Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2007

Deux bonnes nouvelles d'un coup

Lundi dernier (22 janvier) a été présenté à la Mairie du 12ème, le Projet de Foyer pour personnes handicapées vieillissantes, dont la construction est prévue au 21-27 rue Mousset Robert.

Cette opération comportera des logements et un foyer d'hébergement et de vie pour personnes handicapées psychiques en activité et retraitées qui sera géré par l'association des centres Pierre et Louis Dumonteil (ACD).

L’Association des Centres Pierre et Louise Dumonteil a pour vocation de fournir du travail aux personnes handicapées mentales ou déficientes intellectuelles. À Paris, elle gère deux CAT (centres d’aide par le travail) et un centre occupationnel de jour.

Ce foyer devrait bénéficier d'une quarantaine de chambres et annexes.

medium_10376_01_z.jpg

Première bonne nouvelle : si la rue Mousset Robert a perdu depuis bien longtemps son caractère de petite rue ouvrière de faubourg, on peut se réjouir que cette opération (tout comme les dernières constructions et réhabilitations effetcuées dans cette rue), contribue à préserver une diversité sociale dûrement touchée par ailleurs.
medium_2608.jpg
Photo Parimagine
(Photothèque des Jeunes Parisiens)

Deuxième bonne nouvelle : la préservation 'de fait' de ce délicieux hôtel-restaurant situé à l'angle de la rue Mousset Robert et la rue Sibuet ne peut que réjouir les acteurs du PLU qui en avaient demandé la protection.
medium_DSCN0005.JPG

Les riverains présents à le réunion ont insisté pour que la rue Mousset Robert, peu fréquentée par la circulation automobile, mais beaucoup par les piétons, fasse l'objet d'aménagements en faveur de ces derniers.

19/01/2007

Foire du Trône : on reparle de son transfert

Alors que les travaux d'aménagement de la place du Cardinal Lavigerie vont bientôt reprendre, nombre d'habitants trouvent ce bel accès paysager au bois de Vincennes bien peu compatible avec la Foire du Trône et les autres manifestations qui se déroulent sur la pelouse de Reuilly.

medium_lavigerie.jpg
Une proposition poursuit cependant son chemin :

L'amendement présenté par Christophe Najdovski (Conseiller de Paris, Délégué aux transports, à la circulation et au stationnement.) et adopté par le Conseil de Paris (juin 2006) pour déplacer la Foire du Trône vers la Porte de Bercy refait surface.

On peut voir en effet à l'exposition Paris en Ile de France dont nous vous parlions il y a quelques jours, une esquisse réalisée par l'Atelier Parisien d'Urbanisme (APUR) qui concrêtise cette proposition :
medium_FoireDuTrone.jpg
Ce déménagement, s'il venait à se concrêtiser aurait, en plus de tous les avantages exprimés, celui de maintenir la Foire du Trône dans le douzième arrondissement qui est son berceau historique et totalement associé à son nom.

17/01/2007

Le projet de PDP disponible

Pour tous ceux d'entre vous que le sujet intéresse (mais, nous sommes tous concernés), le projet de Plan de Déplacements de Paris qui sera à l'ordre du jour du Conseil de Paris des 12 et 13 février prochain, est disponible à cette adresse (format pdf de 696ko).

08:41 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : Paris

16/01/2007

Le mystère des livraisons

medium_airelivraison.jpgBien rares doivent-être ceux d'entre-vous qui savent que le règlement des livraisons à Paris a changé depuis le 1er janvier. Nous vous l'avions annoncé ici-même.

Comment expliquer qu'aucune information à grande échelle, qu'aucune distribution de disques de stationnement n'ait encore été effectuée ? Mystère.

La Mairie de Paris le confirme :

Le nouveau règlement est effectif. Les arretés ont été bien été pris par le Maire de Paris et la Prefecture de Police. Un courrier de Denis Baupin doit parvenir en ce début d'année aux maires d’arrondissement auxquels sont transmis le dépliant d’info sur le nouveau dispositif marchandises, les disques de livraison et les arrêtes.
Entre janvier et mars est prévue une distribution de prospectus sur les aires de livraisons.


L'explication de cette discretion se trouve peut-être dans l'incapacité de la Prefecture de Police de Paris de faire respecter le règlement. Le voeu déposé par l'exécutif lors du consil de Paris de décembre semble témoigner des craintes de la Mairie.

A moins que le Ministère de l'Intérieur ait quelques réticences à se montrer désagréable en ce début d'année électorale ...

15/01/2007

Autobus 64 : ça se précise

medium_ratp.jpgNous vous en avons parlé en novembre. La dernière lettre des déplacements nous apporte des précisions sur cette nouvelle ligne d'autobus qui doit dans sa traversée du 12ème, se substituer au 62.

La ligne 64 sera crée au mois d’avril 2007, en lien avec le prolongement de la ligne 14 du métro à Olympiades. Ligne de rocade, elle reliera le 13e, 12e et le 20e arrondissement de la Place d’Italie à Gambetta avec un service assuré sur l’ensemble de la ligne, y compris les dimanches et fêtes jusqu’à 0h30. 

Du lundi au vendredi les bus circuleront avec un intervalle de 7-8mn aux heures de pointes du matin et du soir. Cet intervalle sera de 12mn en période creuse et de 20mn en soirée jusqu’à 0h30.

Au total, 222 passages par jour seront offerts.

Le samedi, les bus circuleront avec un intervalle de 12mn le matin, de 10mn l’après midi et de 20mn en soirée jusqu’à 0h30.

Le dimanche, les bus circuleront avec un intervalle de 15mn le matin et pratiquement à l’identique à un samedi sur la période d’après midi et en soirée.

12/01/2007

Encore un futur souvenir qui s'annonce

Entre le Parc de Bercy et le bois de Vincennes, une agréable façon de vivre à Paris…
Le XIIe arrondissement a bénéficié d’une réhabilitation profonde mais a su garder toute son âme du Paris authentique. Cours, passages, bistrots… témoignent avec émotion de son passé historique populaire.


Ces lignes que nous ne pouvons qu'approuver se rapportent au site du quartier Vallée de Fécamp qui va du 8 au 12 avenue Michel Bizot en longeant la petite ceinture.

medium_DSCN1394.JPG
L'auteur de ces lignes est Le Groupe Hoche qui va apporter sa pierre à la préservation du Paris authentique qu'on aime en transformant le lieu en ceci :
medium_DSCN1386.JPG
Nous nous garderons bien de vouloir préserver à tout prix des constructions sans réel cachet et qui ne répondent plus aux besoins actuels. En revanche, ce type de mutation présente deux inconvénients majeurs pour le paysage urbain et la vie de quartier :
  • il conduit à une densification du bâti et la suppression des 'dents creuses' qui témoignent de l'histoire des lieux et sans lesquelles les rues sont encadrées par des murs d'immeubles semblables. Ce phénomène n'est pas récent : il s'applique également à de belles rues bâties de manière homogène au début du siècle comme par exemple la rue du Docteur Goujon.
  • aucune activité commerciale, aucun service public, aucune entreprise ne sont inclus dans le projet. On était en présence d'un lieu qui soufrait d'un manque d'animation (les entreprises l'avaient quitté) ; on se dirige vers un lieu de pure résidence qui sera aussi peu fréquenté en cours de journée.

    Nous ne pouvons ressentir une telle opération que comme un échec du PLU.
    medium_DSCN1400.JPG

  • 10/01/2007

    Paris en Ile-de France, Histoires Communes

    medium_centre_arsenal_1.jpgIl n'est pas trop tard pour vous parler de cette passionnante exposition qui se déroule au Pavillon de l'Arsenal depuis le 19 décembre, puiqu'elle est visible jusqu'au 25 mars.

    Au fil de son histoire, la Ville de Paris a acquis des terrains situés sur d’autres communes de la région pour répondre aux différents besoins de son développement, en eau, en énergie, en traitement des eaux usées ou des déchets, besoins plus récents de pépinières, et bien entendu de logements.

    L’exposition Paris en Ile-de-France, histoires communes retrace l’histoire et les particularités de ces propriétés, explique comment elles se sont constituées, organisées et ont évolué dans le cadre de la croissance de l’Ile-de-France.

    Bertrand Lemoine, architecte ingénieur et commissaire scientifique invité de l’exposition et de l’ouvrage qui l’accompagne, répondait le 19 décembre dans 20 minutes aux questions de Laure de Charette.

    Pourquoi une exposition sur les sites parisiens en banlieue ?
    Pour montrer la relation qu'a entretenue Paris avec sa banlieue. La Ville est propriétaire de huit mille sites au-delà du périphérique.

    De quel type d'équipement s'agit-il ?
    Dès les années 1860, Paris est allée y puiser son eau, parfois loin, comme quand elle a acheté les sources de la Vanne à Sens (Yonne), à 150 km en amont. La Ville a aussi traité ses eaux usées et ses déchets en banlieue. Et elle y a enterré ses morts, à Thiais, Bagneux ou Ivry.

    En somme, Paris utilisait la région comme arrière-cour ?
    Plutôt comme une coulisse, à l'époque où l'Ile-de-France était peu urbanisée. Et puis la banlieue s'est constituée, alors la relation s'est inversée. Les trois quarts des habitants de la région vivent désormais en dehors de Paris, donc tous les équipements, y compris ceux de la Ville, sont pensés à l'échelle régionale.

    Paris en Ile-de-France, histoires communes est une occasion pour la Ville de mettre en évidence le travail accompli dans le cadre de la Coopération Paris Banlieue et ce qu'il reste à faire.

    Le Pavillon de l'Arsenal
    21, boulevard Morland
    75004 Paris - FRANCE

    est ouvert du mardi au samedi, de 10h30 à 18h30
    et le dimanche, de 11h à 19h
    Entrée libre.

    08:08 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Paris

    01/01/2007

    Pour 2007

    medium_logo.jpg
    Le conseil de quartier de Bel-Air Sud vous souhaite 365 jours de bonheur.

    Il fera tout son possible pour y contribuer.
    medium_logo.jpg

    26/12/2006

    Et pourquoi pas le dimanche ?

    Alors que ressurgit le débat cyclique de l'ouverture des commerces le dimanche, il serait légitime de l'étendre à d'autres activités. Si celui de l'extension des horaires d'ouverture des services publics a déjà été abordé, il en est un qui à mes yeux, mériterait également de l'être :

    Pourquoi le stationnement est-il gratuit le dimanche ?

    medium_StationnementDimanche.gifRésidents du quartier ou visiteurs, vous l'avez surement remarqué : si en semaine, le stationnement est le plus souvent difficile durant la journée, il l'est davantage le soir et quasiment impossible le dimanche.

    Il est aisé de voir la relation entre les période de gratuité et celles de saturation des zones de stationnement. Durant ces périodes, de nombreux résidents qui possèdent un lieu de parking, préfèrent laisser leur véhicule sur la voie publique plutôt que de dans leur parking.

    On est en droit de se demander pourquoi, à l'image d'Ikea ou de Virgin, la Prefecture de Police n'offrirait pas à des volontaires la possibilité de travailler le dimanche afin de permettre aux parisiens et à leurs invités de banlieue de stationner plus facilement.
    Qu'en pensez-vous ?

    Manuel Errera

    08:03 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Paris

    14/12/2006

    Il est là ! …

    ... ou plus exactement pour nous, habitants de Bel-Air Nord et Sud : là-bas, à la porte d'Ivry !

    medium_afficheT3.jpg

    Samedi 16 décembre 2006, à partir de 14h00 et jusqu’à 02h00, les partenaires du projet invitent tous les Parisiens et Franciliens à emprunter gratuitement le T3pour fêter son inauguration !
    La gratuité se poursuivra toute la journée du 17 décembre (de 05h00 à 01h00) .


    Mais les maréchaux sud ne sont que la première étape du T3 ! Ce 1er tronçon devrait s’étendre vers l’est, vers la porte de la Chapelle, voire au-delà, pour une mise en service en 2012.
    Ce seront alors 5 arrondissements et 11 communes limitrophes qui seront concernés.

    Calendrier prévisionnel du projet d’extension :

  • 15 mai – 30 mai 2006 : débat public sur le prolongement du T3
  • septembre 2006 : décision du STIF en faveurs de l’extension du tramway
  • 2006-2007 : phase d’études approfondies aboutissant à l’élaboration d’un dossier d’enquête publique, soumis au Conseil du STIF. Par la suite, l’enquête publique, puis un avant-projet sera soumis à l’approbation du STIF avec le plan de financement
  • 2008 : début des travaux de l’extension à l’est
  • 2012 : mise en service de l’extension à l’est. L’extension à l’ouest n’est aujourd’hui pas programmée.

    Riverains des boulevards Soult et Poniatovski, c'est donc à partir de 2008 que va commencer pour vous la dure période des travaux ; et c'est en 2012 que de la porte de Bercy à la porte de Vincennes, votre espace public va être transformé.

    Source : La Lettre des Déplacements

  •