Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2014

La question du mois (16)

parisPour faire vivre la facette dialogue de ce blog qui s'affirme blog citoyen d'information et de dialogue des habitants du quartier et au-delà, nous vous invitons chaque mois à nous faire part des réflexions que vous inspire une question.

La question d'avril : 

paris

Le Parc Zoologique de Paris ouvre dans 5 jours
Pensez-vous le visiter
dans le mois qui suivra son ouverture ?

07:57 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris

04/04/2014

Curiosité institutionnelle

parisCe n'est que dimanche prochain 13 avril que Catherine Baratti-Elbaz, élue conseillère de Paris dimanche dernier, devrait être élue Maire du 12e arrondissement. Durant cette même période, Michèle Blumenthal termine son mandat de Maire du 12e alors qu'elle n'est plus conseillère de Paris.

Nous n'avons trouvé aucun texte expliquant comment le législateur a pris en compte cette curiosité. Toute information sera bienvenue.

Demain, samedi 5 avril, élection du Maire de Paris

parisDemain samedi 5 avril à 9h30, les 163 conseillers de Paris élus dimanche dernier et constituant le Conseil de Paris de cette nouvelle mandature se réuniront pour la première fois, afin d'élire le maire et ses adjoints.

Chaque groupe politique peut présenter un candidat. L'élection du Maire a lieu à bulletin secret. Le Maire élu énonce ensuite la liste des adjoints qui est soumise à un second vote.

Tous les détails sur cette page et demain la retransmission video sur paris.fr

18/03/2014

Et les sites internet d'arrondissement ?

Ils nous promettent de favoriser l'émergence de réseaux intelligents au coeur de la ville (Anne Hidalgo), d'améliorer la connectivité dans les transports et les espaces publics (Nathalie Koscuisko-Morizet), la connexion très haut débit par raccordement filaire dans tous les établissements relevant de la ville (Christophe Najdovski).

parisLes candidats aux élections municipales rivalisent d'imagination pour nous faire miroiter des projets mettant en oeuvre les nouvelles technologies. Ne devraient-ils pas d'abord s'engager à améliorer certains moyens actuels loins d'être satisfaisants ? Ainsi en est-il des sites internet des Mairies d'arrondissement.

Le 12e a été pionnier en la matière. Son premier site a été ouvert en 2002. En mai 2006, nous avons salué une nouvelle version (la 3e) en avance sur les autres arrondissements. En novembre 2009, après une longue résistance, le site du 12e rejoignait la plateforme Lutèce adoptée par les autres arrondissements. Avec cette 4e version encore en service, l'unification indispensable était réalisée, mais au prix de l'appauvrissement du contenu comme de l'ergonomie !

2009-06-Site12e.png 2009-12-Site12e.JPG
Cliquez sur les images pour les agrandir et Comparez !

Paris.fr, le site internet de la ville est d'une remarquable richesse de contenu et d'un accès plutôt aisé. Comment comprendre la consternante pauvreté des sites d'arrondissement ? Pourquoi ne sont-ils pas simplement la déclinaison locale de paris.fr ?

Est-ce beaucoup demander que de disposer d'un site offrant entre autres aux habitants :

  • une home page présentant d'un coup d'oeil l'actualité de l'arrondissement et comportant plus que deux ou trois titres mis en avant pendant des mois. Voir ici !
  • une navigation aisée vers les rubriques qui sont censées les intéresser. Il faut quatre clics pour accéder à l'ordre du jour du conseil d'arrondissement et autant pour accéder aux projets des conseils de quartier.
  • un agenda dynamique incluant toutes les manifestations qu'elles soient organisées par la ville, l'arrondissement, les conseils de quartier ou des associations. La page prétendue "Actualités" liste les articles dans l'ordre de leur publication plutôt que dans l'ordre des événements annoncés. La page "Agenda" est très incomplète et n'offre aucun lien vers le détail de ce qui est annoncé.
  • la conservation des anciens articles anciens afin de les rendre accessibles via le moteur de recherche.

Le site du 12e arrondissement doit l'essentiel de sa fréquentation à la diffusion des NewsLetters, mais son organisation comme son contenu sont indignes d'une ville de 140 000 habitants.

Devra-t-on vivre avec jusqu'en 2020 ?

14/03/2014

La place de la Bastille et les municipales

4277360502_5ac44a0574.jpgLe 12e est globalement délimité par le Faubourg Saint-Antoine, la place de la Nation, le cours de Vincennes, le boulevard Périphérique, la Seine, le bassin de l'Arsenal et la place de la Bastille sur laquelle nous portons aujourd'hui notre regard..

Seuls deux candidats à la Mairie de Paris ont manifesté une réelle ambition pour voir la place de la Bastille rénovée et apaisée

Anne Hidalgo (PS) :

Entourée de ses têtes de liste dans les 11e, 12e et 4e, la candidate a présenté le 25 février dernier, un projet pour une nouvelle place de la Bastille verte et accessible à tous.

2014-02-25-BastillePS.jpeg

Cliquez pour agrandir

Ce projet "clés en mains" repose principalement sur l'aménagement d'un plateau piétonnier entre le bassin de l'arsenal et la colonne de juillet, une végétalisation du pourtour et un plan de circulation renonçant à l'aspect rondpoint actuel. 

lp2 - copie.jpg 

Cliquez pour agrandir

Christophe Najdovski (EELV) :

Du côté d'Europe Écologie Les Verts, si les objectifs sont proches, la démarche est différente : le candidat s'engage pour une nouvelle place de la Bastille en s'appuyant sur la démarche participative entreprise par les groupes locaux d'EELV Paris 11e et Paris Centre intitulée Le Génie de la Bastille c'est vous !

tract_bastille.jpg

Cliquez pour agrandir

Dimanche 16 mars 2014 à partir de 14h, EELV organise au 4 rue Saint Nicolas (12e) en présence de Chtistophe Najdovski, une exposition et des débats sur la place de la Bastille telle qu'elle est envisagée par les participants. En attendant voici une présentation de leurs premières orientations. Passionnant !


Le Génie de la Bastille c'est..... par eelvparis11

13/03/2014

Vous souvenez-vous de la place Sans-Nom ?

parisLa transformation de ce rondpoint automobile en place conviviale participant à l'identité et au mieux vivre dans la quartier est demandée depuis 2003. Cela représente un budget de l'ordre de 2 millions d'euros. Une somme certes importante, mais sans communes mesures avec certaines propositions figurant parmi les programmes des candidats aux municipales.

En 2002, très précisément le 4 décembre, les conseillers de quartier de Bel-Air Sud tiennent leur première réunion consacrée au Plan Local d'Urbanisme. Vous en souvenez-vous ?

En 2003, à l'issue de leur marche exploratoire du 1er février, les conseillers de quartier écrivent :

La place sans nom et son magnifique « mobilier urbain » ! ! !

paris

Cette place, plus grande que la place Courteline est traitée uniquement pour les véhicules. Il y a ici largement la place pour traiter le lieu avec plus de convivialité … Le terre-plein central n’a d’autre utilité que de situer des feux de circulation Cette Place du (pourquoi pas : Bel Air ) doit être repensée.

Vous en souvenez-vous ?

En 2004, pour tenter de faire battre le coeur de cette place, le conseil de quartier y lançait le premier rendez-vous Circul'Livre. Vous en souvenez-vous ?

paris

Cliquez pour agrandir

En 2005, le conseil de quartier propose d'y installer au titre de son budget d'investissement, un panneau historique de la barrière de Picpus. Bien qu'approuvé par les élus, ce projet n'a pu aboutir faute de trouver les interlocuteurs compétents dans les différentes directions de la ville. Vous en souvenez-vous ?

paris

En 2006, une riveraine interpelle le conseil de quartier sur la dangerosité de la traversée en deux temps de la rue Louis Braille et sa plateforme exigüe où il est difficile de se tenir avec des enfants. Vous en souvenez-vous ?

paris

En 2007, timide et dérisoire réponse de la mairie à la demande de la végétaliser : deux jardinières de récupération. Vous en souvenez-vous ?

paris

En 2008, à l'occasion d'une réunion publique tenue le 12 novembre, le conseil de quartier, avec le soutien de la Mairie qui pensait le budget acquis, présentait ses constats et ses objectifs pour faire de la place Sans Nom un lieu de vie. Vous en souvenez-vous ? Sinon, la présentation est disponible ici.

En 2009, le 22 juillet très exactement, la Maire et son adjointe en charge de la Voirie nous faisait part de l'impossibilité budgétaire de réaliser dans l'immédiat le réaménagement complet proposé à sa demande par le SAGP (Service des Aménagements et Grands Projets de la Ville de Paris). Ce projet n'a jamais été présenté au conseil de quartier demandeur. Vous en souvenez-vous ? Sinon, téléchargez la lettre.

paris

Cliquez pour découvrir le projet de réaménagement

En 2010, en réponse à l'engagement électoral de la Maire de "végétaliser la place Sans-Nom", la Mairie du 12e et l'école Du Breuil mettaient en place pour un an des jardinières expérimentales. Vous en souvenez-vous ? Sinon, téléchargez la lettre d'information N°222

En 2011, alors que nous nous interrogions sur ce qui pourrait remplacer les jardinières, la Mairie annonçait  le prolongement de l'expérience. Vous en souvenez-vous ?

Pendant ce temps, les voitures envahissaient déjà un trottoir voisin !

paris

En 2012, le conseil de quartier, toujours soucieux de vitaliser ce lieu, présentait sur les grilles du métro l'exposition Mémoire de quartier. Vous en souvenez-vous ?

En 2013, le conseil de quartier présentait sur les grilles du métro l'exposition le Bestiaire de Bel-Air toujours en place. Vous en souvenez-vous ?

Dix ans de passés : depuis 2003, la place n'a pas subi la moindre amélioration, l'immense espace ne sert qu'aux automobiles, les cheminements piétons sont toujours aussi malaisés. Hormis une station Vélib, rien n'a été fait au profit des cyclistes, les jardinières expérimentales sont dans un état lamentable, la traversée de la rue Louis Braille est toujours aussi hostile aux piétons, pas un parking deux-roues n'a été créé. Et pourtant ...

En 2014, aucun candidat aux municipales dans le 12e ne semble se souvenir de la place Sans-Nom. Peut-être devriez-vous la leur rappeler avant que la rénovation des places de la Bastille et de la Nation n'épuisent leur budget ! 

10/03/2014

La question du mois (15)

parisPour faire vivre la facette dialogue de ce blog qui s'affirme blog citoyen d'information et de dialogue des habitants du quartier et au-delà, nous vous invitons chaque mois à nous faire part des réflexions que vous inspire une question.

La question de mars : 

paris

La perspective de vous baigner
dans le lac Daumesnil
vous réjouit-elle ?

07:31 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

11/02/2014

La question du mois (14)

parisPour faire vivre la facette dialogue de ce blog qui s'affirme blog citoyen d'information et de dialogue des habitants du quartier et au-delà, nous vous invitons chaque mois à nous faire part des réflexions que vous inspire une question.

La question de février :  

paris

le stationnnement
des motos et des scooters 
doit-il devenir payant ?

07:39 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

10/02/2014

Conseil de Paris : dernière séance de la mandature

parisAujourd'hui lundi 10 février 2014, à partir de 9h, le conseil de Paris tient à l'Hôtel de Ville la dernière séance de la mandature.

On lira sur cette page, rapportées par Catherine Schmitt (Secrétaire Générale du Conseil de Paris) et Pierre Blanca (Secrétaire Général adjoint), quelques anecdotes de ces 6 années de mandature qui en 55 séances totalisant  943 heures de débats ont vu l'adoption de 33500 délibérations.

Avec seulement 200 délibérations, ce dernier Conseil de Paris ne devrait durer qu'une matinée. Il sera suivi d'un déjeuner dans les salons de l'Hôtel de Ville auquel sont conviés les 163 conseillers. Un échange entre le maire et la presse est également prévu.

paris

Sur l'ordre du jour du Conseil Municipal et l'ordre du jour du Conseil Général, nous avons noté ces projets de délibérations qui intéressent tout particulièrement le 12e :

  • 2014 DJS 169 : Dépose d'une demande de permis de construire pour la réfection de l'étanchéité et la rénovation totale des vestiaires du stade Pershing (12e).
  • 2014 DJS 170 : Dépose d'une demande de permis de construire pour la couverture du 3ème terrain de tennis du centre sportif Carnot (12e).
  • 2014 DJS 172 : Dépose d'une demande de permis de construire pour la couverture du terrain d'éducation physique Louis Braille (12e).
  • 2014 DJS 173 : Dépose d'une demande de permis de construire pour la couverture des tribunes du centre sportif Léo Lagrange (12e).
  • 2014 DPA 2 : Demande de permis de construire en vue du remplacement d'un bâtiment modulaire au collège Courteline 48, avenue du Docteur Arnold Netter (12e).

Comme d'habitude, vous pouvez suivre les délibérations en video directe à partir de 9h00 sur Paris.fr

07/02/2014

Que devient Bercy-Charenton ?

LogoBercyCharenton.jpgDans le cadre du projet d'aménagement du secteur Bercy Charenton, la ville de Paris a confié en 2010 à la société Etat d'Esprit la conception et la mise en œuvre d’une démarche de concertation innovante comprenant réunions publiques, ateliers de travail urbains.

Depuis le 11 mai 2011, date de la première réunion de concertation, nous nous efforçons de suivre ce projet capital. Tâche bien difficile car cette concertation ressemble un peu à une boutique le plus souvent fermée et dont le rideau se lèverait parfois pour nous faire miroiter la vitrine et nous demander notre avis.

paris

La dernière "ouverture" date du 29 juin 2013 : Journée portes ouvertes au chai de Bercy au cours de laquelle la journée a permis notamment de prolonger les échanges avec les habitants et usagers, parties prenantes de la concertation, et de faire découvrir le projet à ceux qui ne le connaissaient pas encore (Sic).

En fait, aucune information nouvelle n'a été transmise depuis la présentation le 18 octobre 2012, du Plan Guide que nous trouvons équilibré et réaliste, même s'il faut rester vigilant sur le taux excessif de bureaux et le risque de déshumanisation lié à de trop grandes hauteurs.

paris

Cliquez pour agrandir

Notons par ailleurs qu'on ne connait ni la feuille de route du projet ni la durée de la mission du cabinet Rogers Stirk Harbour + Partners. Quelle est la phase qui doit suivre celle du Plan Guide ? Impossible de répondre puisqu'aucun scénario n'a été annoncé.

Pourtant, pendant les période de fermeture, nul ne doute que "derrière le rideau", les artisans (en l'occurrence les urbanistes du cabinet Rogers Stirk Harbour + Partners) travaillent, conçoivent et décident. Quoi ? Nous en aurons probablement quelques aperçus lors de la prochaine "ouverture".

paris 

Le caractère épisodique de cette concertation et la non connaissance de la feuille de route a laissé le champ libre à Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) candidate à la Mairie de Paris, pour présenter le 14 janvier dernier, un projet prenant le contrepied des principes retenus.

Son projet, sans même faire référence au Plan Guide, prévoit la couverture totale des voies, solution rejetée, tant pour des raisons techniques qu'économiques.

paris

Cliquez pour agrandir

À propos de ce Plan Guide, on peut relire sur le compte-rendu de la réunion publique du 18 octobre 2012 (p 10) que Jean-Marie Brétillon (Maire de Charenton-le-Pont) a trouvé cette étude pertinente. Aujourd'hui candidat à sa réélection on ne s'étonne guère de le voir faire le grand écart (Le Parisien du 16/01/14) en apportant un soutien certain quoique mesuré à Nathalie Kosciusko-Morizet :

Sur le principe, je soutiens totalement cet ambitieux projet ... Couvrir les emprises SNCF et RFF permettrait de reconquérir un terrain ... Il ajoute : non seulement il y aura des difficultés avec la SNCF pour la couverture des voies, poursuit l’élu mais, surtout, à l’heure actuelle, on sait tous qu’il n’est pas évident de trouver des financements.

*********

Lors du Conseil de Paris de mai 2010, à l'occasion d'un amendement sur la délibération DU 37, Christophe Najdovski (EELV) déclarait au nom du groupe Les Verts :

Je terminerai par la question de la concertation, avec le souhait de la mise en place d’un comité permanent de concertation de manière à associer de manière continue un maximum d’acteurs à la concertation sur l’aménagement du secteur.

Demande rejetée par l'exécutif parisien dont on trouvera la réponse ici.

Concluons, en parodiant Jacques Dutronc : On nous en montre un peu, on ne nous dit pas grand chose ! Le terme tant prononcé de concertation mérite davantage.