Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2006

Les fontaines Wallace

A la couleur près, les Fontaines Wallace sont un peu aux quartiers verts ce que les cerises sont sur les gâteaux.
A Bel-Air Sud, la création du quartier vert Vôute Bel-Air nous a apporté la notre. Elle se trouve depuis novembre 2004 sur la placette Montempoivre. Les habitants semblent aprécier cette placette mais se sont émus de ne jamais avoir vu couler d'eau de la fontaine. Il parait que la Compagnie des Eaux de Paris dont c'est la charge va faire le nécessaire dès la fin de l'hiver afin de nous parer pour la prochaine canicule.


L'encyclopédie Wikipedia nous apprend que :
Les fontaines Wallace sont des points d'eau potable publics qui se présentent sous la forme de petits édicules en fonte répartis sur tout le territoire de la ville de Paris, principalement sur les trottoirs les plus fréquentés. Elles tiennent leur nom de l'Anglais Richard Wallace qui a financé leur édification. D'une grande réussite esthétique, elles sont reconnues dans le monde entier comme un des symboles de Paris.

Richard Wallace, né à Londres le 26 juillet 1818 et mort à Neuilly-sur-Seine en 1890, est un collectionneur et philanthrope britannique.
Fils illégitime de lord Hertford et d'Agnès Jackson, d'origine française, il mène une jeunesse oisive et fréquente les artistes de son temps : Flaubert, Théophile Gautier ou encore Baudelaire. Il rassemble également une vaste collection de tableaux et d'objets d'art grâce à la fortune de son père, dont il hérite en 1870. En 1871, il est anobli et en 1873, il entre à la Chambre des Communes.
En France, il consacre une partie de sa fortune à l'assistance aux Parisiens assiégés par les Prussiens. Pour remédier aux problèmes d'approvisionnement en eau, il dote Paris de fontaines publiques, les fameuses fontaines Wallace. La première d'entre elle est inaugurée en août 1872.
À sa mort, sa collection est léguée à l'État britannique. La Wallace Collection est désormais un musée national. Sir Wallace est enterré au cimetière du Père-Lachaise.

Pour plus d'information sur notre source : Wikipedia

01/03/2006

Extension du Tramway : les réunions de Mars

Dans le cadre du débat public sur l'extension du tramway, deux réunions sont prévues dans notre secteur au mois de Mars :

  • Le 2 mars : réunion dite "de proximité" concernant le secteur Porte d'Ivry-Porte Dorée. Elle se tiendra à l'Espace Toffoli, 12 rue du Cadran - Charenton-le-Pont de 19h à 21h30.
  • Le 23 mars : réunion dite "thématique" sur le thème "Mobilité réduite et déplacements". Elle se tiendra à la salle des fêtes de la Mairie du 12ème de 19h à 21h30.

    Vous retrouverez sur le site de la Commission Particulière du Débat Public, le calendrier conplet des réunions.

  • 25/02/2006

    Venez participer au débat

    Depuis le début du mois, nous vous avons présenté les propositions émises par la commission Voirie & Urbanisme dans le cadre du Plan de Déplacements de Paris (PDP).
    Ces propositions concernent :

  • les piétons
  • les vélos
  • les motos
  • les automobiles
  • les bus
  • les trains, métro et RER
  • les véhicules utilitaires

  • Certains d'entre vous nous ont transmis leurs remarques et leurs propositions qui vont contribuer à enrichir le dossier qui sera remis. La prochaine réunion publique du conseil de quartier Bel-Air Sud se tiendra :

    Mardi 28 février 2006 à 19h30
    au Lycée Elisa Lemonnier

    20 avenue Armand Rousseau

    Elle sera principalement consacrée au Plan de Déplacements.
    Nous vous vous invitons à y participer nombreux et à nous apporter vos contributions écrites ou orales.

    medium_elisalemonnier.jpg
    Source : Mappy

    24/02/2006

    PDP : Propositions concernant les véhicules utilitaires

    Comme annoncé, nous reproduisons ici les propositions formulées par la commission Voirie et Urbanisme du conseil de quartier. Nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires et à nous en formuler de nouvelles.

  • C1 - Favoriser l’usage des véhicules propres. Mettre en place des mesures financièrement incitatives pour que l’usage de véhicules utilitaires‘ propres’ se développe.
  • C2 - Rendre obligatoire l’usage de véhicules propres par les services publics. Il est anormal que les services publics (administrations, ramassage des déchets ménagers) n’aient pas l’obligation de n’utiliser que des véhicules non polluants (électriques, éthanol…)
  • C3 - Permettre aux espaces livraison d’assurer leur mission. Pour permettre l’activité économique. Il faut bien entendu réprimer les véhicules qui n’ont pas l’autorisation de s’y arrêter (véhicules particuliers et véhicules ne portant pas le macaron d’habilitation) ainsi que les utilitaires qui ne sont pas effectivement en livraison. Il faudrait pour cela renforcer le contrôle ou mieux, les équiper de systèmes de verrouillage comme pour les emplacements handicapés. La commission propose qu’ils soient équipés de systèmes permettant de surveiller le

    Vous pouvez retrouver l'ensemble de nos propositions dans le Hors-série de la Gazette de Bel-Air Sud

  • 21/02/2006

    PDP : Propositions concernant les motos

    Comme annoncé, nous reproduisons ici les propositions formulées par la commission Voirie et Urbanisme du conseil de quartier. Nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires et à nous en formuler de nouvelles.

  • M1 - Renforcer la lutte contre le bruit des 2RM. En particulier de ceux qui ont été ‘trafiqués’. Le contrôle technique obligatoire des 2RM n’est pas jugé adapté par les participants car les usagers peuvent remettre leur 2RM ‘aux normes’ le temps du contrôle. Il faut donc multiplier les contrôles de police.
  • M2 - Créer sans tarder des parkings simplifiés pour 2RM. Il faut assumer le développement du 2 roues motorisé en créant rapidement des zones de parking simplifiés, au détriment de celles des voitures. Parallèlement on devra renforcer la verbalisation de leur stationnement sur les trottoirs.
  • M3 - Renforcer le contrôle du respect du code de la route par les 2RM. On ne peut qu’accompagner la croissance des deux roues motorisés, mais il est indispensable que leur comportement soit davantage contrôlé.
  • M4 - Développer les parkings mixtes (auto – deux roues). On peut y laisser sa voiture (utilisée pendant une partie du trajet) pour prendre un deux roues dans la zone urbaine dense.

    Vous pouvez retrouver l'ensemble de nos propositions dans le Hors-série de la Gazette de Bel-Air Sud

  • 16/02/2006

    PDP : Propositions concernant les Bus

    Comme annoncé, nous poursuivons la publication des propositions formulées par la commission Voirie et Urbanisme du conseil de quartier. Nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires et à nous en formuler de nouvelles.

  • B1 - Etendre à toutes les lignes le système SIEL. Les annonces des temps d’attente doivent être généralisées à tous les arrêts des bus.
  • B2 - Développer les lignes locales type ‘Traverses’ ou TUVIM d’Issy les Moulineaux. Certaines parties des quartiers sont mal desservies par les transports en commun, entraînant l’usage de la voiture sur de courtes distances.
  • B3 - Créer un ticket Bus-Metro valable 2 heures. Le tarif du métro semble raisonnable par rapport aux capitales étrangères, par contre celui de l’autobus est pénalisé par l’absence de forfait.

    Vous pouvez retrouver l'ensemble de nos propositions dans le Hors-série de la Gazette de Bel-Air Sud

  • 15/02/2006

    Info Travaux

    Des travaux sont en-cours ou prévus prochainement dans notre quartier.
    Ils sont liés à des opérations qui ont fait l'objet de concertation avec le conseil de quartier (commission Voirie et Urbanisme) et les habitants (réunions publiques quartier vert et pistes cyclables).

    Nous reprenons ci-dessous des informations communiquées aux riverains par la Direction de la Voirie et des Déplacements :


  • Trottoir pair de l'avenue Daumesnil du 20 février au 24 février 2006 (entre l'avenue du Général Michel Bizot et la Villa Jean Godard)

    Cette opération concerne le remplacement des bornes existantes par des potelets afin de réorganiser le stationnement longitudinalement et faciliter l'accès des véhicules de sécurité (pompiers).

    Les travaux comprennent :
    - La suppression des bornes existantes entre les arbres et côté chaussée ;
    - Leur remplacement par des potelets ;
    - La réorganisation du stationnement longitudinalement.

  • Rue de la Vega du 27 février AU 14 avril 2006 (entre l'avenue Daumesnil et la rue Rottembourg)

    Les travaux comprennent :
    - L’élargissement du trottoir du côté des numéros impairs de la rue de de la Véga ;
    - La création d'un passage surélevé pour piétons à l’angle de l'avenue Daumesnil ;
    - La réfection des signalisations horizontale (marquage) et verticale (panneaux) ;
    - La modification des ouvrages d’assainissement et hydrauliques.

  • Carrefour Lamblardie / Félix Eboué jusqu'au 14 avril 2006

    Cet aménagement, demandé par de nombreux riverains, répond à l’un des objectifs prioritaires de la Municipalité, qui est de sécuriser le déplacement des piétons.

    Les travaux comprennent :
    - La création d'un passage surélevé pour piétons à l’angle de la Place Félix Eboué à partir du 20 mars 2006 ;
    - La mise en place des signalisations horizontale (marquage) et verticale (panneaux) correspondantes ;
    - La modification des ouvrages d’assainissement et hydrauliques (en cours depuis le 23 janvier).

  • 13/02/2006

    PDP : Propositions concernant les trains, métro et RER

    Comme annoncé, nous poursuivons la publication des propositions formulées par la commission Voirie et Urbanisme du conseil de quartier. Nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires et à nous en formuler de nouvelles.

  • T1 - Améliorer considérablement le ‘maillage’ des réseaux de banlieue. C’est actuellement ce qui rend souvent obligatoire l’usage de la voiture. Le maillage et la fréquence du métro intra-muros est considéré comme parfait (jamais plus de 2 correspondances). Il est évident pour tous que l’amélioration des déplacements intra-muros dépend d’une amélioration significative des transports en commun banlieue-Paris et banlieue-banlieue.
  • T2 - Rendre incitatifs les transports en commun. Leur fréquence, la densité du réseau, leur prix et leur rapidité fera que les automobilistes abandonneront leur voiture.
  • T3 - Augmenter la contribution des employeurs au prix des titres de transport. Elle est déterminante pour dissuader les travailleurs d’utiliser leur voiture.
  • T4 - Développer des parkings à petit prix et de capacité adaptée à côté des gares de banlieue. En intégrer le prix dans celui du titre de transport. Un exemple très proche du centre de Paris illustre ce besoin et une solution improvisée : l’esplanade derrière le Château de Vincennes est devenue un vaste parking.
  • T5 - Envisager la gratuité des déplacements intra-muros. Le raisonnement étant que cela permettrait de dissuader les parisiens de prendre leur voiture pour des déplacements dans Paris et que ceci entraînerait un allègement significatif de la circulation automobile.

    Vous pouvez retrouver l'ensemble de nos propositions dans le Hors-série de la Gazette de Bel-Air Sud

  • 10/02/2006

    PDP : Propositions concernant les voitures

    Comme annoncé, nous reproduisons ici les propositions formulées par la commission Voirie et Urbanisme du conseil de quartier. Nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires et à nous en formuler de nouvelles.

  • A1 - Faciliter le stationnement des véhicules professionnels reconnus nécessaires. Comment peut-on assurer la vie sociale et économique lorsque l’usage de la voiture est indispensable ? Exemples : où doit stationner le plombier qui après avoir déchargé son matériel (sur une zone livraison) doit passer la journée sur le chantier d’un particulier ? Comment le médecin qui vient visiter un malade peut-il stationner ?
  • A2 - Augmenter le tarif du stationnement résidentiel. De nombreux parisiens qui pourraient se payer un parking privé, préfèrent laisser leur voiture sur la voie publique.
  • A3 - Négocier des emplacements à tarif résidentiel dans les parkings concédés. Il est singulier d’obliger les véhicules qui doivent stationner une demi-heure dans un quartier à descendre au fond d’un parking public alors que les véhicules inutilisés pendant une semaine restent en surface. Il serait plus logique de stocker à l’emplacement le moins accessible les véhicules qui sont le moins utilisés.
  • A4 - Augmenter le prix des contraventions et le nombre d’enlèvements. Il faut dissuader les automobilistes de se mettre consciemment en infraction.
  • A5 - Accroître la productivité des agents du stationnement. Pour cela il faut les équiper de moyens plus efficaces pour la saisie des PV (terminaux de saisie + codes barre sur les pare-brises).
  • A6 - Restreindre si nécessaire la circulation au centre de Paris. Les participants se montrent plutôt favorables à d’éventuelles restrictions de circulation au centre de Paris. «Si la pollution est considérée ‘cause nationale’, il est normal de prendre des mesures drastiques»
  • A7 - Engager une lutte contre l’usage abusif du klaxon. C’est devenu une importante ‘pollution urbaine’ sonore qu’il faut traiter en faisant une campagne d’information et de répression..
  • A8 - Utiliser un parking voisin pour desservir la zone Daumesnil-Montgallet. Le commerce informatique dans la zone Daumesnil-Montgallet est un fait acquis. Il faut néanmoins apporter une solution à l’afflux de voitures qu’il entraîne. Puisque le métro n’est ni proche, ni adapté au transport de gros colis, la commission propose que l’on utilise le parking de la gare de Bercy selon les modalités suivantes : les frais de parking ainsi que les coûts de mise en place de navettes acceptant le fret (entre le parking et la zone de chalandise) seraient pris en charge par les commerçants. Parallèlement les infractions au stationnement seraient impitoyablement réprimées.
  • A9 - Sécuriser les traversées des piétons bd de Picpus en ralentissant la circulation entre la rue du Sahel et la station de métro Bel-Air (PLU)

    Vous pouvez retrouver l'ensemble de nos propositions dans le Hors-série de la Gazette de Bel-Air Sud

  • 09/02/2006

    Extension du Tramway : le débat est ouvert.

    Lundi soir (6 février) à l'Espace Reuilly, s'est tenue comme annoncée, la réunion d'ouverture du débat public concernant l'extension du tramway.

    Se trouvaient sur le podium :

  • d'un côté les membres de la commission particulière du débat public (CPDP) sur l'extension du tramway à Paris présidée par Hubert Blanc,
  • de l'autre les représentants du maître d'ouvrage (Ville de Paris, STIF, Région Ile de France, RATP) dont en particulier Bertrand Delanoë, Maire de Paris. La Ville de Paris est le 'porteur' du projet désigné par le STIF à qui reviendra la décision finale.

    Dans la salle, parmi le public, se trouvaient de nombreux élus des arrondissements concernés, dont le notre (quatre quartiers sur sept seront traversés par le tramway).

    Le président de la CPDP a précisé les modalités d'organisation du débat qui doit se poursuivre jusqu'au 15 mai 2006 et dont on trouvera ici les détails.

    Les représentants du maître d'ouvrage ont expliqué les objectifs et le contenu du projet ainsi que les variantes possibles concernant son tracé et dont on trouvera ici les détails.

    Les spectateurs ont pu entammer le débat en posant des questions qui ont été principalement axées sur le tracé du parcours et les performances d'exploitation.
    Dans pes prochains mois, 13 réunions publiques et de nombreuses publications vont permettre de nourrir le débat.

    La réunion de clôture est prévue le 4 mai, également à l'Espace Reuilly.

  •