Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/03/2019

Le 12e, combien de divisions ?

parisSi le 12e arrondissement de Paris résulte d'une division en 20 entités de la capitale, il lui arrive d'être lui même divisé en fonction des besoins selon des critères historiques, administratifs, électoraux, démocratiques, religieux ou sociaux. Ainsi, le 12e peut être divisé :

parisAdministrativement en 4 quartiers :

  • quartier du Bel-Air (45e quartier de Paris)
  • quartier de Picpus (46e quartier de Paris)
  • quartier de Bercy (47e quartier de Paris)
  • quartier des Quinze-Vingts (48e quartier de Paris)

Démocratiquement en 7 quartiers :

  • parisBel-Air Nord (partie nord de Bel-Air)
  • Bel-Air Sud (partie sud de Bel-Air)
  • Nation Picpus (partie nord de Picpus)
  • Jardin de Reuilly (partie centrale de Picpus)
  • Vallée de Fécamp (partie sud de Picpus)
  • Bercy (identique à Bercy)
  • Aligre - Gare de Lyon (identique à Quinze-Vingts)

parisÉlectoralement en deux circonscriptions :

  • la 7e
  • la 8e

Religieusement en 5 paroisses catholiques :

Historiquement en deux parties :

  • celle faisant partie avant 1860 du VIIIe arrondissement de Paris
  • celle annexée en 1860

Socialement selon 3 communes d'origine : Paris, Saint-Mandé et Bercy

paris

Cliquez pour agrandir

01/03/2019

Lieux dits oubliés : le chemin de la Vôute du Cours

Après avoir évoqué la rue de la Voûte du Cours et la rue du Talus du Cours (voir ici), il sera question aujourd'hui d'une voie presque disparue : le Chemin de la Voûte-du-Cours. Une fois de plus, c'est Jacques Hillairet qui nous servira de guide :

Le Cours de Vincennes (ouvert en 1669) a été construit en remblai afin de chevaucher une dépression de terrain dite Grande Vallée. Le dénivelé qui en résulte est particulièrement évident quand on gravit les escaliers du Passage de la Voûte.

paris

De ce fait, son côté sud a longtemps surplombé un sentier qui, en contrebas, lui était parallèle sur toute sa longueur, depuis le 104 du boulevard de Picpus jusque dans Saint-Mandé. Ce sentier, déjà mentionné en 1696, peu utilisé et mal fréquenté, devint un cloaque infect qu'ont grignoté peu à peu les constructions édifiées dur le côté sud du Cours de Vincennes. Encore mentionné sur les plans de Paris de 1900 sous le nom de chemin de la Voûte du Cours, on découvre de nos jours son débouché sur le boulevard de Picpus entre les numéros 104 et 106 de celui-ci ...

paris

Cliquez pour agrandir

... sa traversée de la rue Marsoulan entre les numéros 28 et 30 pour le côté pair et 29 et 31 pour le côté impair ...

paris paris

Cliquez pour agrandir

ndlr : ainsi que très probablement cet espace entre le 87 et le 89 avenue du Dr Netter

paris

... et son débouché sur la rue de la Voûte entre les numéros 43 et 45, au delà desquels le vieux sentier est absorbé par cette dernière rue alors modernisée et élargie.

15/02/2019

De la DPSP à la Police Municipale. Qu'en attendre ?

parisLa loi N° 2017-257 du 28 février 2017 relative au statut de Paris et à l'aménagement métropolitain donne au Maire de Paris des pouvoirs et des responsabilités comparables à ceux des autres maires de France, dans des domaines comme la circulation, la lutte contre l’habitat indigne, les nuisances sonores, les affaires funéraires, la police des baignades ou encore la délivrance des titres d’identité.

Elle a permis le 1er janvier 2018 à la ville de Paris, d'intégrer dans les effectifs de la DPSP, 1 600 Agents de surveillance de Paris (ASP) et et les contrôleurs de la Ville de Paris, venus de la Préfecture de Police. parisLa DPSP rassemble aujourd'hui 3200 agents chargés de la lutte contre toutes les formes d’incivilités, et plus largement le non-respect des règles en matière d’usage de l’espace public.

Il y a à peine plus d'un an, en conclusion d'un article titré De la DPP à la DPSP, nous formulions l'espoir de rapidement constater les effets bénéfiques de cette réforme et plus particulièrement dans notre espace de vie quotidienne.

Un an plus tard [voir ci-contre], c'est par le nombre de PV émis par les agents de la DPSP que la Mairie de Paris voudrait prouver l'efficacité de cette organisation. Il n'est pas certain cependant que les parisiens en aient la même perception quand ils parcourent leur quartier.

Certains avaient vu dans la DPSP, les prémices d'une police municipale. Bingo ! le 25 janvier dernier, Anne Hidalgo a annoncé urbi et orbi sa décision d'en créer une ayant dit-elle trois missions principales centrées sur le respect des règles du quotidien :

  • Garantir la propreté des rues, en sanctionnant les dépôts d’ordures, les jets de mégots, le vandalisme, les épanchements d’urine, etc.
  • Veiller à la tranquillité publique, en luttant notamment contre le bruit dans les rues et les espaces verts causé par des passants, des véhicules, des événements incontrôlés ou des installations professionnelles (climatisation, etc).
  • Protéger les citoyens dans leurs déplacements, c’est-à-dire assurer la sécurité routière (stationnement gênant, respect des voies de bus, des pistes cyclables, des espaces réservés aux vélos, etc), la sécurité des piétons (refus de priorité, trottinettes électriques, etc) et le respect des normes antipollution (vignettes Crit’air).

Même dotée comme annoncé de 200 agents supplémentaires et en faisant abstraction de tout argument politique ou idéologique, pas facile de voir la différence entre cette Police et la DPSP et par conséquent d'en conclure que cette nouvelle structure porte en elle la garantie de résultats dans les domaines où nous en attendons.

Cette Police Municipale light ne relève-t-elle pas uniquement de la tactique électorale pendant que les parisiens sont convaincu de la nécessité de faire évoluer l'organisation et les moyens des services opérationnels ?

Lire également : Stationnement et incivilités : quels changements ?

08:08 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

05/02/2019

L'année du Cochon de Terre débute aujourd'hui

parisAujourd'hui 5 février 2019 débute le Nouvel An Chinois aussi appelé "Fête du Têt" par les communautés vietnamiennes.

L'année sera placée sous le signe du Cochon de Terre et se terminera le 24 février 2020 pour laisser la place au signe du Rat de Métal.

Rappelons que le 12e, et plus précisément le quartier de la gare de Lyon a été le premier lieu de l'immigration chinoise à Paris. C'est ce que rappelle depuis 1988 une plaque apposée sur la façade du centre Henri Lang (16 rue Chretien de Troyes) et plus récemment, cette sculpture réalisée par l'artiste Chinois Li Xiaochao en hommage aux Chinois morts pour la France en 14-18. 

paris
Cliquez pour agrandir

Cette page de Sortir à Paris donne le programme des festivités parisiennes et signale également celles prévues à l'hôtel ChinagoraDans le 13e, quartier chinois de la capitale par excellence, le fameux défilé du Nouvel An, aura lieu dimanche 17 février 2019. 

paris

01/02/2019

Première séance 2019 du Conseil de Paris

parisAprès deux mois de pause, le Conseil de Paris tiendra à partir de lundi 4 février 2019 sa première séance de l'année qui se poursuivra mardi 5 et mercredi 6.

Vous pouvez consulter ici l'ordre du jour et, comme d'habitude, suivre les délibérations en video directe lundi à partir de 9h00 ICI sur Paris.fr

Deux  thèmes principaux sont à l’ordre du jour :

  • Le débat organisé sur la sécurité des Parisiennes et Parisiens dans leur vie quotidienne [2019 SG 8].

parisNDLR : La communication ne porte semble-t-il que sur la démarche entreprise par la ville de Paris pour faire réaliser un audit dont le résultat sera communiqué aux élus lors de la séance de février et qui sera suivi d'un débat. Elle apparaît comme une volonté d'apaisement en décalage avec l'annonce par la Maire : J'ai décidé de créer une police municipale à l'origine de nombreux communiqués des groupes politiques du Conseil de Paris, d'articles de presse parisiens et d'explications ici sur Paris.fr

  • La communication sur l’action de la municipalité en faveur du sport de proximité [2019 DJS 86].

NDLR : On peut s'attendre à ce que le débat évoque l'incompatibilité entre la densité urbaine parisienne et de bons équipements sportifs ainsi que celle entre sport de proximité et organisation des JO2024.

A noter également parmi les autres délibérations soumises au vote :

» 2019 DDCT 23 : Rapport relatif aux modalités de regroupement des quatre premiers arrondissements de Paris.
» 2019 DDCT 1 : Fixation du nom d’usage et du bâtiment de la Mairie du 1er secteur de la Ville de Paris.

paris

La future Mairie de Paris Centre

» 2019 DAE 65 : Exonération des droits de place dus par les commerçants des marchés découverts alimentaires et des marchés de la création parisiens suite aux manifestations du 8 décembre 2018 - Avenants aux contrats.

» 2019 DFA 5 : Signature d’un contrat de concession de services relative à la fourniture, la pose, l’entretien, la maintenance et l’exploitation de colonnes et mâts porte-affiches supportant des annonces culturelles.

» 2019 DDCT 22 : Exercice du mandat, fixation des indemnités des élu.e.s parisien.ne.s.

» 2019 DVD 13 : Réseau parisien de bornes de recharges électriques Belib'. Grille tarifaire et convention GIREVE.
» 2019 DVD 33 : Conditions générales d'accès et d'utilisation des bornes de recharge électriques remises en service par la Ville de Paris. 

Les délibérations suivantes concernent plus spécifiquement le 12e arrondissement :

» 2019 DASCO 15 : Modifications des secteurs de recrutement des collèges publics parisiens pour l’année scolaire 2019-2020.

On note en particulier : 

Des changements de sectorisation sont prévus entre les collèges Courteline et Germaine Tillion. L’objectif de ces changements est d’équilibrer la composition sociale des secteurs de recrutement de ces 2 collèges, qui sont proches géographiquement. Par ailleurs, la liaison entre la Polyvalente Montempoivre (16) et le collège Germaine Tillion sera complète.

» 2019 DJS 85 : Subvention (35.000 euros) et avenant à la convention pluriannuelle d'objectifs avec l'association Culture Loisirs Animation Jeu Education - CLAJE (12e).

» 2019 DVD 29 - DPE : Opération "Debergue Rendez-Vous" (12e) - Aménagement d’une voie nouvelle. Convention de transfert de maîtrise d’ouvrage unique exercée par Logis-Transports.

On y lit : L’opération d’aménagement de cette seconde partie, conduite par la RATP et sa filiale Logis Transports, va permettre d’étendre l’aménagement du jardin public qui sera visible de l’avenue du Docteur Arnold Netter *.

* NDLR : C'est ce qu'on appelle familièrement : ne pas manquer de souffle !

paris

Cliquez pour agrandir

» 2019 DJS 110 : Bain-douche Charenton (12e) - Convention de mise à disposition de locaux pour l’utilisation de créneaux autonomes pour un public féminin en situation de grande précarité avec le Samu Social de Paris.

» 2019 DEVE 15 : Subvention d'investissement à la régie personnalisée Ecole du Breuil.

24/01/2019

Lieux dits oubliés : la Voûte et le Talus du Cours

parisLa rue de la Voûte-du-Cours et celle du Talus-du-Cours sont deux anciennes voies de la commune de Saint-Mandé qui apparaissent sur le plan de Roussel de 1730.

Jacques Hillairet nous explique dans le XIIe et son histoire : Les plans de 1730 indiquaient un chemin allant depuis le chemin des Marais (actuelle avenue Daumesnil) jusqu'au Milieu du Monde (actuel carrefour av de Saint-Mandé/ av Dr Netter) que la commune de Saint-Mandé appela rue de la Voûte-du-Cours.

Le Cours de Vincennes était alors traversé par un passage souterrain voûté situé à proximité de l'actuel passage de la Voûte.

paris

Du sud au nord, la rue de la Voûte-du-Cours est aujourd'hui représentée par la rue de la Véga, l'avenue Michel Bizot, l'avenue Netter (jusqu'à l'avenue de Saint-Mandé) et la rue de la Voûte ainsi dénommée depuis le 10 novembre 1873.

paris

La rue de la Voûte-du-Cours se prolongeait vers Saint-Mandé par la rue du Talus-du-Cours dont il ne reste aujourd'hui qu'une partie après qu'elle ait été amputée une première fois par l'implantation de l'enceinte fortifiée de Thiers et une seconde fois par le boulevard périphérique.

paris

Dans un prochain article, nous évoquerons le chemin de la Voûte-du-Cours.

21/01/2019

Ce soir 19h au Conseil d'arrondissement

parisCe soir lundi 21 janvier à 19h00, dans la salle des Fêtes de la Mairie, se tient le premier conseil d'arrondissement de l'année 2019.

L'ordre du jour initial et l'ordre du jour complémentaire sont disponibles sur cette page du site de la Mairie du 12e. Il sera notamment débattu :

  • de la délégation de service public pour les centres d'animation gérés par le CLAJE
  • de la sectorisation des collèges en 2019
  • de l'attribution d'indemnités exceptionnelles aux kiosquiers
  • de l'aménagement d'une voie entre la rue du Rendez-vous et l'avenue du Dr Arnold Netter (secteur Debergue)
  • de l'exonération des droits dus par les commerçants empêchés d'exercer suite aux manifestations de décembre dernier
  • de l'aménagement de locaux associatifs dans la résidence Edouard Robert Fécamp Tourneux
  • d'un contrat portant sur des mâts porte-affiches supportant des annonces culturelles (ndlr : à élucider) 

L'ordre du jour complémentaire comporte 5 voeux (portant sur l'école, la gratuité des transports en commun, l'aménagement de la place de la Bastille et la voirie du 12e) et 2 questions orales.

Pour en savoir un peu plus, venez assister à la séance qui rappelons le, est publique, ou à défaut, abonnez-vous au fil Twitter @Mairie12Paris et suivez le conseil avec le hashtag #CA12.

08:06 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

17/01/2019

Portes ouvertes sur les formations à l'École du Breuil

Les samedis 19 janvier et 16 février 2019, l'École Du Breuil ouvre ses portes aux collégiens, lycéens, étudiants, adultes en projet de reconversion professionnelle ou de formations complémentaires dans le domaine du jardin et du paysage.

paris

Venez vous renseigner auprès des équipes pédagogiques et des étudiants sur les formations aux métiers du végétal accessibles après la 3e, avec un Bac ou un Bac+2, en formation initiale scolaire ou par apprentissage, ou en formation pour adultes.

École Du Breuil
Route de La Ferme - 75012 Paris
Tel. 01 53 66 14 00

08:08 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

16/01/2019

Vendredi à l'École de Boulangerie ...

parisL'École de Boulangerie et de Pâtisserie de Paris est un centre de formation destiné à un public de jeunes et d’adultes souhaitant acquérir un véritable savoir-faire en boulangerie et pâtisserie.a été  à l’initiative des Grands Moulins de Paris. Depuis 1995, elle occupe 2000 m2 dans des anciens chais de Bercy où elle assure deux cursus de formation :

Le CFA, accueillant chaque année 240 personnes en contrat d’apprentissage pouvant acquérir de nombreux diplômes de la filière.

La formation professionnelle continue, s’adressant à des adultes en reconversion professionnelle et souhaitant obtenir un CAP boulanger, pâtissier ou le Brevet de Maîtrise en Boulangerie et Pâtisserie (environ 130 par an).

paris

Si vous êtes intéressé par une formation aux métiers de la boulangerie et de la pâtisserie, elle vous ouvre ses portes Vendredi 18 janvier 2019 (de 15h à 17h). Ce sera de visiter l’Ecole et de mieux connaître les formations qu'elle dispense.

Inscription par email : ffrancisco@ebp-paris.com (25 participants maximum par session)

D'autres dates sont prévues :  8 février, 1er mars, 22 mars, 12 avril, 3 mai, 24 mai, 14 juin

paris

Ecole de Boulangerie et de Patisserie
64 rue des Pirogues de Bercy – 75012 Paris
Tel : 01 53 02 93 70
 

15/01/2019

Nous ne sommes plus que 142 661 habitants

paris142 661 : Ce nombre correspond à la population légale (millésime 2016) du 12e arrondissement de Paris en vigueur au 1er janvier 2019 conformément aux concepts définis dans le décret n° 2003-485 du 5 juin 2003 relatif au recensement de la population (source Insee).

La population légale de Paris à la même date étant de 2 210 875 habitants, le 12e rassemble 6,45 % de la population parisienne.

Au cours des 5 dernières années, notre arrondissement a perdu 2,3 % de sa population (3397 habitants) soit un peu moins que la moyenne parisienne (- 2,8 %).

C'est un fait : à la différence de la plupart des grandes villes françaises, Paris perd chaque année 0,5 % de ses habitants au profit de la grande couronne et de la province. Les principales raisons sont parfaitement identifiées :

  • déficit de natalité à Paris par rapport à la moyenne nationale
  • prix de l'immobilier
  • effets de la location touristique de courte durée

Alors qu'entre 2001 et 2016, Paris a perdu 0,5 % de sa population par an, le nombre d’habitants en Ile de France a progressé de 0,4 %. est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle s'interroge Gérard Simonnet président de Vivre le Marais :paris

Devons-nous craindre que Paris perde des habitants alors que c'est la ville la plus dense d'Europe avec près de  22 000 habitants au km², que nous manquons d'espace pour respirer un air déjà trop pollué et que nos services publics, notamment les transport, sont saturés ?

Pour rattraper ceux qui quittent Paris intra-muros pour la grande couronne, la solution la plus simple et la plus évidente n'est-elle pas de faire au plus tôt du Grand Paris une réalité administrative ?

08:16 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris