Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2013

Connaissez-vous l'Autorité de Sureté Nucléaire ?

Après le Lieu du Design, l'Agence Parisienne du Climat, le Bureau de l'Habillement, l'Agence Française du Développement, la CPCUnous vous proposons de découvrir une nouvelle structure publique basée dans notre arrondissement : L'Autorité de Sureté Nucléaire.

parisL'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), est une autorité administrative indépendante française (AAI) qui assure les missions, au nom de l'État, de contrôle de la sûreté nucléaire, de la radioprotection en France (travailleurs du nucléaire, environnement, populations locales) et de l'information des citoyens.

Elle est actuellement basée au 6 place du Colonel Bourgoin, mais on annonce que courant Mars, elle va déménager au 15-21 rue Louis-Lejeune, 92120 Montrouge.

paris

L'ASN : 6 place du Colonel Bourgoin

L’ASN, au nom de l’Etat, réglemente et contrôle la sûreté nucléaire et la radioprotection en France pour protéger les travailleurs, les patients, le public et l’environnement des risques liés à l’utilisation du nucléaire. Elle contribue à l’information des citoyens. Elle contrôle l’ensemble des activités nucléaires civiles en France, notamment les centrales nucléaires d’EDF, les installations du CEA, le transport des matières radioactives et les activités nucléaires du domaine médical ou de recherche. L’ASN s’appuie régulièrement sur les expertises de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). Elle publie chaque année son rapport sur: l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France.

Elle exerce son activité de contrôle dans les domaines suivants :

  • les installations nucléaires de base (INB)
  • le transport des matières radioactives et fissiles à usage civil
  • la production et l’utilisation de rayonnements ionisants
  • les déchets radioactifs et les sites contaminés
  • les rayonnements ionisants naturels.

07:36 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

21/01/2013

Historimes dans le 12e

Les éditions Historimes publient L'histoire en rimes du patrimoine et des Hommes.

Faisant suite à deux recueils sur les châteaux de la Loire, un sur les monuments de Paris et une ballade en Essonne, Frédéric Lheureux, auteur de cette série consacre la cinquième étape de son tour de France, au 12e arrondissement de Paris.

Ce recueil de 40 pages racontant l’histoire en rimes, d'où le titre avec deux L à Ballade, et de belles photos de 17 monuments du 12e est disponible dans les points presse, les supermarchés …, et si vous ne le trouvez pas, vous pouvez écrire à l'éditeur à historimes@gmail.com

paris

Ultime rafinement, l'ouvrage est paru le 12-12-12 (12 décembre 2012)

18/01/2013

Pas de quoi satisfaire nos envies

En octobre dernier, la presse a largement repris et commenté ce communiqué de la Préfecture de Police (PPRama du 17 octobre 2012) :

paris627 : C’est le nombre d’infractions relevées concernant les mictions sur la voie publique à Paris durant les sept premiers mois de l’année 2012, 1 015 l'ont été en 2011. Les contrevenants sont passibles d’une amende forfaitaire de 35€.

La loi interdit d’uriner sur la voie publique - même derrière un arbre -. C’est l’article R632-1 du code pénal modifié par le décret n°2010-671 du 18 juin 2010 –art.4 qui prévoit et punit de l’amende prévue pour les contraventions de 2e classe le fait de déposer, d’abandonner, de jeter ou de déverser, en lieu public ou privé, à l’exception des emplacements désignés à cet effet par l’autorité administrative compétente, des ordures, déchets, déjections, matériaux, liquides insalubres ou tout autre objet de quelque nature qu’il soit, y compris en urinant sur la voie publique, si ces faits ne sont pas accomplis par la personne ayant la jouissance du lieu ou avec son autorisation.

Gratuites depuis le 15 février 2006, près de 400 sanisettes récemment renouvelées sont installées dans Paris, soit en moyenne une pour 5645 habitants. Avec 19 sanisettes, notre arrondissement n'en est doté que d'une pour 7610 habitants. On constate en particulier que Bel-Air Sud n'offre à ses habitants comme aux personnes de passage qu'une seule sanisette.

paris

Cliquez pour agrandir

Consulté début 2009 sur le sujet dans le cadre de l'installation de sanisettes supplémentaires, le conseil de quartier avait demandé :

  • une implantation aux abords de la place Félix Eboué (destinée en particulier aux chauffeurs de taxis)
  • une à la porte Dorée (sur le chemin du bois de Vincennes bien mal loti en chalets d'aisance)
  • une avenue Daumesnil au niveau du pont de Petite Ceinture (utile en particulier les jours de marchés)

Aucune de ces sanisette n'a vu le jour !

parisMalgré les 400 sanisettes, la question Où faire pipi à Paris ? reste un sujet suffisemment critique pour avoir donné un titre à l'ouvrage de Cécile Briand publié aux éditions Attila.

L’auteur a arpenté Paris pendant des mois avant de pouvoir quadriller la ville des 200 toilettes gratuites situées dans des espaces publics réunies dans ce livre.

Dans notre quartier, la Promenade Plantée très fréquentée par les touristes n'offre aucun lieu d'aisance sur son parcours. L'attente est longue à sanisette du 120 avenue Michel Bizot lorsque passe un groupe :

paris 

L'excellent blog Vivre le Marais, qui pourtant concerne un quartier historique du centre de Paris éloigné des gares et des lieus ou règne la misère, rappelle dans cet article Si Paris sent l’urine, et aucun quartier n’est épargné, c’est un mauvais point pour notre image, d’abord parce que les touristes ne manquent pas de le souligner lorsqu’ils rentrent chez eux, ensuite parce que cela nuit à notre qualité de vie.

Il préconise de continuer à verbaliser afin de combattre l’incivisme, continuer, en le renforçant, sept jours sur sept, le nettoyage des zones les plus salies et les plus touristiques.

Il conclut :

Le laxisme n’est plus permis sur ce problème qui empoisonne notre quotidien.

15/01/2013

Pour 2013, un festival d'annonces ...

Jeudi dernier (10 janvier) à l'Espace Reuilly, Michèle Blumenthal (Maire du 12e) et l'ensemble du conseil municipal présentaient leurs voeux à la population. Au cours de son discours dont vous pouvez télécharger l'intégralité ici, la Maire a fait de nombreuses annonces d'événements attendus en 2013 et intéressant notre arrondissement ou plus particulièrement notre quartier. Nous vous les rappelons ici.

document.jpeg

Crédit photo : Mairie du 12e

  • c’est en 2013 que l’acte de vente de la caserne de Reuilly sera signé entre la ville et le gouvernement.
  • 2013 verra l’ouverture d’une épicerie et d’une cuisine sociale rue Edouard Robert en partenariat avec la Croix Rouge.
  • après trois ans de mobilisation acharnée de l’équipe municipale, le cheminement provisoire tant attendu reliera au printemps 2013 le quartier de Bercy à la station Baron Le Roy.
  • 2013 sera l'année Boulle : après les portes ouvertes (ndlr : les 1er et 2 février), se tiendra à la Mairie du 12ème, l’exposition « l’Art et la matière » autour de Boulle et de son histoire.
  • l’année 2013 sera marquée par la livraison de nouveaux équipements :
    • halte-garderie 17 rue de Reuilly,
    • crèche associative 180 avenue Daumesnil,
    • crèche associative 29 rue des Meuniers,
    • crèche municipale de Charolais Rotonde,
  • et sur le même site (Charolais Rotonde) des livraisons de logements et enfin le Conservatoire tant attendu lui aussi.
  • rénovation du jardin boulevard de Picpus
  • rénovation du kiosque de la place de la Nation
  • rénovation du tunnel Proudhon
  • 2013 verra aussi l’installation de nouveaux habitants :
    • résidence étudiants et jeunes travailleurs rue de Bercy
    • résidence sociale rue Rondelet,
    • logements familiaux rue de Rottembourg.

La Maire ajoute : " en 2013, nous continuerons à investir fortement pour entretenir l’espace public en y consacrant 1,3 millions d’euros [ndlr : c'est une bien faible somme, rigueur oblige], mais aussi pour l’entretien des équipements de proximité en consacrant 2,7 millions d’euros pour les écoles, les crèches, les équipements sportifs, les équipements pour la jeunesse et les équipements culturels".

Vous l'avez compris, l'équipe municipale nous prépare un feu d'articice pour la dernière année de la mandature.

12/01/2013

La Petite Ceinture, comment la voulez-vous ?

parisComme nous l'annoncions dans cet article, la Ville de Paris, en collaboration avec Réseau Ferré de France (RFF), a ouvert le site participatif

lapetiteceinture.jenparle.net

qui permet à chacun d'émettre des avis et proposition sur l'avenir de la Petite Ceinture.

Sur Paris.fr, la Ville se montre déjà enthousiasmée par l'étude de l'APUR : les 23 kms de rails de la petite ceinture font l’objet d’une très sérieuse étude de l’APUR qui en esquisse un avenir réjouissant, entre balades au vert, transport en commun et vocation ferroviaire.

paris

Cliquez pour agrandir

Le site participatif fait appel à nos contributions au travers de questions plus ou moins ouvertes et régulièrement renouvelées :

  • La protection de la biodiversité de la petite ceinture est-elle compatible avec d’autres usages ?
  • Le rôle écologique de la Petite Ceinture est-il important pour vous et faut-il le pérenniser et le valoriser ?
  • A quels modes de déplacements la Petite Ceinture pourrait-elle se prêter ?
  • La vocation transports de la Petite Ceinture doit-elle être conservée là où son utilité ferroviaire n’est plus avérée ?
  • Qu’évoque la Petite Ceinture pour vous et qu’est-ce qui la caractérise ?

Ouvert depuis de début de l'année, le site connait une intense participation mais, comme on pouvait s'y attendre, les débats sont largement monopolisés par des adhérents à l'Association pour la Sauvegarde de la Petite Ceinture (ASPCRF) qui n'envisagent pour elle d'autre utilisation que le transport ferré. Difficilement recevable alors que vient d'être mis en service une ligne moderne de Tramway 200 mètres plus loin et que c'est maintenant au niveau de Paris Métropole qu'il convient de faire de tels investissements.

Ceci n'empêche pas certains intervenants d'envisager des usages plus pitoresques comme la constitution d'un réseau cycliste assurant l'intermodalité avec d'autres moyens de transport ou des cultures maraîchères bio.

Pour vous aider à réfléchir à son avenir, sous vous suggérons de visionner cette video :

Des visites seront prochainement organisées par RFF dans les 12e, 19e et 20e arrondissements. Voyez l'article qui précède.

Une réunion de concertation à la Mairie du 12e est annoncée pour le 7 février 2013.

Par ailleurs, un séminaire d’échanges et de concertation sur l’avenir de la Petite Ceinture sera organisé le 14 février 2013.

Comme nous l'évoquions, l'avenir de Petite Ceinture est un enjeu électoral majeur. Pour preuve ces articles :

11/01/2013

Visites de la Petite Ceinture

parisDans le cadre de la concertation sur son avenir, RFF organise des visites de la Petite Ceinture à différentes dates selon les arrondissements. Dans le 12e, ces visites auront lieu vendredi 18 janvier sur plusieurs créneaux horaires, seulement sur inscription. (en cliquant sur les liens ci-dessous) 

Pour vous inscrire à une visite de la Petite Ceinture : 

  • Le 18 janvier dans le 12e arrondissement à 9h
  • Le 18 janvier dans le 12e arrondissement à 10h30
  • Le 18 janvier dans le 12e arrondissement à 12h
  • Le 18 janvier dans le 12e arrondissement à 13h30

Pour plus de précisions ou si vous souhaitez vous inscrire à une visite dans un autre arrondissement, rendez-vous sur cette page du site de concertation sur l'avenir de la petite Ceinture :

http://lapetiteceinture.jenparle.net

Bercy 2 bientôt au centre-ville

parisSi la rue Baron Leroy ne permet pas encore de l'atteindre, la station de Tramway du même nom permet facilement de se rendre au centre commercial Bercy 2. Et ce d'autant plus que le trottoir la rue du Général-de-Langle-de-Cary a récemment été élargi pour faciliiter les cheminements piétons.

Durant des années, les politiques de tous bords se sont efforcés de prendre des mesures pour empêcher les grandes enseignes alimentaires de concurrencer les commerces de proximité de type familial. Cela a conduit les citadins à prendre leurs voitures pour se rendre en banlieue dans les hypermarchés et les centres commerciaux. En ville, nombre de commerces d'alimentation ont laissé la place à des banques, des opticiens ou des enseignes d'habillement.

La densification urbaine est telle qu'aujourd'hui bien des centres commerciaux se trouvent de fait en centre-ville. Ainsi, le centre commercial Bercy ne va pas tarder à se trouver au coeur du quartier Bercy-Charenton en cours de conception.

paris

Cliquez pour agrandir

C'est probablement dans cette perspective qu'il a entrepris de se refaire une beauté.

parisInauguré le 24 avril 1990, le centre commercial Bercy 2 est œuvre des architectes Renzo Piano et Jean-François Blassel. Depuis 2010, le groupe Hammerson, propriétaire des lieux, poursuit la reconquête de sa clientèle en effectuant des travaux de modernisation. Après l’amélioration de la visibilité des entrées existantes, les escaliers mécaniques rénovés, les sanitaires modernisés, la galerie plus lumineuse, le nouveau code couleurs alliant le rose et le noir, Bercy 2 continue son relooking.

La seconde phase annoncée pour le début de cette année sera consacrée à la création d’espaces repos avec wi-fi gratuit, à un nouvel espace d’accueil moderne avec une consigne, elle aussi gratuite, et une amélioration de l’éclairage du parking de 2300 places dans lequel on évoque même l'implantation d'une station Autolib'.

04/01/2013

Les premiers Circul'Livre de l'année dans notre quartier

Samedi 5 janvier à partir de 11 heures, se tiendra au kiosque Courteline le premier rendez-vous Circul'Livre de l'année à Bel-Air Nord,

Samedi 5 janvier également, à partir de 10h30, le conseil de quartier Plaine Lagny vous attend Cours de Vincennes (c'est côté 20e, mais juste en face si vous allez au marché)

paris

Dimanche 6 janvier à partir de 11 heures, se tiendra sur la place Sans-Nom le premier rendez-vous Circul'Livre de l'année 2013 dans le quartier Bel-Air Sud.

Si d'aventure, vous découvriez Circul'Livre aujourd'hui, rappelons que ces rendez-vous vous permettent de profiter gratuitement et sans aucune formalité des livres apportés par d'autres et d'en mettre, vous aussi, en circulation. Si Circul'Livre incite à la lecture, c'est aussi une occasion de rencontres et d'échanges sur le quartier.


Afficher Circul'Livre sur une carte plus grande

Retrouvez sur cette page les rendez-vous et les points fixes Circul'Livre dans le 12e.

03/01/2013

Valorisez votre sapin !

RecyclageSapins-300x155.jpgVotre sapin de Noël a bientôt terminé sa vie festive. Pas question cependant de le jeter avec les ordures ménagères car l'incinérer est coûteux pour la collectivité et contraire au développement durable.

Donner son sapin à recycler a plusieurs objectifs :

  • valoriser les déchets verts : les sapins sont en effet broyés puis répandus au pied des massifs et sur les sentiers dans les espaces verts parisiens. Ce geste écologique limite l’apparition d’herbes folles et permet de réduire l’évaporation.
  • inciter les Parisiens à recycler leur sapin plutôt que de le déposer sur la voie publique.

Les sapins doivent être dépourvus de décorations, non floqués et sans sac. Ils pourront être déposés jusqu'au 27 janvier 2013. Les points de collècte dans le 12e :


Afficher les points de collecte de janvier 2013 sur une carte plus grande

Si vous ne pouvez déplacer votre sapin, il est possible de le laisser à côté des bacs verts lors du ramassage des déchets.

01/01/2013

Meilleurs Voeux

Lecteurs de Bel-Air Sud et d'au delà,
nous vous adressons pour 2013,
nos meilleurs voeux de santé
et de bonheur de vivre dans la Métropole

paris
                                                        Photo Olivier Estasse (Picasa)

 et tout particulièrement à Bel-Air 

où le bois de Vincennes est source de bonheur

en toutes saisons pour toutes les générations