Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/08/2009

31-33 rue Louis Braille : enfin !

Le début du mois d'Août a enfin vu les premiers coups de pioche tomber sur le bâtiment du 31-33 rue Louis Braille.

DSCN5660.JPG

Rappelons que ce lieu a été l'objet de l'attribution à la Siemp d'un bail emphytéotique par la ville de Paris (2007 DLH 180) dans le but d'y construire un foyer pour personnes autistes comportant 7 logements PLUS.

Devant initialement commencer en été 2007, les travaux de démolition construction ont été successivement repoussés au printemps 2008, puis à l'hiver 2008-2009 (La fiche de la Siemp annonce encore la livraison pour janvier 2009). Ils doivent durer 20 mois.

Comme nous l'avons écrit, l'architecte (Air Architecture) à largement pris en compte l'insertion dans le site. Il écrit :

Le bâtiment projeté se trouve à l'articulation d'éléments urbains disparates qui lui donnent une visibilité particulière encore accentuée par l'important dénivelé de la rue.
La cour sera fermée par un mur en rappel de la petite maison triangulaire (R+1) de l'autre côté du jardin de la copropriété. Il permet d'assurer une continuité de la séquence urbaine jusqu'à l'angle de l'avenue Michel Bizot.

Image 2.png
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Certains trouveront peut-être l'architecture et les couleurs de ce bâtiment dérangeants. Pour notre part, nous pensons qu'il apportera une touche de modernité dans la rue Louis Braille, tout en lui conservant sa diversité et ses dents creuses qui font le charme du paysage parisien.

Partagez-vous cet avis ?

13/07/2009

Paris Slide 2009

A partir du 15 juillet et jusqu'au 23 août se déroule sur la pelouse de Reuilly, l'opération Paris Slide.

medium_ParisSlide.JPG

Paris Slide est organisé par la Mairie de Paris pour permettre aux jeunes qui n'ont pu quitter Paris de le pratiquer gratuitement des sports de glisse et des sports de plage.

Sport de glisse : Roller, skate, BMX

thumb_DSCN0780.JPG.jpeg. Aire d'initiation débutants et confirmés
. Modules urbain, bowl
. Mini et big ramps, aire de street

De l’initiation au perfectionnement, Street ou rampe, petits et grands de tous niveaux pourront goûter gratuitement aux joies de la glisse urbaine.

Les activités proposées sont gratuites pour tous, ainsi que le prêt des rollers et protections pour les jeunes de moins de 16 ans.

Sports de plage :

thumb_DSCN0788.JPG.jpeg. Terrain de beach volley
. Sandball et Beachsoccer

 

Informations pratiques : Ouvert du lundi au dimanche

Horaires :

  • Semaine de 13h30 à 19h30
  • Week-end  de 10h à 13h et de 14h30 à 19h

10/07/2009

Où et comment donner vos vêtements usagés ?

Vous faites le grand ménage de votre garde robe? Ne jetez surtout pas vos vêtements. Ils contribuent à créer des emplois et, une fois recyclés, ils commenceront une deuxième vie... solidaire.

containerfringueslerelais.jpgLe Relais Paris en association avec Emmaüs met à votre disposition près de 370 conteneurs (bornes ou box) à Paris et en banlieue proche, pour vous permettre d’y déposer vos dons. Ces conteneurs de collecte sont à votre disposition dans les arrondissements et sont vidés régulièrement, au minimum une fois par semaine.

La Ville, en partenariat avec le Relais Emmaüs, s'engage a implanter 200 nouveaux containers de récupération de textile non utilisé avant 2010,  soit 4 fois plus qu’aujourd’hui.

Une nouvelle convention entre Emmaüs et la Ville de Paris a été approuvée par le Conseil de Paris, les 9 et 10 mars. Ce protocole vise à la création de dix boutiques solidaires d’ici 2014. D’autres types de biens de consommation pourraient être collectés auprès des particuliers.

Une boutique a déja ouvert en 2007, 80 bd Jourdan 75014. Vous pouvez  y déposer vêtements, meubles, appareils electroménagers...

Où déposer vos vêtements ?

Image 1.png
Cliquez sur la carte pour l'agrandir
et accédez à la version interactive ici

Comment déposer vos vêtements ?

Pour les protéger, les mettre dans des sacs bien fermés. Utiliser des sacs de 50L. maximum pour pouvoir les rentrer dans les conteneurs de collecte. Si possible, séparer le textile (vêtements + linge de maison) des chaussures et de la maroquinerie.
Si le conteneur est plein, ne déposez pas vos sacs par terre. Ils ont toutes les chances (ou malchance) d’être volés. Attendez quelques jours, les conteneurs sont vidés au minimum une fois par semaine.

Les vêtements de type K-way ou cirés en mauvais état ne peuvent pas être recyclés. Les chaussures très abimées, hors d’usage ou non pairées, sont à mettre dans vos poubelles ménagères car il n’existe pas de recyclage pour ces produits. D’autre part, merci d’attacher les chaussures par paires.

Donner ses vêtements c'est créer des emplois : Le recyclage crée de l’emploi en priorité pour les exclus. Comment ? Grâce au tri, à la transformation et à la revente des ces articles. Ainsi la boutique Emmaüs du bd Jourdan a permis de créer 50 emplois pour des personnes en insertion dont plusieurs anciens sans abri..

03/07/2009

Rythme estival

Depuis le 1er janvier, nous avons publié 170 articles.
En cette période estivale, nous serons amenés à réduire un peu le rythme de nos publications pour mieux rebondir à la rentrée.

vacances.jpg
Nous vous souhaitons des vacances aussi agréables et bénéfiques que possible.
Mais un scoop peut toujours 'tomber'. Alors, pour être sûr de ne manquer aucune information, inscrivez-vous sans plus tarder à notre 'NewsLetter' (colonne de droite).

22/05/2009

Mardi 26 : la Fête des Voisins et du Tramway

Affiche40x60.jpgMardi 26 mai, la Fête des Voisins vous donne l'occasion de prendre le temps de rencontrer vos voisins, d'apprendre à les connaître et de tisser des liens, renforçant ainsi la solidarité de proximité et le mieux vivre ensemble.

Une occasion également d'échanger avec eux quelques idées sur notre quartier.

En 2008, la 9ème édition, relayée en France par plus de 602 mairies et bailleurs sociaux partenaires, a été un formidable succès. Plus de 6 millions de Français y ont participé en 2008 à la 9e Fête des voisins qui a largement dépassé nos frontières avec la "Journée Européenne des Voisins".

pt_cle1.jpgMais cette année, la grande nouveauté est que : l'équipe du Tramway invite ses voisins !

À l'occasion de la « Fête des voisins », le mardi 26 mai de 17h30 à 19h30, riverains et voyageurs sont invité à faire connaissance avec leur futur voisin, le tramway, en présence des élus et des équipes techniques. Ces rencontres se tiendront dans les 5 arrondissements concernés par le tracé.

Dans le 12e : Rendez vous Cours de Vincennes, à l’angle du boulevard Soult et de l’avenue de la Porte de Vincennes avec la fanfare les Chevals.

1078779739_l.jpg

15/05/2009

Portes ouvertes à l'école de chiens guides

L'Ecole de chiens guides organise dimanche 17 mai, une journée portes ouvertes (de 10h00 à 18h00).

afficheJPO0509.jpg
Cliquez sur l'affiche pour l'agrandir

Ecole des Chiens Guides [Cliquez pour la localiser]
105, avenue de Saint-Maurice (accès par les bus 46 et 86)
75012 - PARIS
Tel : 01 43 65 64 67

24/04/2009

Escapade fête la mobilité au bois de Vincennes

La Fête des mobilités, initiée par l’association ESCAPADE Liberté Mobilité, se déroulera Mercredi 29 avril 2009 de 10h à 18h dans le cadre de la 1ère Journée Européenne de la Solidarité Intergénérationnelle, au Carrefour de la Patte d’Oie, Bois de Vincennes, Paris 12ème.

escapade_logo.jpgLa Fête des mobilités est le lancement d’un projet porté par un collectif d’associations qui vise à prévenir l’isolement des personnes âgées ou handicapées. La Fête des Mobilités en reliant les individus, facilite toutes les mixités intergénérationnelles.

Elle rassemblera dans le Bois de Vincennes, à Paris, jeunes et seniors, personnes à mobilité réduite et valides, résidents des communes voisines pour partager en plein air des activités et animations artistiques, créatives, sportives organisées par une vingtaine d’associations et des bénévoles.

Cette journée a pour objectifs de :

  • développer les liens de mixités intergénérationnelles,
  • donner le coup d’envoi des actions de citoyenneté et de convivialité à pérenniser tout au long de l’année,
  • renforcer la fonction sociale d’un espace naturel en ville,
  • sensibiliser le public et mobiliser les bénévoles.

PROGRAMME DE LA JOURNEE (sous réserve de modification)

  • ARVEM Présentation d’activités loisirs, animation de la vie des quartiers
  • Ça se visite Balade, présentation du programme de témoignages «femmes au travail»
  • Centre social de la CAF du 12ème Mobilisation bénévole, animation de quartier, atelier, buvette, sandwiches. Démonstration de Capoeira
  • Circu'Livre Présentation de l’opération. Aide aux personnes désireuses de créer des nouveaux points d’échanges
  • Compagnie Les Toupies Présentation du projet Chrysalide, atelier de pratique artistique
  • Délidémo « Prête-moi ta plume » jeu de lecture et d’écriture de textes, avec le public qui participe et s’exprime, aidé par l’oiseleur (il écrit) et le bateleur (il fait parler)
  • ESCAPADE Liberté Mobilité Balades en milieux naturels pour les personnes handicapées et/ou âgées dans le Bois de Vincennes. Accompagnement avec jeux et animations
  • Fédération des Malades et Handicapés Information et documentation sur les services d’accompagnement administratif et juridique des personnes en situation de handicap
  • France Bénévolat - Passerelles & compétences Information sur les différentes possibilités d’implication bénévole,
  • Présentation des interventions bénévoles dans les associations
  • 1 Heure avec Toi Atelier chanson (éléments de technique scénique et vocale) suivi d’un spectacle réalisé sur place, présenté par les stagiaires de l’atelier
  • Les mains agiles Atelier d’activités manuelles, fabrication d’objets en peluches, papier...
  • Le Plazz’arts Atelier photo sur les activités de la journée pour une expo à venir
  • Sans Tambour Ni Trompette Démonstration de combat à l’épée faite par des comédiens cascadeurs-maîtresd'armes. Participation du public
  • Toi & Moi Initiation et balade en tandem, sportif et moins sportif ensemble
  • Cinéma itinérant inter-quartiers film sur les relations société-handicaps, personnes handicapées

FeteMobilites.jpgINFORMATIONS PRATIQUES

 

Entrée libre

Plan d'Accès

Navettes à partir de : 

. la gare RER de Joinville le Pont, niveau bas,
. la gare routière Métro château de Vincennes,
. la porte de Charenton, boulevard Poniatowski

 

ESCAPADE Liberté Mobilité 
Tél. : 01 42 88 84 06 
Mail :  info@escapade.asso.fr

23/04/2009

Inscrivez-vous au service civil volontaire !

Trouvée sur Paris.fr, cette information nous a semblé pouvoir intéresser un certain nombre d'entre vous. Si l'on ajoute que l'adresse de la Direction du Développement Economique et de l’Emploi est dans le 12e et que l'Adjoint au Maire de Paris en charge du domaine est Christian Sautter (élu du 12e), vous ne pouvez y échapper. Nous la reproduisons :

SCV.jpgParis recrute des jeunes de 18 à 25 ans pour une mission de 9 mois à temps complet. Afin de recréer un lien social, les jeunes recrues assureront, entre autres, des visites de convivialité et le portage de livres auprès des personnes âgées isolées. Vous souhaitez participer ? Envoyez votre candidature avant le 16 mai.

Vous avez entre 18 et 25 ans ? Que vous n'ayez aucune qualification ou que vous ayez un BAC + 5, vous pouvez vous porter volontaire. Une indemnisation de 660 euros/mois sera versée pendant les neuf mois de mission à compter du 15 juin 2009.

Une expérience dans le domaine social ou médico-social, ou encore dans le bénévolat associatif, l’animation, le secourisme serait un plus.

L’objectif de ces missions est de contribuer au maintien du lien social, aider les personnes âgées à renouer des relations de confiance et de complicité et lutter contre leur isolement par l’amélioration de l’information et de l’orientation sur l’ensemble des activités et des services qui peuvent leur être offerts.

Le service civil volontaire vous permet également de réaliser une première expérience dans le domaine des services à la personne auprès des personnes âgées. C'est l’occasion de vous rendre utile avec un engagement citoyen qui est reconnu dans la société.

Pour accéder à la fiche de poste détaillée et aux conditions d’admission, cliquer ici.

Pour participer, adressez votre candidature (CV, lettre de motivation et certificat individuel de participation à l’appel de préparation à la défense) par courrier avant le 16 mai 2009 à l’attention de :

Mlle Isabelle REBIERE 
Direction du Développement Economique et de l’Emploi
Bureau des contrats aidés, de l’Alternance et des Stages 
8, rue de Citeaux – 75012 PARIS

Il est nécessaire de préciser lors de l’envoi la mention RECRUTEMENT SCV ainsi que la préférence éventuelle pour une des missions proposées.

Possibilité de dépôt direct des candidatures au 47 boulevard Diderot – 75012 PARIS

Visitez le site du Service Volontaire

08:28 Publié dans Citoyenneté, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

12/03/2009

Braderie de printemps à l'église du Saint-Esprit

La Braderie de Printemps de la paroisse se tiendra :

samedi 14 Mars (14h30-19h00)
et dimanche 15 Mars (10h30-12h30 et 15h00-19h00)


dans la Grande Crypte de l'Eglise du Saint-Esprit (186 av Daumesnil et 7 rue Cannebière).

medium_b2.jpg

Vous pourrez y trouver : Vêtements hommes, femmes et enfants, linge de maison, livres d'occasion, jouets, chaussures, petite brocante et cartes postales.
Allez-y nombreux en famille et avec vos enfants

03/03/2009

Video-surveillance : des caméras vues d'un mauvais oeil

467565835.jpgLors du Conseil de Paris en octobre dernier, le Préfet a annoncé le "Plan de vidéoprotection" (ex Video-surveillance), qui prévoit l'installation de 1226 caméras supplémentaires sur l'espace public. Ce plan a reçu le soutien du Maire de Paris et près de 50 millions d'euros financés par la collectivité vont être injectés dans ce projet.

Dans le 12e, ce sont 82 caméras de vidéo surveillance qui vont être placées, dont 30 pour le quartier Aligre Gare-de-Lyon.

carto12-max.gif
Cliquez pour agrandir

Le sujet a été abordé le 28 janvier au cours du CSPDA (Conseils de Sécurité et de Prévention de la Délinquance d'Arrondissement).

Cette réunion a permis aux participants de savoir que les sites avaient été choisis par la Préfecture de Police et le Commissariat. La Mairie du 12e n'y a pas participé.

C’est l’Etat qui finance les caméras avec un partenariat privé : ce partenariat paye et l’Etat rembourse sous forme de loyers pendant 15 ans.

Des caméras seront installées devant les collèges, les lycées et autres points sensibles pour la prévention de la délinquance. On ne connaît pas les critères qui ont présidé au choix des autres emplacements.

Selon la Préfecture de Police et le commissariat, les caméras n’enlèveront en aucun cas la présence humaine (380 policiers).

Des avis circonspectes ou hostiles :

  • Selon l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme d'Ile de France : la vidéosurveillance est devenue, pour nombre de municipalités, un élément central de lutte contre la délinquance et un moyen incontournable pour assurer la sécurité en ville, sur l'espace public alors que son efficacité n'a pas été vraiment prouvée et que l'on ne sait mesurer, aujourd'hui, les capacités préventives et/ou répressives de ces équipements.

« Si les caméras garantissaient la sécurité des citoyens, Londres, la ville des cinglés de l’objectif avec quelques 500000 caméras, serait la ville la plus sûre du monde. Mais ce n’est pas le cas », juge dans un article du quotidien The Guardian Bruce Schneier, le «pape de la sécurité» américain. A raison d’une caméra pour 14 habitants, la Grande-Bretagne est le plus grand laboratoire de surveillance au monde et montre à ce titre des résultats plutôt décevant.

Plusieurs associations ont décidé de se fédérer contre le « plan 1 000 caméras » de la préfecture de police, alors que la concertation s’achève dans les arrondissements.

  • Particulièrement concerné par le dispositif mis en place, le quartier d'Aligre déclare au travers de son association la Commune Libre d'Aligre :

. que le fort réseau de solidarité et de convivialité entre habitants d’Aligre vaut plus que 32 caméras de surveillance pour assurer le sentiment de sécurité dans le quartier.

     .que l’argent public parisien doit être consacré à la consolidation des liens sociaux et financer toutes les initiatives associatives, sociales, culturelles et citoyennes le favorisant et non les fabriquants d’arsenal de surveillance.

    Ils invitent à signet une pétition : Non aux caméras de videosurveillance dans nos quartiers !