Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2020

À propos des "bancs" de l'avenue Daumesnil ...

... nous avons reçu le courrier suivant que nous portons à votre connaissance et soumettons à vos commentaires :

Bonjour Mesdames, Messieurs

Les bancs publics (en bois et fer forgé) de l'avenue Daumesnil ont disparu et sont remplacés par des blocs rectangulaires sans dossier et peu confortables. Que sont devenus nos élégants bancs anciens mais toujours solides ? ?

paris

parisNos avions déjà le "funerarium" sur la place , nous avons maintenant les "sarcophages" (voir photo) ...

Pourriez-vous nous aider à retrouver nos bancs ?
Nous sommes très nombreux, résidents de la place, à souhaiter le retour de ces bancs. Je suis leur porte-parole !
Cordialement,

J. Alexandra

ndlr : Le piétement des bancs publics n'est pas en fer forgé, mais en fonte. Sur l'affiche C'est quoi ce chantier ?, les "bancs" récemment posés ont été qualifiés "d'assises créant des espaces de repos pour les promeneurs".

08:03 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris

07/05/2020

À quoi pourrait ressembler l'espace public d'après ?

On ne compte pas les professions qui ont su faire preuve de courage, d'imagination et de discipline pour adapter leur activité aux contraintes de la crise sanitaire. Nombre d'entre-eux sont invisibles depuis notre environnement de confinés. Parmi ceux que nous voyons travailler, citons les agents de la DPE, les livreurs, les facteurs ainsi que les commerçants de quartier qui nous permettent de nous alimenter.

Vous avez bien sûr remarqué les longues files d'attente qui se forment à l'entrée des commerces de bouche et en particulier rue du Rendez-vous où ils sont nombreux et les trottoirs étroits.

paris

paris

Cette situation exceptionnelle devrait fait prendre conscience aux commerçants :

  • de la clientèle potentielle qui pourrait être la leur si les habitants du quartier ne devaient pas autant et si longtemps s'en éloigner pour se rendre au travail
  • de l'intérêt de disposer d'une partie de l'espace public pour mieux les servir, particulièrement quand les surfaces commerciales sont petites.
  • de la gêne que constitue le stationnement et la circulation automobile alors qu'en dehors des livraisons, ils ne contribuent aucunement à leur activité.

Plutôt que ça ...

paris

... voici ce qui pourrait être fait pour rendre la chalandise plus agréable et donc plus profitable. L'exemple nous a récemment été donné par la boutique Saveurs & Vous (rue Keller dans le 11e).

paris

Crédit photo @PariSansBagnole

[MAJ avant publication] Saluons la décision annoncée mardi 5 mai par la Mairie de Paris de réduire (temporairement ?) le stationnement rue du Rendez-vous au profit des piétons.

La presse, les associations comme les politiques ont déjà largement disserté sur le développement du vélo qui apparaît comme le mode de déplacement le plus adapté à la période qui s'ouvre à nous. Cette perspective semble pertinente et nous approuvons par avance les mesures qui seront prises dans ce sens, mais comme le titrait récemment l'association 60 Millions de piétons [communiqué du 21 avril 2020] : La marche à pied doit être au centre des mesures de mobilité de la période de déconfinement !

Dans le même régistre, le Cerema a commencé à explorer les solutions envisageables pour augmenter l'espace dédié aux piétons lors de la phase de déconfinement. Voir ici.

paris

Davantage de piétons et de cyclistes dans les quartiers parisiens : une belle occasion de pratiquer l'urbanisme tactique pour de vrai !

08:16 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : paris

05/05/2020

Connaissez-vous Bruitparif ?

images.pngBruitparif est une association à but non lucratif créée en 2004 chargée de caractériser l’environnement sonore, d’informer le public avec des informations fiables, indépendantes et transparentes sur le bruit en Île-de-France et d’aider les autorités dans l’élaboration de leur politique de prévention et de lutte contre le bruit. 

Bruitparif est l'observatoire du bruit en Île-de-France qui s'intéresse aux types de bruits suivants :

  • bruit lié aux infrastructures de transports terrestres
  • bruit lié au trafic aérien
  • bruit lié aux activités commerciales, industrielles ou de loisir
  • bruit lié à la vie locale
  • bruit dans les établissements recvant du public

Bruitparif publie une carte du bruit routier en Île-de-France dont nous reproduisons ci dessous un extrait centré sur notre arrondissement.

Capture d’écran 2020-03-26 à 12.21.11.jpg

Cliquez pour agrandir

Boulevard Soult, nous avons pu observer il y a quelques jours un dispositif temporaire mis en place par Bruitparif pour mesurer les niveaux sonores environnants.

paris paris

Cliquez pour agrandir

bruitparif.jpeg

Bruitparif a également développé un système équipé de 4 microphones pour trianguler l’origine du bruit et la relier directement à des images provenant des caméras de vidéosurveillance. Le conducteur à bord du véhicule bruyant pourrait ainsi être très facilement identifié.

Voir aussi cette page de Paris.fr concernant la lutte contre le bruit à Paris

Pour retrouver les Connaissez-vous ? déjà publiés, rendez-vous sur cette page.

04/05/2020

La place Sans-Nom est bien le centre de gravité du 12e

Intuitivement, nous le ressentions, mais c'est ce plan de Paris qui nous en a apporté la démonstration et fait de notre intuition une certitude : la place Sans-Nom est bien le centre de gravité du 12e.

paris

Source France, le trésor des régions : (Cliquez pour agrandir)

Comme nous l'avons mainte fois rappelé sur ce blog, le 12e arrondissement actuel a été constitué le 1er janvier 1860 par agrégation de l'ancien VIIIe arrondissement de Paris avec la plus grande partie de la commune de Bercy et une bonne partie de celle de Saint-Mandé.

Et où se trouve le point de concours de ces trois constituantes ? place Sans-Nom !

Vous êtes ici au centre de la place Sans-Nom

En vous plaçant au centre (qui en théorie n'est malheureusement pas accessible aux piétons), nous pouvez en effet observer dans le sens des aiguilles d'une montre :

  • l'ancien VIIIe arrondissement de paris (entre le trottoir impair du boulevard de Reuilly et le trottoir impair du boulevard de Picus)
  • une partie de la commune de Saint-Mandé d'avant 1860 (entre le trottoir pair du boulevard de Picpus et le sud de la rue de Picpus)
  • une partie de l'ancienne commune de Bercy (entre sud de la rue de Picpus et le trottoir pair du boulevard de Reuilly)

Reste à espérer qu'un jour, des décisionnaires parisiens prennent conscience de la situation prégnante de la place Sans-Nom, et lui apportent tous les soins qui en découlent.

27/04/2020

Stationnement PMR ; la loi et les abus

paris

En France, en application de la loi n° 2015-300 du 18 mars 2015 le stationnement est gratuit pour les personnes souffrant d'un handicap.

Sur la voie publique parisienne, environ 3800 places de stationnement sont réservées aux véhicules utilisés par des personnes handicapées. Ces places, toujours dénommées GIG/GIC par l'administration, sont au nombre de 278 dans le 12e.

Depuis mars 2015, toute personne en situation de handicap disposant d’une carte européenne de stationnement ou d'une CMI (carte mobilité inclusion) peut stationner gratuitement sans limitation de durée sur l’ensemble des places de stationnement ouvertes au public.

paris paris

Depuis le 1er janvier 2017, la carte de stationnement est remplacée par la CMI. Une carte de stationnement reste valable jusqu'à sa date d'expiration et au plus tard, jusqu'au 31 décembre 2026.

Tant que la CMI, réputée infalsifiable et facilement contrôlable grâce à son QRcode ne sera pas généralisée, on verra dans certaines rues où le stationnement rotatif est particulièrement tendu, un nombre surprenant de voitures affichant une carte de stationnement PMR.

Pas si surprenant que ça quand on sait que depuis la mise en place du nouveau système de contrtôle du stationnement, l'utilisation de fausses cartes handicap a connu une augmentation sans équivalent. Le Parisien évoquait récemment le chiffre de 11% de fausses cartes à Paris.

Quelques rappels :

  • La carte ne peut être utilisée qu'en présence du titulaire. Il y a bien sûr une tolérance quand un conducteur vient chercher ou déposer la personne handicapée.
  • Tout véhicule garé sur une place PMR et ne disposant par la carte agréée peut recevoir une amende de 135 €. 
  • Pour répondre à toutes les questions liées au handicap la ville a créé le site très complet handicap.paris.fr

24/04/2020

Paris, terre d'urbanisme tactique inachevé ?

Avant-propos : Quand, il y a quelques semaines, nous avons entrepris la rédaction de cet article, les références à l'urbanisme tactique étaient encore rares. Il a suffi de la crise sanitaire que nous traversons et de l'idée de créer un réseau cyclable provisoire pour accompagner le déconfinement pour que (parfois abusivement) elles pullulent dans les media.

L'urbanisme tactique est une technique d'intervention dans l’espace public impulsé en 2005 à San Francisco par le Collectif Rebar puis théorisé par l’urbaniste américain Mike Lydon. L’urbanisme tactique repose sur trois principes :

  • intervention lancée par les habitants,
  • à petite échelle et sur du court terme,
  • d'un coût très réduit

Capture d’écran 2020-04-05 à 23.14.00.jpg

Sur Paris Intelligente et Durable Perspectives 2020 et au delà [Mairie de Paris, janv 2017] on lit : L’urbanisme tactique est à rebours des grands projets d’aménagement urbain. Ces projets permettent aux habitants et aux usagers d’un quartier d’être force de proposition, de s’investir pour leur lieu de vie, [...] ils permettent de multiplier les expérimentations, de disposer rapidement de retours d’expérience tout en maintenant la mobilisation.

91785409.jpgUne intervention d’urbanisme tactique est un excellent moyen d’accélérer les choses. Elle est moins coûteuse et davantage axée sur les besoins de la communauté. L'exemple plus fréquemment cité pour l'illustrer est le concept de Parklet qui met en évidence la dimension expérimentale et temporaire de l'urbanisme tactique.

4229825233.jpgÀ plus large échelle on cite également la transformation de Time Square à New-York, effectuée en 2010 en une nuit. Les peintures au sol et les chaises déployées à titre expérimental ont permis de valider l’immense attractivité du lieu pour les habitants, les touristes et les visiteurs, et a conduit un an plus tard à un réaménagement complet pour 55M$.

Les actions d’urbanisme tactique interviennent essentiellement sur des temps courts . La méthode repose sur la capacité d’une action temporaire à faire émerger un débat et à proposer une piste alternative à un aménagement existant ou prévu. La décision de pérenniser ou non les initiatives et la valorisation du débat local sont essentiels.

La ville de Paris s'est de toute évidence largement inspirée de l'urbanisme tactique pour mener certaines opérations. De l'urbanisme tactique, elle a surtout retenu la possibilité de faire du low-cost en affirmant avoir mené une large concertation qui n'a parfois porté que sur des aspects cosmétiques. 

Il y a heureusement de belles réussites, mais aussi des réalisations low cost pérennisées alors qu'elles auraient du n'être qu'éphémères. Exemples :

  • la simulation effectuée en 2004 en préalable à la restructuration de la place du colonel Bourgoin peut être considéré comme les prémices de l'urbanisme tactique dans le 12e. Le résultat est à la hauteur des attentes.

DSCN7707.JPG

  •  les jardinières installées en 2010 sur la place Sans-Nom devaient être expérimentales. On sait ce qu'il advint ...

image.jpg

  • la pittoyable rue Verte (rue de Citeaux) qui a de toute évidence pâti du manque d'immplication des riverains

IMG_5887.JPG

  • les rues aux enfants (Charles Baudelaire et Bignon) qui sont déjà des réussites et ont tout pour le rester pour peu que l'on mette les moyens nécessaire à l'effacement définitif de leur caractère routier et à la mise en place d'un mobilier urbain adapté.

DenV8a_X0AAow5H.jpeg

  • dans le cas de la Petite Ceinture, la concertation menée par des prestataires de la ville a surtout porté sur les usages. On a ensuite invoqué des motifs de préservation de la biodiversité pour justifier les installations "cheap" quoi que nullement qualifiées de provisoires. Malgré cela, les promeneurs ne manqueront pas de comparer la Petite Ceinture à la Coulée Verte René Dumont ou la High Line de New York.

1879534296.JPG

  • Le récent réaménagement de la place de la Nation peut être vu comme exemple hybride :

FZ9A3584_DxO.jpgLancée en 2015 en même temps que celle de six autres places parisienne, la concertation a permis à des habitants et usagers de faire un diagnostique et de définir des objectifs. Une simulation de la chaussée rétrécie a permis de valider les effets sur le trafic.

En avril 2017, la Mairie de Paris a missionné le collectif Coloco&co pour mettre en scène une "démolition party" de la place. 

On pourrait penser que la place de la Nation rénovée résulte elle aussi d'une opération d'urbanisme tactique. Il n'en est rien car c'est un espace trop important pour qu'une telle méthode soit applicable. Elle l'a tout au plus été pour satisfaire des usages ponctuels (enfants, chiens, boulistes ...), parfois au détriment de son unité. Certains choix, s'ils sont définitifs, ne sont pas à la hauteur d'une grande place parisienne.

La place rénovée a été inaugurée en juillet 2019 après un an de travaux. Au final, la réalisation ressemble fort à celle imaginée et publiée par l'APUR en 2008 (voir ici) :

Capture d’écran 2020-04-06 à 11.05.15.jpg Capture d’écran 2020-04-06 à 11.05.32.jpg
Capture d’écran 2020-04-06 à 11.05.50.jpg Capture d’écran 2020-04-06 à 11.06.04.jpg

Cliquez pour agrandir

Par opposition à ces quelques exemples, on citera la place de la Bastille et plus encore l'aménagement des abords du Tramway des Maréchaux qui sont de vastes projets dont la cohérence et la qualité de réalisation ne doit rien à l'urbanisme tactique.

Sur les programmes électoraux des candidats aux municipales, on voit déjà poindre des esquisses de projets qui pourraient faire appel à l'urbanisme tactique. Avec le risque de les voir s'ajouter à ceux encore inachevés aujourd'hui ...

14/04/2020

Eloge du trottoir traversant

parisSujet assurément paradoxal en cette période où les trottoirs sont souvent déserts et la traversée des piétons aussi peu soumise à la pression automobile. Rien n'interdit cependant d'y réfléchir dans la perspective de jours meilleurs.

Pour satisfaire aux légitimes attentes des piétons, les municipalités devraient porter l'essentiel de leurs efforts sur :

  • les dimensions et la lisibilité des cheminements
  • l'état de surface des sols
  • l'éclairement des itinéraires
  • la disponibilité et l'implantation des mobiliers urbains
  • la signalétique

En pratique, ces sujets pourtant essentiels passent au second plan tant ils sont dominés par la difficile cohabitation en ville des piétons avec les véhicules de tous types et en particuliers ceux qui sont motorisés.

On peut bien sûr réduire la pression des véhicules motorisés sur les piétons en créant des zones de rencontre, et l'éliminer totalement en décrétant certaines zones piétonnes. Ces dispositifs ne pouvant être généralisés, on a au fil du temps, tenté d'adoucir la transition entre espace circulé et espace piéton au moyen : 

  • de trottoirs abaissés
  • de refuges et chicanes
  • d'avancées de trottoirs
  • de passages piétons surélevés et plateformes
  • de bandes podotactiles

paris

Pourquoi ne pas aller plus loin et passer du passage piéton surélevé au trottoir traversant ? C'est ce qu'a fait la Belgique en introduisant le trottoir traversant dans son Code de la rue depuis janvier 2004.

Le trottoir traversant peut être défini comme un prolongement du trottoir qui interrompt la chaussée d’une rue au niveau d’une intersection. Le piéton cheminant sur le trottoir traversant circule dans son espace dédié et reste prioritaire sur les véhicules qui doivent rouler à l’allure du pas, il n’est donc pas à priori en danger.

paris

En France, le décret n° 2010-1390 du 12 novembre 2010 portant diverses mesures de sécurité routière, apporte des éléments qui donnent une assise légale à la notion de trottoir traversant.

Le Cerema a publié plusieurs études sur les conditions d'implantation de trottoirs traversants et les dispositions à prendre vis à vis des personnes déficientes visuelles.

parisLa ville de Paris, qui a déjà fait preuve d'audace en expérimentant par exemple la suppression de feux tricolores de circulation ou des passages piétons atypiques, serait inspirée en procédant de même avec le trottoir traversant.

07:59 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

07/04/2020

Sanisettes : ouvertes, fermées ou inaccessibles

parisÀ Paris on dénombre aujourd'hui 435 sanisettes d'un modèle mis en place en 2009, écologique et accessible aux personnes en fauteuil. Elles sont gratuites depuis début 2006. Depuis juillet 2016, 158 sanisettes sont ouvertes 24h/24 (et 30 ouvertes de 6h à 1h).

En moyenne, en temps normal, JCDecaux intervient 3 fois par semaine sur chacune des sanisettes parisiennes.

En raison de la situation sanitaire, les salariés de JCDecaux ont exercé leur droit de retrait, ce qui a entraîné la fermeture de la quasi totalité des sanisettes.

Afin de soutenir les personnes démunies et très exposées en ces temps de crise sanitaire, la Ville de Paris et ses partenaires ont ré-ouvert le 24 mars 140 sanisettes disposées dans l’espace public et gérées par JCDecaux (*). Elles sont toutes répertoriées sur cette carte.

On notera la situation insolite de celle installée dans le square Emile Cohl : elle fait partie de celles fermées pour CODIV-19, mais ce qui est surprenant est de lire sur sa porte qu'elle est, en temps normal ouverte 24h/24, alors que le square ne l'est pas.

paris paris

Cliquez pour agrandir

(*) Au delà de cette iniative, cette page de Paris.fr fait le point sur les dispositifs d'aides mis en place par la ville en direction des personnes sans-abri.

03/04/2020

Le square Charles Péguy, toujours plus près des habitants

Avertissement : Cet article a été rédigé avant que nous soyons confinés pour cause de COVID-19 et que les Parcs et Jardins parisiens soient fermés. Ne le prenez-pas comme une incitation à aller dans le square Charles Peguy. Pour l'instant, Restez chez vous !

parisLe square Charles-Péguy a été réalisé en 1989 par l'architecte Alain Gillot et les paysagistes Liliane Grunig-Tribel sur une ancienne emprise S.N.C.F.

Initialement doté d'une surface de 13 045 m2, il avait certes prévu un petit espace de jeux d'enfants, des lieux de repos et de lecture ainsi que des gradins circulaires orientés au soleil en fin d'après midi, mais il accordait plus de place à de belles réalisations paysagères et architecturales qu'aux besoins des usagers du quartier.

paris

Le square Péguy en décembre 1988 (Cliquez pour agrandir)

En 2008, il a été agrandi d'un "Sentier Nature" de 2860 m2 le long duquel se trouve le Jardin partagé Bel-Air géré par l'association Graine de Partage.

En 2009, la fontaine et l'escalier d'eau qui occupaient le centre du jardin ont, pour le bonheur des usagers, été remplacés par de la végétation et une pyramide de cordes qui fait la joie des enfants.

paris paris

paris

Au fil des années, on a vu successivement la rénovation et l'agrandissement de l'espace enfants, l'installation de tables de tennis de table, d'échecs ...

Depuis l'été 2019, le Sentier Nature permet l'accès tant attendu à la Petite Ceinture.

Dernier aménagement : depuis quelques semaines, la partie haute de l'ancien "escalier d'eau" a elle aussi trouvé son public grace à l'inatallation d'une aire de Fitness.

paris

Trente ans après sa création, toutes les zones délaissées du square Charles Péguy, ont fini par trouver leur public. Autrefois "objet d'art", le square Charles Peguy a réussi sa mutation en espace de vie au coeur du quartier. Il aura fallu trente ans, mais c'est réussi ! 

27/03/2020

Sous nos pieds : la carrière de Gravelle (Re-publication)

En cette fin de deuxième semaine de confinement, nous avons choisi de re-publier cet article de février 2017 qui traite du quartier sous un angle peu connu de ses habitants.

parisLes éditions Parigramme ont publié une nouvelle édition de l'Atlas du Paris Souterrain d'Alain Clement et Gilles Thomas qui traite des galeries de carrières, cryptes médiévales, catacombes, égouts haussmanniens, métro et autres ouvrages ferroviaires, abris de Défense passive, galeries techniques diverses qui truffent le sous-sol parisien.

parisProfitons de cette publication pour rappeler qu'une carrière de calcaire grossier, dite Carrière de Gravelle, touche une partie du Bois de Vincennes (comprise entre l'avenue de la Gravelle, la route Don Pérignon et la route de la Plaine).

Gravelle est une très ancienne carrière souterraine d'où furent extraites d'importantes quantités de matériaux d'empierrement. Elle appartient au réseau de Charenton, bien qu'également située, en partie, sous le Bois de Vincennes.

Mais fait remarquable et presque unique pour Paris, la zone S-E de la carrière de Gravelle possède encore en partie sa hauteur d'origine : d'impressionnants piliers tournés s'y dégagent majestueusement, entre sol et ciel de carrière, sur une hauteur avoisinant par endroit les 5m.

paris

L'Inspection Générale des Carrières est une division de la Direction de la Voirie et des Déplacements (DVD) de la Ville de Paris.
 
Depuis 2005,  des travaux de consolidation par injection ont été entrepris et un périmètre de protection dans les zones à risque potentiel (environ 9000 m2) a été mis en place.
 
IMG_7058.JPG
 
En octobre 2007, la Mairie du 12e avait organisé une visite de la carrière de Gravelle qui avait suscité un grand intérêt des participants. Une expérience qui mériterait d'être renouvelée.

paris

Cliquez pour agrandir