Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2012

Conseil d'arrondissement : séance publique, mais annonce bien peu visible

document-1.jpegChaque fois qu'il est question du conseil d'arrondissement, la Mairie du 12e comme nous-mêmes, rappelons que les séances sont publiques. Les délibérations des conseillers intéressent au premier chef les citoyens que nous sommes et venir y assister est un symbole fort de la démocratie.

Pourtant, ce privilège appartient à ceux qui sont en permanence en quète d'information municipale car si l'annonce de la séance figure bien dans un encadré de la lettre hebdomadaire, elle est invisible à la une du site de la Mairie et bien cachée au fin-fond de la rubrique Vie Citoyenne. Pour votre confort, nous la reproduisons ici :

Conseil d'arrondissement

Prochaine séance du Conseil d'arrondissement lundi 2 juillet à 19h, (ce soir !) à la Mairie du 12e. Nous vous rappelons que ces séances sont publiques.
Lieu : Salle des Fêtes - Mairie du 12e - 130, avenue Daumesnil.

Fichiers en téléchargement

29/06/2012

Rythme estival

Depuis le 1er janvier, nous avons publié plus de 150 articles (sans compter les infos concernant les élections), soit une moyenne de 6 par semaine.
Comme chaque année, en cette période estivale, nous allons réduire un peu le rythme de nos publications pour mieux rebondir à la rentrée.

paris

Nous vous souhaitons des vacances aussi agréables et bénéfiques que possible.
Mais un scoop peut toujours 'tomber'. Alors, pour être sûr de ne manquer aucune information, inscrivez-vous sans plus tarder à notre 'NewsLetter' (colonne de droite), qui sera diffisée un vendredi sur deux durant cette période.

22/06/2012

Point de vue : Dix ans de CQ à Bel-Air Sud

parisLe 25 juin 2002, se tenait la première réunion du conseil de quartier Bel-Air Sud. Elle était présidée par Sandrine Mazetier, notre députée fraîchement ré-élue, qui était alors adjointe au Maire de Paris, conseillère du 12e déléguée aux conseils de quartiers. Sur le compte-rendu de cette réunion (accessible ici), on peut lire :

Le Conseil de Quartier est un élément essentiel de la démocratie participative. Il répond au désir de nos concitoyens d’intervenir activement dans le processus de décision politique quand il s’agit de problèmes de proximité. Lieu d’écoute, d’expression, de concertation, d’information et d’initiative, il vise aussi à favoriser le lien social.

Ses débats n’excluent aucun sujet sous réserve qu’il ait un lien territorial ou un intérêt direct avec le quartier. A chaque séance, un temps de parole est réservé à l’expression du public. Constituant une commission consultative du Conseil d’arrondissement, il est consulté sur tout projet concernant le quartier mais peut aussi prendre l’initiative de propositions.

parisEntre 2002 et 2008, l'animation de la démocratie locale est confiée à Monique Leblanc (Maire adjointe). Les projets portés par la ville (Plan Local d'Urbanisme et Plan de Déplacement de Paris) ou par l'arrondissement (Bagagerie 188, Place Sans-Nom, réseau de pistes cyclables) permettent alors des échanges intéressants et constructifs entre les conseillers de quartier et les habitants. C'était le temps du mieux vivre ensemble dans notre quartier !

Faute de locaux de quartier (mainte fois réclamés), des animations en plein air comme Circul'Livre, le rallye pedestre, les balades à vélo ou les repas de quartier, permettent de rencontrer les habitants dans un cadre détendu et de prolonger les réunions publiques.

paris

Octobre 2003 au lycée Elisa Lemonnier
remise des prix du Rallye organise par Bel-Air Sud et Nation-Picpus

parisDepuis 2008 et la seconde mandature de Michèle Blumenthal (Maire du 12e), c'est Richard Bouigue qui est l'adjoint chargé de la démocratie locale. Le contexte budgétaire et l'absence de plans d'envergure lancé par la ville n'offrent plus guère de place à des projets ambitieux.

Curieusement, même les petits projets (pose de bancs ou de jardinières, campagne de sensibilisation à la propreté ...) ne donnent pas lieu à la concertation espérée qui permettrait, lors des réunions publiques, de mettre en avant des résultats et de démontrer aux participants (conseillers, invités permaments et habitants) l'intérêt de l'institution.

Pourtant, à la page 6 du compte-rendu de mandat 2011 de la Maire du 12e, on lit :

Des conseils de quartier dynamiques :

Les 7 conseils de quartier du 12e se sont fortement mobilisés cette année en organisant 4 réunions publiques, 25 assemblées générales et près de 90 réunions des commissions de travail.

Que dire alors du dynamisme des conseils de quartiers dans les années 2003-2007 ?

paris

Source : Mairie du 12e, rubrique CQ - Cliquez pour agrandir

Les quelques réunions publiques ont porté sur des sujets certes intéressants (le 12e face à la grande précarité, le compostage et les éco-actions ...), mais totalement étrangers aux pouvoirs des conseils de quartier et des élus de l'arrondissement.

La raréfaction des réunions publiques et les thèmes abordés rend désormais les conseils de quartier peu visibles, ce qui n'incite pas les habitants à se tourner spontanément vers eux.

Plus loin sur le compte-rendu de mandat, on lit :

Les conseils de quartier ont également été associés à de nombreuses concertations sur des projets d’aménagements urbains : passage de la Voûte, boulevard Diderot, emplacements des stations Autolib’ et des parkings 2 roues motorisées, tunnel Proudhon, etc.

Malheureusement, faute de projet faisant appel à l'imagination, la contribution des conseils de quartier s'est généralement limitée à des domaines où les contraintes techniques rendaient leurs marges de manoeuvre quasi-nulles : implantation des sanisettes et des stations autolib', voirie le long du parcours du tramway.

Comment ne pas partager le sentiment de ceux qui affirment que depuis 2008, la majorité parisienne s'efforce d'éviter que les conseils de quartier ne s'emparent de dossiers sensibles et les cantonne dans des domaines sans risque politique ?

Un peu plus loin sur le compte-rendu :

Les animations des conseils de quartier sont nombreuses : Music’O’kiosque, 15 projections du cinéma itinérant, Art en balade, rallye pédestre, etc.

Les animations "spectacle" organisées par les conseils de quartier attirent certes un public qui les apprécient, mais rien de les distinguent vraiment de celles organisées par la mairie d'arrondissement et les associations.

paris

Comme nous l'avons déjà évoqué, si l'organisation d'animations n'est pas étrangère à la mission des conseils de quartier, elle ne devrait pas, à nos yeux, être un but en soi, mais un moyen de renforcer le lien entre le conseil et les habitants pour favoriser le dialogue, et les inciter à participer aux commissions et aux réunions publiques.

Alors que les animations devraient être la cerise sur le gâteau du dialogue et de la concertation sur les sujets relatif à notre cadre de vie, depuis 2008, la cerise est devenue plus grosse que le gâteau.

Depuis 2002, les conseils de quartier ont su démontrer le bien fondé de la loi qui les a institués.

Leur visibilité et leur popularité repose sur les actions qu'ils mènent en partenariat avec les élus de l'arrondissement, en réponse aux attentes des habitants du quartier. Pas sur l'organisation de spectacles.

Il reste deux ans à la municipatité parisienne, aux conseillers de quartier et aux habitants pour redécouvrir les fondamentaux propices à la vitalité de la démocratie locale.

Manuel ERRERA

18/06/2012

Et maintenant ...

Sandrine Mazetier (Socialiste) a obtenu 61,51% des suffrages exprimés contre 38,49 % à Charles Beigbeder son adversaire UMP.

Avec la brillante ré-élection de Sandrine Mazetier, pour représenter notre circonscription à l'Assemblée Nationale s'achève une longue période électorale qui avait débuté en mars (et même plus tôt si on inclut les primaires EELV et PS).

paris

Crédit photo : CHAMUSSY/SIPA

Si on ne peut exclure un imprévu, les prochaines élections au suffrage universel auront normalement lieu en 2014 avec :

  • en mars probablement, les élections municipales et territoriales (les dernières ont eu lieu les 9 et 16 mars 2008),
  • en juin probablement, les élections européennes (les dernières ont eu lieu le 7 juin 2009).
Et maintenant ? Cette trève devrait nous permettre d'aborder en toute sérénité des sujets qui, en période électorale auraient été vus comme susceptibles de servir les intérêts de l'un ou l'autre parti en concurrence. Citons entre autres :
  • le sempiternel sujet de la propreté
  • la concertation autour du projet Bercy-Charenton
  • la perspective de construction de tours
  • le dossier de l'aire d'accueil des gens du voyage
  • la restructuration de la place sans-Nom
  • la réduction de la place de la voiture à Paris
  • le devenir de la Foire du Trône
  • la politique du stationnement
  • le déploiement de la video surveillance/protection
  • la prolifération des antennes relais
  • le relatif manque de tonus de la démocratie locale
  • les incivilités non réprimées
S'il n'est pas dans notre intention de les aborder dans un seul souci polémique, il n'y aura pas lieu non plus de les passer sous silence s'ils nous semblent d'actualité.

15/06/2012

Le conseil de Paris de Juin

Exceptionnellement ce n'est pas lundi, mais mardi 19 et mercredi 20 juin 2011 que va se tenir le prochain conseil de Paris à l'Hôtel de Ville.

paris

Vous pouvez accéder à l'ordre du jour en suivant ces liens :

À l'heure ou nous publions, le sujet de l'éventuelle communication du Maire n'est pas encore connu.

parisPar contre, nous savons que cette séance verra pour la pour la première fois la présence du nouveau Préfet de Police, Bernard Boucault nommé en conseil des ministres du 30 mai 2012 en remplacement de Michel Gaudin.

Bernard BOUCAULT est né le 17 juillet 1948, à Blois (Loir-et-Cher). Il est licencié en droit et titulaire d’un diplôme d'études supérieures de droit public. Il est officier de la Légion d'honneur et de l'Ordre National du Mérite.

Concernant notre quartier (celui de la Vallée de Fécamp pour respecter les limites géographiques des conseils de quartier), nous avons noté la délibération 2012 DVE 96 : Signature avec l’association « Graine de Partage » d’une convention mettant à sa disposition une parcelle de terrain située 11 rue Claude Decaen (12e), pour un usage de jardin partagé.

paris

Comme le précise sur son blog Christophe Najdovski (adjoint au Maire de Paris, délégué auprès de la Maire du 12e, chargé des jardins partagés), cette signature annonce l'ouverture imminente de ce jardin qui s'annonce d'une grande richesse végétale, animale et sociale pour le quartier.

Comme d'habitude, vous pourrez suivre les délibérations en video directe à partir de 9h00 sur Paris.fr

07:41 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

01/06/2012

L'affichage associatif en recherche de visibilité

L’affichage associatif est réglementé par l'article L581-13 du code de l’environnement :

Sous réserve des dispositions du présent chapitre, le maire détermine par arrêté et fait aménager sur le domaine public ou en surplomb de celui-ci ou sur le domaine privé communal, un ou plusieurs emplacements destinés à l’affichage d’opinion ainsi qu’à la publicité relative aux activités des associations sans but lucratif.

parisLa surface minimale est déterminée par un décret du 25 février 1982 : pour Paris, 12 mètres carrés plus 5 mètres carrés pour 10 000 habitants au-delà de 10 000 habitants.

Un voeu déposé par le groupe EELVA au conseil de Paris du 14 mai dernier a mis en évidence que l’espace public parisien manque cruellement de lieux d’informations pour les associations et de lieux d’expression libre pour tous les Parisiens. En effet, la Ville de Paris ne respecte pas la règlementation qui impose une surface de plus de 1 130 m2 de panneaux alors que Paris ne dispose que de 145 m2. Par ce voeu, les éluEs écologistes ont demandé que la Ville de Paris se mette en conformité avec la loi en mettant à disposition des Parisiens des panneaux en nombre suffisant. Le voeu a été adopté.

Pour des motifs financiers, la Ville de Paris n'a pas reconduit en 2012 le marché public qui la liait à la société Publilégal. Celle-ci gérait depuis 2005 la mise à disposition gratuite pour les associations parisiennes de 289 vitrines d’affichage à Paris (ou panneaux d’affichage sous verre), apposées notamment sur les murs de certaines écoles. Publilégal assurait en particulier le système de réservation des emplacements auprès des associations, l’affichage dans les panneaux et le renouvellement des affiches. Cette décision aura malheureusement pour effet de réduire la visibilité des associations auprès du grand public.

Certaines mairies d'arrondissement : le 13e, le 19e, ont annoncé des mesures de reprise en mains locale de la gestion des panneaux associatifs. Espérons que la mairie du 12e prendra rapidement une mesure semblable.

En attendant, la ville de Paris renvoie vers :

  • l'outil SIMPA et ses améliorations annoncées, qui reste réservé aux internautes et qui, s'il constitue un bon répertoire des associations, manque singulièrement de support pour assister les associations qui souhaitent s'inscrire.
  • les panneaux lumineux gérés par JCDecaux
  • les panneaux des conseils de quartier

paris

À gauche Bel-Air Sud (253 av Daumesnil) puis, de G à D et de H en B
Vallée de Fécamp (52 rue de Wattignies), Jardin de Reuilly (Espace Reuillly)
Bel-Air Nord (av A. Netter), Aligre Gare-de-Lyon (165 rue de Bercy)
Nation Picpus (27 rue de Reuilly), Bercy (rue J. Kessel)

Cliquez pour agrandir

parisLa mairie du 12e de son côté a ouvert une page Facebook sur laquelle associations comme particuliers peuvent s'exprimer ainsi qu'ActuAsso12, un espace de publication dont le fonctionnement abscons risque de rebuter nombre de bonnes volontés.
 
On peut s'étonner que la Maison des Associations n'ait pas, elle aussi, offert un service dans le même domaine.

De tous côté fleurissent des initiatives prédendant servir la communication. Il n'est pas sûr cependant, que tant d'actions plus ou moins redondantes servent vraiment la cause des associations.

Rappelons enfin que notre blog, ouvert aux annonces associatives du quartier et aux libres commentaires des lecteurs, reste un moyen d'information et d'expression accessible à tous.

18/05/2012

Sans tambours ni trompettes au Zoo de Vincennes

Si la démolition de l'entrée principale du Parc Zoologique de Paris (dit Zoo de Vincennes) faisait partie du projet de rénovation, la résolution du 22 juillet 2010 de la Commission du Vieux Paris n'a malheureusement pas été entendue.

paris

Profitant des ponts de mai, les entreprises en charge ont fait table rase de l'entrée principale de style art-déco (dite Porte de Paris) construite en 1934 par Charles et Daniel Letrosne :

paris

Pour vous remémorer la Porte de Paris (1934-2012), vous pouvez toujours aller voir l'entrée "Demi-Lune" défigurée par le chantier et d'afflifeantes grilles mais encore préservée :

paris

Au zoo comme aux Halles (avec la disparition du jardin Lalanne et de la place René Cassin), les architectes pensent se magnifier en faisant table rase des ouvrages de leurs prédécesseurs.

-----------

Sans tambours ni trompettes avenue Daumesnil

Sur le compte-rendu de la réunion du 6 octobre 2009 de la commission Voirie & Urbanisme du conseil de quartier Bel-Air Sud, on peut lire :

Une conseillère de quartier a récemment rapporté la demande d’habitants qui déplorent (depuis le déplacement du marché Poniatowski), la disparition des bancs sur le trottoir pair de l’avenue Daumesnil entre Michel Bizot et la porte Dorée.

La commission considère cette demande tout à fait recevable. Un participant qui a examiné les contraintes du parcours, propose l’installation de deux bancs simples le long du mur du pont de petite ceinture. Il semble que ce soit la seule possibilité compatible avec le marché.

Les participants demandent que l’installation de ces bancs soit étudiée et réalisée au plus tôt.

Le 11 mai 2012, nous avons constaté que le banc avait récemment été posé :

DSCN0005.JPG

Plus de deux ans et demi pour satisfaire pareille demande. Cela rend bien difficile pour les conseils de quartier d'être des interlocuteurs crédibles auprès des habitants.

14/05/2012

Réunion du Conseil de Paris

Après un mois de pause due aux élections présidentielles, le conseil de Paris se réunit aujourd'hui lundi 14 mai 2012 et demain mardi 15 à l'Hôtel de Ville.

7408_une-conseil-de-paris.jpg

Contrairement à l'habitude, aucune communication liminaire du Maire n'est annoncée à l'heure où nous mettons en ligne. Il est vrai qu' avec quelques 600 délibérations à examiner et la visite du Président de la République mardi à 14h30, le programme ne laisse guère de place :

Cet ordre du jour inclut plusieurs délibérations concernant notre arrondissement. Au delà des habituelles subventions aux associations, nous avons noté :

  • 2012 DU 35 : Lancement de la consultation en vue de la cession d’une emprise foncière pour la réalisation d’un programme de bureaux, gymnase et salle polyvalente 2 à 6, rue Gerty Archimède.

L’objectif : vendre les 4400 m2 restant disponibles après la construction de l'école Gerty Archimède à un acquéreur qui devra y construire un gymnase, une salle polyvalente et un programme de bureaux, que Paris rachètera par la suite. La ville a choisi d’y construire des bureaux car sa proximité avec la voie ferrée ne permet pas d’y implanter un programme de logement.

Le groupe EELV s'apprête à déposer un amendement rappelant le vœu de l’exécutif parisien adopté lors de la séance du conseil de Paris des 17-18 et 19 décembre 2007 demandant que « l’étude prévue pour la création d’un gymnase sur le terrain Baron le Roy intègre l’hypothèse d’une bibliothèque de quartier compatible avec le projet initié »

Il serait regrettable de ne pas saisir cette opportunité pour intégrer cet équipement de proximité attendu par les habitants de quartier de Bercy.

  • 2012 DDEEES 125 : Signature d’une convention d'occupation du domaine public municipal avec la RATP pour l’installation et l’occupation expérimentales d’une station de bus innovante boulevard Diderot (12e).

Cette station expérimentale est mise en place par la RATP dans le cadre du projet EBSF. Elle est sans relation avec les Mobiliers Urbains Intelligents, expérilentés par la ville.

Nous aurons l'occasion de revenir sur cette station dont l'inauguration est annoncée pour le 22 mai.

Comme d'habitude, vous pouvez suivre les délibérations en video directe à partir de 9h00 sur Paris.fr

07:35 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

08/05/2012

Legistalives 2012 (UMP)

paris

12ensemble annonce le lancement de la campagne législative de Charles Beigbeder :

Le troisième tour de l’élection présidentielle ne fait que commencer. Dans le 12e, le candidat à la législative est Charles Beigbeder et sa suppléante Valérie Montandon. Ils lancent la campagne en présence de Jean-François Copé ce mercredi :

Grand rassemblement
Mercredi 9 mai de 19h à 21h au Théâtre Marsoulan
(20, rue Marsoulan, Paris 12e)