la journée entre 6 heures et minuit, et resteront ouvertes à l’ensemble de la circulation la nuit entre minuit et 6 heures ».

Aux voies bloquées sur les différents axes, vont aussi s’ajouter des périmètres de sécurité et de circulation restreints autour des sites olympiques. Leur carte n'est pas encore connue.

Cerise sur le gâteau, on prête à la direction des routes d'Ile-de-France (Dirif) et à la Mairie de Paris l'intention de pérenniser ces voies pour en faire après les jeux, des voies « héritages », réservées aux bus, taxis et au covoiturage.

Un conseil pour conclure : ne tardez-pas à réserver vos vacances d'été 2024.

06/03/2023

Ce soir, premier conseil d'arrondissement 2023

parisCe soir lundi 6 mars à 19h00, se tiendra le premier conseil du 12e arrondissement de l'année 2023. 

L'ordre du jour initial qui comporte une trentaine de délibérations, dix voeux et trois questions orales est téléchargeable sur cette page. À l'heure ou nous publions, nous n'avons pas connaissance d'un ordre du jour complémentaire.

Comme de coutume, une part importante des délibérations (20/30) concerne des subventions dont la seule lecture du titre ne permet pas de juger de l'intérêt ni parfois même de connaître la structure bénéficiaire. Exemple :

2023 DAC 1 Subventions, d'un montant de 457 500 euros - Convention et avenants, pour dix structures relevant du secteur des arts de ta rue, de l'espace public et du cirque.

Nous avons noté par ailleurs :

La délibération 2023 DAC 91 et le voeu V122023-007 relatifs à occupation du Bois de Vincennes par l'association "We Love Green" pour l'organisation annuelle d'un festival de musiques actuelles écoresponsable.

paris

2023 DDCT 12 Attribution d'une subvention l'association "PIMMS" de Paris au titre de l'année 2023 et avenant à la convention d'objectifs suite au changement de nom de l'association.

paris

Un budget a certainement été prévu pour actualiser la signalétique

2023 DFA 7 Convention d'occupation du domaine public pour l'occupation et l'exploitation de l'établissement dénommé Le Grand Bleu dans le 12ème arrondissement de Paris - Avenant No2.

paris

2023 DLH 48 Location de l'immeuble 23, boulevard Soult, dans le 12ème arrondissement de Paris, à la RIVP - Bail emphytéotique.

2023 DU 46 Approbation du bilan de la concertation préalable relative à la modification de la Zone d'Aménagement Concerté (ZAC) Bercy-Charenton, dans le 12e arrondissement de Paris.

On suivra également avec intérêt les discussions relatives à deux voeux présentés par l'opposition municipale :

-> V122023-005 Vœu relatif au réaménagement de la place Felix Éboué, présenté par Valérie Montandon et les élus du groupe Changer Paris du 12e

-> V122023-008 Vœu relatif aux JOP 2024 dans le quartier Bercy, présenté par Françoise Marcin et les élus du groupe Changer Paris du 12e.

Notons pour finir notre satisfaction de voir enfin la Mairie du 12e annoncer les dates des prochains CA : mardi 23 mai 2023 et mardi 20 juin 2023.

03/03/2023

Les édicules EDF vingt-ans plus tard

parisVous avez probablement remarqué ces édicules EDF en briquettes et céramiques qui se trouvent notamment sur les boulevards de ceinture (Reuilly, Picpus, Charonne ...).

Il y a très exactement 20 ans, en février 2003, lors de l'une de ses marches exploratoires, la commission PLU du conseil de quartier avait noté leur charme et déploré leur absence d'entretien.

paris

Source photo : commission PLU de février 2003

Si certains sont de toute évidence encore en service et correctement entretenus, d'autres semblent abandonnés. À plusieurs reprises des conseils de quartier (du 11e et du 12e entre autres) ont interpellé leur Mairie dans l'espoir de les voir mis en valeur et reconvertis. Ils se sont à chaque fois vu répondre qu'ils appartenaient à EDF et que la ville n'avait aucun pouvoir sur ces édicules.

paris paris 

On aimerait au moins en connaître le nombre et les emplacements (leur zone d'occupation apparaît sur les plans des open-data parisiennes, mais aucun repère ne les identifie). On aimerait aussi connaître leur rôle et l'avenir que leur prévoir EDF. Jamais nous n'avons entendu ou lu la moindre communication les concernant ! 

En novembre 2006, la Commission du Vieux Paris consultée sur le projet de démolition de celui situé boulevard de Picpus (au niveau de l'école Saint-Michel de Picpus) écrivait :

medium_edicule1.pngCet édicule, à usage de poste de transformation et appartenant à EDF, appartient à la production en série soignée et dessinée d'après le modèle de l'architecte-voyer de la ville de Paris, Camille Formigé, en 1900. Il comporte encore une frise de grès signée Gilardoni, industriel marseillais connu pour sa production de tuiles mécaniques. Ce type de petits bâtiment public qui participe du mobilier urbain mis en place sous le Second Empire et la IIIe République est en train de disparaître et il serait judicieux de pouvoir en conserver quelques spécimens.

medium_edicule2.pngLa Commission du vieux Paris a formé un voeu en faveur de la conservation du poste de transformation EDF, dessiné par l'architecte Camille Formigé (à frises en grès décoratif signées Gilardoni) et situé sur la voie publique, Boulevard de Picpus (12è arr.). La Commission de vieux Paris a souhaité qu'EDF dresse un inventaire exhaustif des transformateurs subsistants et propose la reconversion d'un certain nombre de ces édicules afin d'éviter leur obsolescence et leur disparition du paysage.

Q'est-il advenu de ce voeu ?