Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2012

Démocratie locale et internet

parisDurant la première mandature de Bertrand Delanoë, certains conseils de quartier, ont cherché à communiquer avec les habitants au travers de blogs se voulant les vitrines de leur conseil de quartier. Ils ont pour celà ouvert des sites qui pour la plupart, ont eu une vie éphémère (exemples ici, là ou ). Seules exception notables :

  • DeMocraTIC, le site des conseils de quartier du 10e qui est régulièrement alimenté depuis 2002 (mais rien depuis juin 2012)
  • le site du conseil de quartier Belleville Saint-Maur (11e) qui couvre la période 2006-2012.

Au second semestre 2007, à l'initiative de l'adjointe au Maire de Paris en charge à l'époque de la démocratie locale, un groupe de travail constitué de conseillers de quartiers parisiens a élaboré le cahier des charges d'un portail internet destiné aux conseillers de quartier.

Nombreux étaient ceux qui pensaient alors qu'internet était le sésame de la démocratie locale. Pour preuve, nombre de candidats dont notre Maire d'arrondissement, avaient intégré de tels outils dans leurs programmes électoraux :

Le site internet de la Mairie du 12e développera son portail d'information sur les activités associatives (loisirs, événements organisés par les conseils de quartier et les associations). Il s'ouvrira aux débats et aux forums interactifs.

paris

Si de telles fonctionnalités n'ont pas encore été développées dans le 12e, certains arrondissements ont mis en place des sites internet dédiés aux conseils de quartier. Leur expérience mérite d'être observée avant de se lancer dans l'aventure :

> En 2010, la Mairie du 9e ouvrait www.democratielocaleparis9.com, un site dédié à la démocratie locale.

paris

> La même année, le 3e lançait www.democratieparis3.fr avec la vocation de devenir une plateforme d'information et d'échange sur les sujets qui préoccupent chacune des instances de démocratie locale.

paris

> Depuis fin 2011, conseilsdequartierparis2.org, le "site officiel des conseils de quartier du 2e" est actif sur internet

paris

> Plus récemment, la Mairie du 13e a lancé une Plateforme web pour les Conseils de quartier : www.cq13.fr. Elle en explique les vertus sur cette page et concluait par :

Mettre en place cette plateforme des Conseils de quartier constitue bien l’acte fondateur d’entrée de la Mairie du 13e dans la démocratie locale 2.0 !

paris

Tous ces sites ont une présentation soignée et contiennent des informations fraichement actualisées. Pourtant, si l'on en juge par le nombre de commentaires ou de propositions rédigés par les lecteurs, ils ne semblent pas en voie de devenir le vecteur du débat démocratique annoncé.

Comment ne pas rapprocher cette désaffection de ce qui se passe pour le droit de pétition que la ville a rendu accessible sur internet. Malgré plusieurs ajustements destinés à le rendre plus opérant, il n'arrive pas à motiver les parisiens : seules 35 pétitions sont en ligne, la plus populaire a recueilli 57 signatures alors que le droit d'interpellation implique de recueillir 18 190 signatures (1% des Parisiens majeurs) !


E-petition : prenez la main ! par mairiedeparis

Si nos concitoyens ne s'emparent pas d'internet pour exprimer des idées ou des remarques en direction de nos élus alors que 3 sur 4 utilisent quotidiennement internet pour communiquer avec leurs amis, c'est peut-être tout simplement parcequ'ils n'ont pas l'espoir d'être entendus et de voir rapidement la concrêtisaition de leurs demandes.

Internet permet de recueillir l'avis des habitants en les consultant sur un sujet précis (le tunnel Proudhon en est une preuve), mais ne peut se substituer à des contacts directs pour ressentir leurs aspirations. Nos élus l'ont bien compris en organisant régulièrement des permanences sur les marchés.

parisAu 47 rue de Fécamp, la Régie Fécamp 12, montre qu'il n'a pas besoin d'internet pour rencontrer quotidiennement des habitants du quartier qui viennent exprimer avec sincèrité leurs problèmes et leurs souhaits auprès des permanents de la Régie.

Rappelons enfin que depuis 2002, pour la même raison, les conseillers de quartier réclament (sans succès) des locaux situés au coeur du quartier permettant d'entretenir un contact avec les habitants qu'ils sont censés représenter.

07:17 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

15/11/2012

Sept ans, l'âge de raison

Il y a sept ans aujourd'hui, avec quelques amis du conseil de quartier, nous lancions ce blog. Depuis plusieurs années, l'équipe rédactionnelle est réduite au minimum, la plupart des initiateurs étant engagés dans des actions professionnelles ou bénévoles dévoreuses de temps. Les objectifs, néanmoins inchangés sont rappelés dans la rubrique à propos.

paris

Pour tenir le pari un peu fou de publier au moins cinq articles par semaine touchant notre quartier, nous alternons publications propres et relais d'informations glanées dans la presse, des sites institutionnels ou d'autres blogs. Le but essentiel est de partager avec vous nos centres d'intérêt, nos contrariétés, nos aspirations, et par dessus tout, notre bonheur de vivre dans un arrondissement parisien qui concilie tradition et renouveau. Vos commentaires sont essentiels à ces échanges.

paris

Nombre moyen de visites quotidiennes*

Notre blog capitalise aujourd'hui plus de 2300 notes et près de 2200 commentaires. Il reçoit en moyenne de plus de 400 visites quotidienne. Si comme ces chiffres tendent à le prouver, la formule marche, c'est d'abord grace à vous. Nous essayerons de ne pas vous décevoir.

* Ces chiffres proviennent de notre hébergeur BlogSpirit. Si leur valeur absolue peut surprendre, leur évolution ne fait aucun doute.

13/11/2012

Bercy-Charenton : Visitez l'exposition et exprimez-vous

LogoBercyCharenton.jpgLors de la réunion publique du 18 octobre dernier, l'équipe en charge de la maîtrise d'oeuvre urbaine du futur quartier Bercy Charenton a présenté sa proposition de Plan Guide d'aménagement.

Les quelques 300 personnes présentes ont, dans l'ensemble bien accueilli le projet qui semble répondre aux aspirations exprimées.

Dans le prolongement de cette réunion, une exposition est visible depuis hier et jusqu'au 14 décembre :

  • à la mairie du 12ème arrondissement, du 12 novembre au 14 décembre 2012 où un registre est mis à disposition pendant la durée de l'exposition.
  • à la mairie de Charenton, du 12 novembre au 14 décembre 2012
  • à la sortie du métro "Saint-Emilion", du 13 novembre au 14 décembre, sur l’espace public.

paris

Il sera également possible d'écouter des commentaires sur l'exposition et de poser des questions lors des permanences à la mairie du 12e :

  • mardi 20 novembre de 13h00 à 17h00
  • mercredi 28 novembre de 17h00 à 20h00 (exceptionnellement en dehors des horaires d’ouverture habituels)

Dès lundi matin, nous avons visité cette exposition qui satisfera ceux d'entre-vous qui découvriront le projet, mais décevra les participants à la réunion du 18 octobre dernier.

On espérait pouvoir approfondir ce qui avait été rapidement présenté en réunion. On n'a droit qu'à une exposition rudimentaire sur 7 panneaux de petite taille. Des points essentiels comme le déplacement de la halle Gabriel Lamé, la traversée de l'immeuble Lumière par une voie piétonne ou l'estacade SNCF, s'ils sont bien présents, ne seront vus que par les initiés. Rien sur la répartition habitation et tertiaire. Rien non plus sur les hauteurs qui permettront d'équilibrer financièrement le projet.

Il est tout à fait regrettable que l'intégralité des documents présentés le 18 octobre ne soient pas disponibles au téléchargement.

La qualité de la présentation et des argumentaires de l'équipe Rogers comme par les propos enthousiastes de nos élus participent certainement à notre jugement positif du projet Rogers.

Il faut toutefois se garder d'apposer trop rapidement un blanc-seing sur ce plan. La concertation sur ce type de projet a des limites car, béotiens que nous sommes  en matière d'urbanisme, nous n'avons pas la compétence nous permettant d'en entrevoir les faiblesses. Le débat public sera grandement enrichi lorsque nous entendrons les avis approbateurs ou contradictoires d'autres urbanistes réputés.

Le film ci-dessous, même s'il semble différent par la forme de celui projeté en réunion, donne un apercu de la proposition de l'équipe chargé de la maîtrise d'oeuvre urbaine.


Projet d’aménagement Bercy-Charenton par mairiedeparis

12/11/2012

La séance de novembre du Conseil de Paris

parisLa prochaine séance du conseil de Paris se tient  aujourd'hui lundi 12 et demain mardi 13 novembre 2012 à l'hôtel de Ville.

Le Conseil de Paris s’ouvrira par une communication du Maire consacrée à la réduction de la pollution atmosphérique à Paris. Parmi les actions envisagées, celles-ci ont déjà été largement commentées par la presse et les élus parisiens :

  • baisse de la vitesse maximale sur le périphérique de 90 à 70 km/h
  • création d'une ZAPA (zone d’actions prioritaires pour l’air) sur tout le territoire intérieur à l'A86
  • interdiction des véhicules les plus anciens
  • création de nouvelles zones 30
  • mise en place de péages sur les autoroutes métropolitaines

paris

Delanoë 2012 ou Baupin 2008 ? (Photomontage)

Vous avez bien lu. C'est du Delanoë 2012 ou du Baupin 2008 ? Le problème est que la plupart de ces mesures ne peuvent être prises par le seul Maire du Petit Paris sans l'accord de l'État et de la préfecture de police. 

Malheureusement ce plan ne contient aucune mesure de restriction du diesel, pourtant responsable majeur de la pollution par émission de particules fines et en particulier présent sur de nombreux camions et bus de la RATP. 

>> Consultez l'ordre du jour du Conseil municipal

>> Consultez l'ordre du jour du Conseil général

Rendez-vous à 9h00 sur Paris.fr pour suivre la séance en video directe

09/11/2012

Le T3 s'ouvre sur nos quartiers

parisDans à peine plus d'un mois, le T3 va offrir un nouveau mode d'accès aux quartiers périphériques du 12e et aux communes riveraines. Ainsi quotidiennement pour certains, occasionnelement pour d'autres, des centaines de passagers utiliseront les 6 stations qu'après 4 ans de travaux, vous avez vu sortir de terre il y a quelques mois.

Nous avons visité ces stations en nous intéressant aux indications qui étaient données aux voyageurs qui ne connaissaient pas le quartier.

 Baron Le Roy :  

Première étape dans le 12e de l'extension du T3 vers l'est et le nord de Paris, la signalétique de la station Baron Le Roy n'oriente les voyageurs que dans une seule direction : la rue Baron Le Roy. Si elle  s'apprête à devenir l'axe majeur de liaison entre Paris-Bercy et Charenton-Bercy, la rue Baron Le Roy n'est encore qu'un rêve et cette indication revêt un caractère d'humour noir quand on sait comment la rejoindre la rue Baron Le Roy à partir de cette station.

paris

Humour noir

 Porte de Charenton :  

La porte de Charenton est le premier Espace majeur rencontré par le T3 en provenance du pont du Garigliano. Antoine Grumbach (coordinateur architectural de l’ensemble du tracé du prolongement du T3) a prévu d'y créer une scène paysagère comme une antichambre du bois.

Les indications signalétiques que l'on trouve en descendant du T3 à la porte de Charenton sont :

  • rue des Meuniers ; rue de Charenton (d'un côté)
  • avenue de la porte de Charenton (de l'autre)
Compte tenu de l'objectif, on s'attendait à voir mentionné le bois de Vincennes. 

paris

Une entrée vers le bois de Vincennes
et un accès à la pelouse de Reuilly sont créés.

 Porte Dorée :  

La porte Dorée, espace majeur s'il en est, est dotée d'une station constituée de deux demi-stations qui préservent la perspective de l'avenue Daumesnil.

Les voyageurs provenant de la porte de Charenton descendent à la demi-station située boulevard Soult et ne trouvent qu'une indication : place Edouard Renard.

Dommage pour ceux qui se rendent rue de l'Amiral La Roncière le Noury ou rue Ernest Lefébure : ils devront faire le détour à moins qu'ils outrepassent la barrière (Cliquez sur la photo pour la voir de plus près)

paris

Ceux provenant de la porte de Vincennes, descendent à la demi-station située boulevard Poniatowski et sont orientés d'un côté vers l'avenue Daumesnil et de l'autre vers la rue Ernest Lacoste.

Si les lieux d'intérêt que sont le palais de la Porte Dorée, le Parc Zoologique de Vincennes ou la pelouse de Reuilly font bien sûr l'objet d'une signalétique locale, on s'étonne que la RATP ne mentionne pas le bois de Vincennes et la pelouse de Reuilly en complément de la place Edouard Renard.

 Montempoivre :  

L'arrêt du PC2 s'appelait Sahel-Montempoivre. La référence à une ancienne porte de Paris (plus précisément une poterne) avait déjà disparu. La RATP n'en conserve la mémoire qu'au terminal du bus 29 dont elle a usurpé la dénomination désormais à 300 mètres de son emplacement historique.

Les indications données au voyageur descendant à Montempoivre sont :

  • rue de Montempoivre [Coulée Verte] et rue Rottembourg (d'un côté)
  • square Georges Méliès (de l'autre)

paris

Intermodalité avec Vélib' assurée

Passons sur la disparition de la rue du Sahel, pourtant plus peuplée que la rue Montempoivre. Une norme de nommage des stations doit probablement en être à l'origine. Mais que la Promenade Plantée soit dénommée Coulée Verte dénote une méconnaissance des lieux.
De l'autre côté, on ne comprend pas pourquoi la signalétique oriente vers le square Georges Méliès et oublie l'avenue Emile Laurent sûrement plus recherchée par les personnes de passage.

 Alexandra David-Néel :  

parisParis et Saint-Mandé n'ont, on le sait, pas les mêmes orientations politiques. Etait-ce une raison suffisante pour abandonner le nom porte de Saint-Mandé et ne plus faire mention ici à cette commune dont Paris a déjà annexé les trois-quart ?

Alexandra David-Néel était, nul n'en doute, une femme admirable native de Saint-Mandé, mais combien de temps faudra-t-il pour que son nom soit associé à un lieu de l'est-parisien ?

Les voyageurs descendant à cette station sont orientés vers :

  • l'avenue de Saint-Mandé (côté Paris)
  • l'avenue Courteline (en direction de Saint-Mandé)

 Porte de Vincennes :  

La station porte de Vincennes est, on le sait, constituée de deux demi-stations situées de part et d'autre du Cours de Vincennes. Le passage à pied de l'une à l'autre est obligatoire pour tous les passagers dont la porte de Vincennes n'est pas la destination finale.

La demi-station située dans le 12e indique d'un côté : Cours de Vincennes [place de la Nation]

paris

On remarquera que c'est la seule station où est mentionné un lieu éloigné (la place de la Nation). Faut-il y voir une marque de regret de n'avoir pas réalisé ce tronçon qui aurait permis re relier le T3 au RER A .

paris

De l'autre côté, le panneau indique le boulevard Soult, mais ne mentionne pas l'avenue de la porte de Vincennes.

 en conclusion :  

Le Maire de Paris a maintes fois expliqué que le Tramway des Maréchaux (T3) avait entre autres objectifs de créer un lien entre la capitale et les communes riveraines. Malheureusement, on constate que la signalétique des lieux accessibles autour des stations traversant le 12e est quasi-totalement orientée vers des lieux parisiens. Ni Charenton, ni Saint-Mandé ni Vincennes ne sont mentionnés !

Si les critiques que nous formulons, et que peut-être vous partagerez, mettent en évidence un manque de dialogue entre les décideurs et les habitants, elles ne remettent bien sûr pas en cause le formidable apport du T3 pour les quartiers traversés et notre admiration pour la qualité des travaux et la magistrale tenue des délais. Vivement le 15 décembre !

02/11/2012

Promenade Plantée : on s'y perd toujours !

parisLe 12 novembre 2008 en réunion publique, le conseil de quartier Bel-Air Sud faisait l'analyse suivante :

La promenade plantée est l’un des sites les plus visité de notre arrondissement,
Les visiteurs ont des difficultés à la suivre au niveau Sahel-Montempoivre, pour rejoindre le bois de Vincennes,
Beaucoup d’habitants du quartier ignorent le square Péguy et encore plus le sentier nature. Le conseil de quartier formule le voeu :

    • qu’une dénomination soit attribuée au sentier nature,
    • que l’ensemble de la signalétique soit mise à niveau

Il demandait, pour éviter les méprises quasi-quotidiennes des visiteurs de passage, qu'une attention toute particulière soit portée sur la bifurcation vers le jardin Péguy  et suggérait un panneau du type :

suite de la Promenade Plantée <---   ---> vers le jardin Charles Péguy
vers le Bois de Vincennes                          et le sentier nature

Le 17 septembre 2011, la mairie du 12e organisait au Jardin de Reuilly une consultation sur la signalétique de l'ensemble de la Promenade Plantée et en particulier sur ses liaisons avec les rues traversées. De nombreux habitants ont contribué à cette consultation qui n'a jusqu'alors pas été suivie de réalisations.

Des petites étiquettes signalétiques à caractère expérimental ont bien été présentes quelques mois le long de la promenade. Mais en septembre 2012, rien ne diffère de la situation de 2008 :

paris

Cliquez pour agrandir

Nous avons parfaitement intégré dans nos impatiences que la machine municipale est soumise à des délais de réaction , mais comment comprendre qu'au bout de quatre ans, la demande d'un conseil de quartier pour réaliser et mettre en place un simple panneau de signalisation, n'aboutisse ni à une réalisation ni à une information de rejet ?

Une demande de ce type relève normalement des domaines d'intérêt, de compétences et de responsabilités de l'Adjoint à la Maire chargé des espaces verts et de l'Adjoint à la Maire chargé du tourisme. Ils ne manqueront certainement pas de nous le confirmer.

26/10/2012

Bercy Charenton : patience ...

LogoBercyCharenton.jpgLe 18 octobre dernier la présentation du Plan Guide d'aménagement du futur quartier Bercy Charenton à la Mairie du 12e a fait salle des Fêtes comble.

À ce jour, cette réunion publique n'a fait l'objet que de quelques lignes et de quatre photos convenues sur le site de la Mairie du 12e. Paris.fr nous apprend qu'il faudra attendre le 12 novembre pour pouvoir examiner de plus près les plans projetés en réunion. On aurait toutefois aimé pouvoir télécharger dès maintenant les documents présentés le 18 ocrobre.

Reconnaissons néanmoins que la concertation s'élargit (et qu'elle respecte la Charte de la concertation de 1996) puisque la Mairie annonce une forme d'enquête publique sur la proposition de Plan Guide qui sera présenté en exposition. Un atelier participatif est par ailleurs annoncé pour le 4 décembre. Malheureusement, on ne parle plus de visites du site. 

viewmultimediadocument.jpeg

Crédit : Rogers Stirk Harbour + Partners (R.S.H+P)

Sur la base de l'exposé, de la video, et des plans entrevus sur les écrans, de notre point de vue comme de celui des personnes avec lesquelles nous avons échangé, les souhaits exprimés par les élus comme par les participants semblent avoir été entendus :

  • le parti pris d'aménagement de la partie urbaine le long de la rue Baron Le Roy prolongée et d'en faire l'axe structurant du quartier est  favorable à un tissus urbain vivant.
  • les espaces situés au plus près des faisceaux ferroviaires devraient être occupés par des activités de logistique.
  • la création d'un axe piéton Lumière traversant l'immeuble du même nom est confirmée.
  • la continuité verte entre le bois de vincennes, la petite ceinture, le bastion N°1 et le parc de Bercy devrait pouvoir être assurée.
  • l'emplacement choisi pour implanter le centre de tri (qui heureusement ne semble plus effrayer le public) est un modèle d'écologie : axé sur le transport fluvial et doté d'un toit terrasse végétalisé ouvrant sur la Seine.

Il demeure toutefois quelques interrogations et un regret :

  • ce plan ne risque-t-il pas d'être malmené lorsque l'on passera au niveau du détail des lots à construire ? Des pressions politiques et économiques ne vont-elles pas entraîner une augmentation des densités et des hauteurs ?
  • comment évitera-t-on que la rue Baron Le Roy ne devienne une nouvelle pénétrante entre Charenton et Paris ? Rappelons-nous qu'initialement, elle devait être limitée aux circulations douces.
  • le maintien de la gare de la Rapée inférieure sous le centre de tri est-il crédible ?
  • même si comme il a été dit, la hauteur de 50 mètres (12 étages) est la valeur moyenne le long de la rue Baron Le Roy, la construction de bâtiments de hauteur supérieure risque d'être la variable d'ajustement pour équilibrer le projet.
  • la Foire du Trône ne trouve pas sa place dans le plan guide. Son déplacement devra être reconsidéré.

Osons pour finir un parallèle : Mardi 23 octobre à 19h, Tim Cook, le PDG d'Apple présentait l'iPad mini et plusieurs autres nouveaux produits. La réunion était diffusée en direct sur internet. Deux heures après, au sortir de la réunion, on pouvait retrouver toutes les informations techniques des produits présentés sur le site Apple.

Une semblable réactivité est-elle hors de portée de la ville de Paris ?

22/10/2012

Demain, compte-rendu de mandat du Maire de Paris

parisNous vous rappelons que c'est demain mardi 23 octobre 2012 à 18h30 que le Maire de Paris effectuera dans le 12e la partie de son compte-rendu de mandat consacrée à : L'art dans la ville.

Habitués de l'Espace Reuilly, ne vous trompez-pas : la réunion se tiendra à la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration (293 av Daumesnil), vraisemblablement dans l'amphithéâtre où s'était tenue en mai 2010 la réunion publique du conseil de quartier sur le thème "des fortifs au T3".

Demain, le T3 sera probablement évoqué, mais seulement au travers des projets artistiques qui l'accompagnent car, rappelons le, depuis 2011 les compte-rendus de mandat du Maire, s'ils sont décentralisés, traitent d'un seul thème.

Pour entendre dans le détail parler d'autres sujets locaux et poser les questions qui vous taraudent, il vous faudra attendre le compte-rendu de mandat de la Maire d'arrondissement.

paris

Cette sinistre grille est-elle l'oeuvre d'un artiste de renom ?
Cliquez pour agrandir

paris

Celle-ci est due à l'immense Jean Prouvé

Retrouvez sur cette page le calendrier complet des compte-rendus de mandat du Maire de Paris

07:38 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

19/10/2012

Un nid recyclé en passerelle

mikado.jpgEn visitant le site du Palais de la porte Dorée où doit être présenté le compte-rendu de mandat du Maire, nous avons découvert une information restée bien discrète :

En février 2010, nous découvrions que la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration avait commandé à l'artiste Tadashi Kawamata une rampe d'accès se présentant sous la forme d'un nid en bois exotique. Nombre d'entre-vous ont partagé notre réaction face à cet outrage à la façade de Laprade et Janniot.

Un permis de construire (075 112 08 P 0030) était discrètement affiché à l'arrière du palais. Il annonçait le début des travaux pour juin 2010.

pass2.jpg

Octobre 2012, nous découvrons par hasard que le mikado de Kawamata avait été totalement recomposé. Le nid a été transformé en passerelle.

pass1.jpg

Pourquoi celle image n'est-elle pas exposée sur les grilles ?

Quelle intervention a-t-elle conduit à cette transformation ? Un pouvoir politique ? Une enquète publique ? L'architecte en chef des monuments historiques ? 

Le site du palais de la porte Dorée nous donne la réponse officielle :

Afin de mieux s'accorder avec l'architecture d'Albert Laprade et les bas-reliefs d'Alfred Janniot, et de conserver l'entière lisibilité du Palais, l'artiste a proposé en 2011 un nouveau dessin de son oeuvre. C'est ainsi un "cocon" d'accès à la passerelle qui invite les visiteurs vers le Palais, dès l'entrée dans le jardin.

Kawamata a déjà réalisé plusieurs passerelles (voir ICI et ) qui, à la différence de celle-ci sont des installations éphémères.

Les plus observateurs remarquent cependant qu'un nouveau permis de construire (075 11208 P 003001) est désormais affiché en façade. Le démarrage des travaux est annoncé pour 2012-2013.

Pourquoi l'image du projet n'est-elle pas affichée à côté du permis de construire ?

IMG_8807.JPG

16/10/2012

Bercy-Charenton : poursuivons la "large concertation" !

LogoBercyCharenton.jpgCe schéma d’ensemble de la future opération d’aménagement résulte d’une large concertation issue des précédentes réunions publiques et ateliers avec les habitants, les associations et l’équipe du projet depuis mai 2011.

C'est ainsi, que sur son blog, Catherine Baratti-Elbaz (Adjointe à la Maire du 12e, chargée de la voirie et des déplacements.) résume les phases qui conduisent à la présentation du Plan Guide du quartier Bercy Charenton qui doit avoir lieu jeudi 18. Nous vous laissons le soin de juger.

Pour notre part, il nous semble quelque peu excessif et largement prématuré de parler de large concertation :

L'ambitieux projet d'urbanisation de 63 hectares sur l'une des dernières opportunités foncières de la capitale a été l'objet de deux réunions publiques en un an et demi !

Durant ces réunions, des échanges utiles ont eu lieu entre le public, l'équipe projet et les élus. Mais comme souvent, ce sont les intérêts et les craintes individuels qui ont majoritairement occupé le débat.

paris

Travail d'un atelier de concertation. Crédits CBE

L'atelier du 16 juin 2011 a certes donné lieu à des échanges plus constructifs, mais qu'en reste-t-il en dehors de quelques photos des travaux et un retour élogieux mais oral, de Stephen Barrett en guise de compte rendu.

Rappelons enfin les visites sur le terrain qui n'ont pu encore être organisées et qui auraient (ou auront) certainement un effet mobilisateur et propice à la concertation.

Le projet Bercy Charenton ne fait cependant que commencer. Rappelons nous que le Plan d'Aménagement de Paris Rive Gauche, approuvé par le conseil de Paris en 1991 est toujours en cours. Alors, la concertation a encore de beaux jours devant elle et nous vous encourageons à participer à la réunion publique de jeudi à 18h30.

L'invitation précise que cette réunion a pour objectif de présenter l’état du travail sur le plan guide (schéma d’ensemble de la future opération d’aménagement), en cours d’élaboration et dont certains aspects continueront d’évoluer, enrichis par les prochaines étapes de concertation.

paris

La photo qui illustre l'invitation montre une salle largement peuplée de têtes grises. Compte tenu du délai nécesaire à la réalisation d'un pareil projet, il serait salutaire d'inciter les jeunes générations à venir s'informer et participer.