Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2013

PV électroniques, ça marche !

parisDepuis 2008, chaque année à pareille époque nous abordons le sujet de la saisie informatique des PV. C'est en principe la dernière fois cette année puisque après moultes annonces et expérimentations, sa généralisation est effective depuis mai dernier.

La presse rapporte que près de 3 millions de PV de stationnement ont été rédigés en 2012. Chaque ASP en dresse 80 à 100 par jour.

paris

à Paris en 2012

Les automobilistes verbalisés crient bien sûr à l'acharnement et au "racket", mais était-il acceptable que  seuls 13% des stationnements sur la voie publique parisienne soient acquités.

paris

à Berlin en 2008

paris

à Londres en 2007

paris

à Edimbourg en 2006

paris

à Florence en 1998

paris

14/03/2013

Ce n'est pas la catastrophe annoncée

Annoncé dès 2006, le comblement du souterrain de la porte de Charenton a provoqué l'ire de Jean-Marie Brétillon (Maire de Charenton-le-Pont) qui y voyait une « catastrophe » :

paris2000 véhicules empruntent chaque jour ce souterrain, cela va provoquer d'énormes problèmes de circulation. D'un point de vue économique, nous ne pouvons pas nous le permettre ! Les entreprises qui se sont installées à Charenton l'ont fait aussi pour des raisons d'accessibilité. Contrairement à ce que semblent croire les tenants du tramway, celui-ci ne pourra pas supplanter totalement la voiture (Source).

paris

Cliquez pour agrandir

La pétition lancée par le Maire de Charenton a certes recueilli quelques 5000 voix, mais n'a pas réussi à faire changer de cap la municipalité parisienne et les ingénieurs en charge du projet T3.

Le souterrain a été définitivement fermé à la circulation en juin 2010. Si les chantiers de comblement, puis de réalisation de la plateforme ont créé bien des difficultés aux automobilistes, aucune voix ne s'élève depuis la mise en service du tramway, pour déplorer une situation "cartastrophique". Il faut dire qu'avec l'autoroute A4, la ligne 8 du métro et la ligne de bus 24, la ville de Charenton est plutôt bien reliée à la capitale par des transports en commun.

Tout le monde s'accorde aujourd'hui pour reconnaître, à la porte de Charenton comme ailleurs, l'amélioration apportée par le Tramway tant pour les facilités de transport que pour la qualité du paysage urbain.

paris

À la jonction du bois de Vincennes et du futur quartier Bercy-Charenton, la porte de Charenton s'apprête à devenir un lieu majeur de l'est parisien.

07:30 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

12/03/2013

Ces portes méconnues

peripherique-home_jpg_headerphoto1.jpgLe boulevard périphérique a été contruit entre 1960 et 1973 sur l'emprise de la ceinture de Thiers. On connait bien les portes désservies par cet autoroute urbain : porte de Vincennes, de Saint-Mandé, Dorée, de Charenton et de Bercy.

On connait un peu moins celles épargnées par le périphérique comme la porte de Montempoivre et la porte de Reuilly. Quant à la porte de Picpus, elle s'est tout bonnement effacée au profit de la porte Dorée.

DSCN7212.JPGLa porte de Reuilly se trouve à l'intersection de la rue Claude Decaen (anciennement chemin des Meuniers, devenu rue du Chemin-de-Reuilly au 19e siècle) et du boulevard Poniatowski. Elle permet d'accéder à la Pelouse de Reuilly par la place du Cardinal Lavigerie. La RATP abuse de la dénomination porte de Reuilly pour le terminal du bus 87 qui se trouve à 350 mètres du lieu.

Bien peu nombreux sont nos concitoyens en mesure de localiser la porte du Bel-Air ou la porte Jaune.

La porte du Bel-Air est située dans le bois de Vincennes, au débouche de l'avenue de Bel-Air (à ne pas confondre avec l'avenue du Bel-Air). Jusqu'au 18 avril 1929, elle faisait partie de la commune de Saint-Mandé.

portebelair.jpg

porte de Bel-Air

La porte Jaune, également située dans le bois de Vincennes, est à l’intersection de l’avenue de Nogent, de l’avenue de Fontenay et de la route Circulaire. Jusqu'en 1929, elle se trouvait sur la commune de Fontenay-sous-Bois. Elle est voisine du lac des Minimes sur lequel se trouve l'Île de la Porte Jaune connue pour son restaurant Le Chalet de la Porte Jaune.

Chalet-jaune--1-.jpg

Le Chalet de la Porte Jaune en 1940 

Pour ne rien arranger, notons qu'il existe une autre porte de Saint-Mandé. Elle se situe à la frontière entre le bois de Vincennes et la commune de Saint-Mandé à la quelle elle appartenait jusqu'en 1929.

11/03/2013

Le tourne-à-droite cycliste bientôt généralisé

parisComme annoncé il y a un an, une expérimentation du "tourne-à-droite" cycliste a été menée sur deux zones 30 de la capitale, Verdun et Lancry (10e), soit quinze carrefours concernés.

Au regard de conclusions positives (on se demande pourquoi Paris serait arrivé à des conclusions différentes des autres grandes villes de France et d'Europe), la Ville a annoncé la généralisation du dispositif dans les zones 30 de la capitale.

La mesure, destinée à fluidifier la circulation des cyclistes et, selon la Ville, à "éviter leur concentration au moment où le feu tricolore passe au vert pour les automobilistes", a été votée au conseil de Paris en février 2012.

paris

Crédit photo : Sophie Robichon / Mairie de Paris

Aux carrefours concernés, un panonceau représentant un vélo et une flèche, accroché au feu tricolore, indique que le cycliste peut tourner à droite y compris lorsque le feu est au rouge. Dans le cas où il n'existe pas de voie à droite, le cycliste pourra brûler le feu rouge pour aller tout droit.

Il nous semble qu'en dehors des zones 30, cette règle pourrait utilement être étendue aux "tourne-à-droite" qui débouchent dans une piste cyclable protégée comme c'est le cas au carrefour Bizot-Daumesnil. 

paris

Cliquez pour agrandir

Rappelons aux distraits et aux inciviques qu'en l'absence de panneau, les cyclistes s'exposeront toujours à une amende s'ils entreprennent de brûler le feu rouge.

07:40 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

07/03/2013

Veille patrimoniale : mission impossible ?

C'est un peu par hasard que nous avons eu connaissance d'un appel d'offre concernant la Maitrise d'oeuvre pour la démolition-reconstruction d'un immeuble de logements sociaux situé 64 avenue du Docteur Arnold Netter (12e). Auriez-vous pu deviner que cet immeuble soit voué à la démolition ?

64avArnoldNetter.jpg

64 av du Docteur Arnold Netter (cliquez pour agrandir)

Cet ancien hôtel particulier est situé sur une parcelle de 214 m2. Le rez-de-chaussés comporte 3 pièces et une cuisine donnant sur un jardinet. Au 1er étage, il y a 4 chambres et les combles comportent 3 pièces sous toiture. L'arrière de la parcelle est composée d'un jardinet dont une partie n'est pas constructible.

À la place, la SGIM prévoit de construire un immeuble d'une dizaine de logements sociaux SHON d'environ 580 m2.

Nous approuvons sans réserves la volonté de la Mairie de Paris de doter au plus tôt la capitale d'un nombre de logements accessibles permettant de satisfaire la demande.

Nous sommes beaucoup moins satisfaits de la méthode par laquelle les habitants découvrent trop tardivement les permis de démolir accordées et l'architecture des nouveaux bâtiments.

La Commission du Vieux Paris se réunit chaque mois, afin d’examiner les permis de démolir déposés à la Direction de l’urbanisme de la Ville de Paris, ce qui l'amène à exercer une double mission de surveillance et de documentation. Malheureusement, elle n'a pas publié de compte-rendu depuis janvier 2011. Comment doûter que cette mise en sommeil ne soit pas une volonté de la Ville pour traiter plus rapidement et librement les demandes de démolition ?

Restent pour nous informer les associations Paris Historique et SOS Paris qui mènent une veille vigilante sur les demandes de démolition et, le cas échéant, alertent les parisiens.

En 2002, les conseils de quartier qui avaient participé au Plan Local d'Urbanisme (PLU) avaient été invités à observer le patrimoine de leur quartier et à exprimer des voeux de préservation. Cette démarche est aujourd'hui oubliée et la veille patrimoniale par les habitants d'un quartier est bien difficile.

25/02/2013

Vu de votre fenêtre (11)

547275177.jpgNous avions presque oublié l'existance de la rubrique Vu de votre fenêtre dont voici pourtant la onzième publication.

C'est à Elisabeth que nous devons cette vue inhabituelle prise il y a quelques semaines du boulevard de Picpus au niveau de la station Bel-Air et de la Promenade Plantée.

13-01 neige.JPG

Cliquez pour agrandir

A votre tour de faire découvrir aux lecteurs de ce blog la vue originale que vous avez de votre quartier. Envoyez vos photos à cette adresse.

22/02/2013

Pollution urbaine : quelles mesures faut-il prendre ?

Il fallait s'y attendre ! Avec l'anticyclone dont nous avons bénéficié en début de semaine, Airparif n'a pas tardé à annoncer un nouvel épisode de pollution aux particules fines et à recommander aux automobilistes de réduire leur vitesse.

paris

La Commission Européenne a récemment dénoncé le non respect par Paris des limitations en matière d'émission de particules polluantes dans l'air, énnoncées dans les Plans de Protection de l'Atmosphère (PPA). Les effets de la pollution urbaine sur la santé sont reconnus au plus haut niveau.

On ne peut qu'approuver la démarche qui consiste à "limiter les dégats" en protégeant les parisiens en période de crise, mais quelles mesures crédibles prendre pour inverser la tendance ?

Celles proposées par le Maire dans sa communication (à télécharger ici)  au conseil de Paris de novembre 2012 ?

  • abaisser de 80 à70 km/h la vitesse maximale sur le périphérique. On a appris depuis que Le gouvernement est d'accord sur le principe et va étudier la faisabilité de la mesure. La Ville de Paris réitère son souhait de voir appliquer cette mesure avant l’été.
  • multiplier les zones 30 (voir ci-dessous les zones 30 actuelles).

paris

Cliquez pour agrandir

  • inciter l'usage de la voiture électrique. La contribution des 1700 Autolib' est sympathique, mais la mise en avant de son impact écologique prête à sourire).
  • interdire de circulation les véhicules les plus polluants

Celles que les élus parisiens n'osent pas, refusent de prendre ou qui ne sont pas de leur pouvoir ?

paris

Cliquez pour agrandir

Toutes ces mesures ont de bonnes chances d'être désapprouvées par certains lobbies ou certaines tendances politiqiues. Alors,  à l'approche des élections municipales, il faut malheureusement s'attendre à ce qu'aucune ne soit prise et que les plus "soft" se retrouvent clairement annoncées dans les programmes des candidats.
 
Et de votre côté, quel prix seriez-vous prêts à payer l'amélioration effective de l'air que nous respirons ?

18/02/2013

Vogueo fait naufrage

parisLe STIF avait lancé le 25 janvier 2012 une procédure de Délégation de Service Publique pour l’exploitation de Voguéo dont l'expérimentation s'était achevée le 5 juin 2011. On se souvient que le nouveau projet de transport régulier de personnes était composé de trois lignes (sur 12 communes et 28 escales).

Sur trois candidats, Veolia, les Bateaux-Mouche et Batobus, seul le dernier a déposé une offre, précise Le Figaro.

Le communiqué du STIF du 13 février (à télécharger ici) constate : un coût d’exploitation trois fois supérieur au montant prévisionnel, représentant pour le Stif un coût total d’exploitation du service sur 10 ans de plus de 600 millions d’euros. Rapporté au trafic attendu, le coût de ce service s’élèverait à plus de 36 euros par voyage. Le STIF a déclaré sans suite la procédure.

On annonçait une fréquence d'au mieux 15 minutes et un temps de parcours de 45 à 50 minutes pour aller de Bercy au Grand Palais (ligne 1) et d'1 heure de gare de Lyon à la Tour Eiffel (ligne 2) ! Comment s'étonner qu'un mode de déplacement avec de si piètres caractéristiques ne puisse trouver sa place en tant que transport publique ?

paris

Vaporetti à l'heure de pointe à Venise (cliquez pour agrandir)

Rappel de nos précédents articles sur Vogueo :

23/05/2008 : En attendant Voguéo
27/06/2008 : Demain Vogueo entre en service
06/11/2008 : Vogueo un matin de semaine
07/04/2009 : Vogueo : le calme plat
13/08/2009 : Vogueo pour la promenade du dimanche
17/12/2010 : Vogueo : la non-expérimentation continue
11/02/2011 : Vogueo : l'épilogue ?
01/06/2011 : Un nouveau départ pour Vogueo ?
23/01/2012 : La concertation sur le nouveau Voguéo ouvre aujourd'hui
01/03/2012 : Concertation Vogueo : samedi dernier délai
27/11/2012 : Dans un an, le nouveau Voguéo ?

On remarque que le site www.vogueo.fr est fermé 

08:07 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris

15/02/2013

Propreté urbaine : 2000 euros et un nouvel adjoint pour progresser

La délibération 2013 DPE 21 qui a été votée lors du dernier conseil de Paris n'a semble-t-il, pas intéressé les média. Elle touche pourtant à l'un des thèmes les plus sensibles de la politique parisienne.

AVPU.jpgSon objet : Adhésion de la Ville de Paris à l’association des villes pour la propreté urbaine (AVPU) et versement de la cotisation pour l’année 2013 et les années ultérieures.

Sur ce document, la ville affirme : consacrer des moyens conséquents et innovants à la propreté des espaces publics et mettre à la disposition des Parisiens un service d'une "qualité remarquable". Néanmoins, dit-t-elle : L’efficacité de nos interventions est toutefois contrariée par des comportements pollueurs et le renouvellement permanent des problématiques de propreté urbaine.

Elle justifie son adhésion à l'AVPU par : toujours soucieuse d’améliorer son action et d’échanger avec toute collectivité partageant cette même préoccupation, la collectivité parisienne pourrait trouver dans l’AVPU un cadre pertinent pour partager des retours d’expérience ...

Que propose l'AVPU à ses adhérents ?

  • d'évaluer la propreté de l'espace public selon une grille de référence (voir ici)
  • de communiquer sur sa progression
  • de mener des actions communes de communication (campagnes d'affichage, journées de la propreté ...)
Proprete Paris.jpgCela ne diffère guère de ce que fait depuis plus de dix ans, la Mairie de Paris, avec l'appui de celles des arrondissements et des conseils de quartiers : elle effectue des mesures de propreté, publie des résultats, finance des campagnes de sensibilisation du public, organise des OCNA (Opération Concertée de Nettoiement Approfondi), et même, verbalise les contrevenants.
 
Le sérieux et le professionalisme des agents de la DPE (Direction de la Propreté et de l'Eau) peuvent être observés de tous. Néanmoins, en dépit des moyens déployés, l'amélioration n'est guère perçue que des élus de la majorité municipales et de leurs sympathisants inconditionnels.

IMG_8907b.JPG

Pour faire enlever vos encombrants, cliquez ici

L'adhésion à l'AVPU ne coûte certes que 2000 euros, et selon toute vraisemblance, elle rassemble des villes qui éprouvent un sentiment d'échec en matière de maitrise de la propreté de leurs espaces publics et sont à la recherche d'idées neuves auprès des autres.

Ne serait-il pas plus pertinent de nouer des relations et de recueillir des conseils auprès des villes françaises ou étrangères dont la propreté est reconnue de tous ? 

MaoPeninou.jpgLe site Tripadvisor  a publié le résultat d'un sondage des villes perçues comme les plus propres. Au niveau mondial, les 3 premières sont : Tokyo, Singapour et Zurich. Paris arrive en 24e position. Au niveau européen, les trois premières sont : Zurich, Genève et Stockholm.

Le conseil de Paris réuni en début de semaine a élu Mao Peninou (photo ci-contre) adjoint au Maire de Paris en charge de la propreté en remplacement de François Dagnaud récemment élu Maire du 19e arrondissement.

Il ne lui reste que quelques mois pour faire remonter Paris dans le classement.

Sur Paris.fr, la page Propreté des rues

12/02/2013

Les trésors cachés du 12e (5)

parisSi les résidents comme les touristes de passage fréquentent et apprécient les grands classiques de l'arrondissement (Promenade plantés, Viaduc des arts, Bercy village, bassin de l'Arsenal ...) beaucoup plus rares sont ceux qui s'aventurent dans ces lieux qui font le charme de la vie dans le 12e.

Ainsi en est-il de la rue de la Durance :

Curieuse artère que la rue de la Durance. Elle commence au carrefour avec la rue de la Brèche aux Loups comme une rue normale, puis au croisement avec la rue Taine...,

paris

...elle se réduit en un étroit boyau auquel on accède par un petit escalier et se termine en ruelle et par un autre escalier qui aboutit sur le boulevard de Reuilly. La partie piétonne est très verte par le fait que des avancées sous forme de jardins se trouvent devant les bâtiments d’habitation.

paris

Ancienne rue des Trois-Chandelles ouverte à la fin du XVIIIe siècle sur la commune de Bercy, la voie prend son nom actuel en 1877 en référence à la rivière Durance.