Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2009

L'oeil sur l'architecture du quartier (12)

medium_OeilBAS.jpg

Cette déclinaison de l'Oeil du quartier vous propose de porter votre regard sur les édifices remarquables de notre arrondissement : nous alternons photos de bâtiments anciens et contemporains, connus ou plus confidentiels, nous vous inviterons à les identifier, nous dire si vous en connaissez l'architecte et nous faire partager votre appréciation les concernant.

Douzième coup d'oeil :

MontgalletStinville.JPG

Quel est cet édifice ? En connaissez-vous l'architecte ? Qu'en pensez-vous ?

Notre précédent coup d'oeil :

1926978087.JPGIl s'agissait de l'un des bâtiments de l'Hôpital Armand Trousseau situé avenue Arnold Netter.

L'hôpital Trousseau a ouvert le 15 mars 1901. Il succédait à l'hôpital du même nom (nommé hôpital Sainte-Eugénie jusqu'en 1880) situé au faubourg Saint-Antoine et désaffecté en 1895 à l'occasion d'une opération de voirie autour de la gare de Lyon.

L'hôpital Trousseau est conçu par les architectes Alexandre Maistrasse et Marcel Berger sur le modèle pavillonnaire. Cours et jardins occupent les deux tiers de la surface totale de l'établissement.

Retrouvez toute l'histoire sur cette page.

D-7606.jpg
Alexandre Edmond Maistrasse est un architecte français né à Paris en 1860, mort dans la même ville en 1951. Élève de Julien Guadet à l'École des beaux-arts, de Paris. Sa réalisation la plus célèbre est la Cité-jardin de Suresnes, créée en collaboration avec Henri Sellier.
Pour approfondir sa biographie et son oeuvre, nous vous conseillons cette page très complète.
A Paris, on note l'immeuble du 69 rue de Richelieu.

Pour finir, mentionnons ce colossal sanatorium édifié de 1904 à 1910 par Alexandre Maistrasse et Charles Berger le long de la plage de Zuydcoote.

SanatoriumZuydcoote03.jpg

08:26 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

18/03/2009

L'oeil sur l'architecture du quartier (11)

medium_OeilBAS.jpg

Cette déclinaison de l'Oeil du quartier vous propose de porter votre regard sur les édifices remarquables de notre arrondissement : nous alternons photos de bâtiments anciens et contemporains, connus ou plus confidentiels, nous vous inviterons à les identifier, nous dire si vous en connaissez l'architecte et nous faire partager votre appréciation les concernant.

Onzième coup d'oeil :

IMG_3282.JPG

Quel est cet édifice ? En connaissez-vous l'architecte ? Qu'en pensez-vous ?

Notre précédent coup d'oeil :

1198797115.JPGIl s'agissait du Collège Vincent d'Indy situé à l'angle de l'avenue Vincent d'Indy et de l'avenue de Saint-Mandé.

Le Collège Vincent d'Indy (qui était Vincent d'Indy ?) a été construit en 1987 sur les plans de l'architecte Claude Parent.

Claude Parent, architecte créateur de l'architecture oblique, polémiste, animateur, publiciste est né en 1923. Ses études d'architecture, inachevées, ont été précédées d'études scientifiques (préparation à Polytechnique, mathématiques supérieures, mécanique rationnelle, etc.).

Au cours de sa séance hebdomadaire du 13 avril 2005, l’Académie des beaux-arts a élu Claude Parent dans la section d’architecture.

A Paris, il a réalisé en 1991 le Théâtre Sylvie Monfort situé dans le parc Georges Brassens (15e)

Claude_Parent.jpg
Claude parent - Théâtre Sylvie Monfort

08:05 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

11/03/2009

L'oeil sur l'architecture du quartier (10)

medium_OeilBAS.jpg

Cette déclinaison de l'Oeil du quartier vous propose de porter votre regard sur les édifices remarquables de notre arrondissement : nous alternons photos de bâtiments anciens et contemporains, connus ou plus confidentiels, nous vous inviterons à les identifier, nous dire si vous en connaissez l'architecte et nous faire partager votre appréciation les concernant.

Dixième coup d'oeil :

VincentD'Indy.JPG

Quel est cet édifice ? En connaissez-vous l'architecte ? Qu'en pensez-vous ?

Notre précédent coup d'oeil :

1258500360.JPGIl s'agit de l'immeuble situé 187 avenue Daumesnil abritant central téléphonique.

Le Bureau de poste Nation-Diderot a été construit en 1926 par l'architecte Paul Guadet (1873-1931) avec Yvon Jegou.

Fils de Julien Guadet et enseignant de Georges Chedanne, Paul Guadet fût Architecte des PTT de 1913 à 1931. Il construisit de nombreux bâtiments postaux à Paris, et, en tant qu'architecte de l'enseignement technique (1925-1931), des écoles professionnelles.

Partisan convaincu de l’emploi du béton armé, Paul Guadet est considéré comme un architecte « rationaliste » précurseur du mouvement moderne. La construction de son propre hôtel particulier en 1912 (95 bd Murat et rue Erlanger, Paris 16e) avec Perret frères, constructeur le confirme.

On doit à Paul Guadet la magnifique Ecole Nationale d'Horlogerie de Besançon construite en 1932 et convertie depuis en Lycée Jules Haag.

ljh.jpg

08:57 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

04/03/2009

L'oeil sur l'architecture du quartier (9)

medium_OeilBAS.jpg

Cette déclinaison de l'Oeil du quartier vous propose de porter votre regard sur les édifices remarquables de notre arrondissement : nous alternons photos de bâtiments anciens et contemporains, connus ou plus confidentiels, nous vous inviterons à les identifier, nous dire si vous en connaissez l'architecte et nous faire partager votre appréciation les concernant.

Neuvième coup d'oeil :

IMG_9518.JPG

Quel est cet édifice ? En connaissez-vous l'architecte ? Qu'en pensez-vous ?

Notre précédent coup d'oeil :

1917720864.jpgDifficile de ne pas reconnaître  l'Opéra Bastille !

 

Sa construction a été décidée en 1982 par le président François Mitterrand. L'emplacement choisi est celui de la gare de Paris-Bastille.

Le projet de l'architecte Carlos Ott a été retenu en novembre 1984

Les travaux débutent en 1984 avec la démolition de la gare de Paris-Bastille, ouverte en 1859 et fermée en 1969. 

bastille05.jpg
La place de la bastille avant la construction de l'Opéra

L'Opéra est inauguré le 13 juillet 1989 pour le deux centième anniversaire de la prise de la Bastille.

World renown architect.jpgCarlos Ott est un architecte Uruguayen né à Montevideo (Uruguay) le 16 octobre 1946 résidant au Canada.

On note parmi ses réalisations, la Banque Nationale de Dubai (à gauche) et la tour des Télécom de Montevideo (à droite).

 

CarlosOtt.jpg
En France, il est également l'architecte de la salle de spectacles de Mont-de-Marsan :
298003.jpg

08:18 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

25/02/2009

L'oeil sur l'architecture du quartier (8)

medium_OeilBAS.jpg

Cette déclinaison de l'Oeil du quartier vous propose de porter votre regard sur les édifices remarquables de notre arrondissement : nous alternons photos de bâtiments anciens et contemporains, connus ou plus confidentiels, nous vous inviterons à les identifier, nous dire si vous en connaissez l'architecte et nous faire partager votre appréciation les concernant.

Huitième coup d'oeil :

OperaBastille.jpg

Quel est cet édifice ? En connaissez-vous l'architecte ? Qu'en pensez-vous ?

Notre précédent coup d'oeil :

2037719815.jpgComme vous l'aviez deviné, il s'agissait bien de la fondation Eugène napoléon qui se trouve au 2 rue de Picpus (angle de la rue du Faubourg Saint-Antoine).

Le 26 janvier 1853, la Commission municipale de Paris « vote une somme de 600 000 francs or pour l’acquisition d’un collier de diamants » destiné à l’Impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III. Mais deux jours plus tard, l’Impératrice refuse le collier, souhaitant qu’avec cet argent, soit créé « un établissement d’éducation gratuite pour les jeunes filles pauvres », La somme servira à la construction d’un bâtiment dans le 12ème arrondissement. (254, rue du Faubourg St Antoine).

L’architecte Jacques Ignace Hittorff (1792-1867) donnera aux bâtiments la forme d’un collier. Inaugurés le 28 décembre 1856, ils abritent encore aujourd’hui l’œuvre de l’Impératrice. L’établissement reçut la dénomination de « Maison Eugène Napoléon », en l’honneur du jeune Prince impérial, Louis-Eugène, né l’année de l’institution en 1856, et qui sera tué en Afrique australe par les Zoulous en 1879.

Jacques Hittorff est l'auteur de nombreux bâtiments parisiens parmi lesquels : la Mairie du 5e, la gare du Nord et le cirque d'hiver.

800px-Le_cirque_d'hiver_Paris_01.jpg

Depuis avril 2007, les jardins de la Fondation Eugène Napoléon donnant sur la rue du faubourg Saint- Antoine (1500 m2) sont ouverts au public.

07:56 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

18/02/2009

L'oeil sur l'architecture du quartier (7)

medium_OeilBAS.jpg

Cette déclinaison de l'Oeil du quartier vous propose de porter votre regard sur les édifices remarquables de notre arrondissement : nous alternons photos de bâtiments anciens et contemporains, connus ou plus confidentiels, nous vous inviterons à les identifier, nous dire si vous en connaissez l'architecte et nous faire partager votre appréciation les concernant.

Septième coup d'oeil :

AT001505.jpg

Quel est cet édifice ? En connaissez-vous l'architecte ? Qu'en pensez-vous ?

Notre précédent coup d'oeil :

1892804193.JPGIl s'agissait de l'école d'infirmières située 95 rue de Reuilly et construite en 1971 sur les plans de Roland Schweitzer.

Roland Schweitzer a été le coordinateur de la ZAC Reuilly. On lui doit en particulier l'agencement des allées Vivaldi et la fontaine réalisée en 1992 qui marque l'entrée du tunnel de la promenade plantée et qui mériterait une sérieuse restauration ainsi qu'une remise en eau.

7589740.jpg

08:22 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

11/02/2009

L'oeil sur l'architecture du quartier (6)

medium_OeilBAS.jpg

Cette déclinaison de l'Oeil du quartier vous propose de porter votre regard sur les édifices remarquables de notre arrondissement : nous alternons photos de bâtiments anciens et contemporains, connus ou plus confidentiels, nous vous inviterons à les identifier, nous dire si vous en connaissez l'architecte et nous faire partager votre appréciation les concernant.

Sixième coup d'oeil :

IMG_7413.JPG

Quel est cet édifice ? En connaissez-vous l'architecte ? Qu'en pensez-vous ?

Notre précédent coup d'oeil :

654110646.JPGLa plupart d'entre vous avez probablement reconnu la Petite Mairie d'Aligre dont l'histoire est peu connue :

La petite Mairie est le campanile d'un bâtiment plus important qui a été amputé de ses ailes en 1880.

Mais revenons au début :

L'Abbaye de Saint Antoine était propriétaire d'un vaste domaine situé hors des barrières de Paris et qui couvrait une bonne partie du 12ème arrondissement.

Le 27 avril 1776 un certain Jean François CHOMEL DE SERIVILLE acheta des terrains à cette Abbaye pour réaliser un projet de construction d'un marché destiné à desservir la population du faubourg Saint Antoine qui commençait à prendre de l'importance.

Il obtint l'autorisation de construire le marché le 17 février 1777. Ce chantier fut confier à l'architecte Nicolas LENOIR (1730 - 1810) et il pris fin en 1779. Le marché couvert pris le nom de Saint Antoine, puis celui de Beauvau, en l'honneur de Gabrielle-Charlotte de BEAUVAU CRAON, dernière abbesse de Saint Antoine. Ensuite il fut concédé à la Ville de Paris par décret impérial du 30 janvier 1811.

Pour faire face à l'accroissement de la population et, peut être aussi, dans la foulée des chamboulements apportés dans le quartier, par l'arrivée du train à la Gare de Lyon (1850), la halle a été restructurée en 1843 par l'architecte de la Ville de Paris Marc Gabriel JOLIVET (1793 - 1870). Cette opération accompagna de divers autres travaux telle la construction d'un lavoir jouxtant le marché, nommé Lenoir en l'honneur du premier architecte, au 9 rue de Cotte. La façade de ce lavoir a été déménagée en 1989 au 3 rue de Cotte après une bataille des riverains pour obtenir sa sauvegarde. En effet sa destruction avait été envisagée pour laisser place à un bâtiment municipal abritant notamment la crèche de la rue de Cotte.

Le marché Lenoir étant le deuxième marché de gros, avec les Halles, desservant Paris il était gardé et il fut érigé un pavillon avec campanile et deux ailes pour servir de corps de garde. Il n'y a aucune raison qu'un autre architecte que Monsieur JOLIVET, ait été appelé pour réaliser ce dernier bâtiment. De même tout porte à croire que sa construction a été synchronisée avec la rénovation du marché couvert.

En 1880, face à l'accroissement du nombre d'accidents (180 par an environ) dû certainement à l'affluence de la clientèle attirée par ce marché un peu particulier et à l'étroitesse des rues adjacentes, le Conseil de Paris refusa d'agrandir le marché couvert et décida d'abattre les deux ailes du pavillon des gardes et de créer la place d'Aligre pour augmenter la superficie du marché de plein air. Seul le campanile fut conservé.

Voila l'histoire d'une petite Mairie qui aurait bien besoin que les pouvoirs publics lui refasse une beauté qu'elle a un peu perdu.

Merci à Robert Mazet, conseiller de quartier d'Aligre Gare de Lyon et fidèle lecteur qui nous a transmis ces informations.

 
 

08:16 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris

04/02/2009

L'oeil sur l'architecture du quartier (5)

medium_OeilBAS.jpg

Cette déclinaison de l'Oeil du quartier vous propose de porter votre regard sur les édifices remarquables de notre arrondissement : nous alternons photos de bâtiments anciens et contemporains, connus ou plus confidentiels, nous vous inviterons à les identifier, nous dire si vous en connaissez l'architecte et nous faire partager votre appréciation les concernant.

Cinquième coup d'oeil :

IMG_4363.JPG

Quel est cet édifice ? En connaissez-vous l'architecte ? Qu'en pensez-vous ?

Notre précédent coup d'oeil :

1818820042.jpgCet immeuble de bureaux de 17 524 m2 se trouve au 80 rue de Reuilly. Construit en 1994 sur les plans de l'architecte français Adrien Fainsilber, il abrite le siège socialde l'UNEDIC.

Diplomé en 1960, Adrien Fainsilber participe en 1965 au premier SDRIF, qui portait alors le nom de Schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme de la région de Paris (SDAURP).

En 1986, il remporte le Grand prix national de l'architecture et réalise la Cité des sciences et de l'industrie et La Géode, à Paris (165 000 m²).

geode-2.jpg

La Géode de la Cité des Sciences et de l'Industrie (porte de la Villette - Paris 19è arrdt).

D'un diamètre de 36 m, il a été construit en 1985 par l'architecte Adrien Fainsilber et l'ingénieur Gérard Chamaillou.

08:19 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

28/01/2009

L'oeil sur l'architecture du quartier (4)

medium_OeilBAS.jpg

Cette déclinaison de l'Oeil du quartier vous propose de porter votre regard sur les édifices remarquables de notre arrondissement : nous alternons photos de bâtiments anciens et contemporains, connus ou plus confidentiels, nous vous inviterons à les identifier, nous dire si vous en connaissez l'architecte et nous faire partager votre appréciation les concernant.

Quatrième coup d'oeil :

Unedic-Rue_de_Reuilly_80.jpg

Quel est cet édifice ? En connaissez-vous l'architecte ? Qu'en pensez-vous ?

Notre précédent coup d'oeil :

1304631493.jpgVous avez probablement reconnu l'Eglise de l'Immaculée Conception située 34 rue du rendez-vous.

En 1865, l'abbé Denys, curé de Saint-Éloi, fit construire une chapelle dédiée à Saint-Henri, rue Ruty, qui deviendra en 1906 la rue Marsoulan. 

En 1874, fut décidé la création d'une nouvelle paroisse sous le patronage de Sainte Radegonde ; le premier curé en fut l'abbé Olmer. Ce dernier, alors qu'il était aumônier des aveugles de Saint-Mandé, rencontra Sœur Catherine Labouré à la maison des Filles de la Charité rue de Reuilly. 
Elle le salua du titre de "Curé" et lui annonça qu'il appellerait sa paroisse "l'Immaculée Conception, car il n'y a pas encore d'église à ce nom à Paris".

C'est le 8 décembre 1874, sur l'intervention de l'Abbé Olmer, que la paroisse prit le nom de l'Immaculée Conception. 
L'église actuelle fut construite en 1875 par l'architecte Édouard Delebarre de Bay et consacrée le 29 septembre 1875 en la solennité des saints Michel, Gabriel et Raphaël par le cardinal Guibert, archevêque de Paris.

Edouard Delebarre de Bay est avec Goudon l'un des architectes qui, sous la houlette de Victor Baltard ont construit le Cent-Quatre :
IMG_9088.JPG

08:33 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

21/01/2009

L'oeil sur l'architecture du quartier (3)

medium_OeilBAS.jpg

Cette déclinaison de l'Oeil du quartier vous propose de porter votre regard sur les édifices remarquables de notre arrondissement : nous alternons photos de bâtiments anciens et contemporains, connus ou plus confidentiels, nous vous inviterons à les identifier, nous dire si vous en connaissez l'architecte et nous faire partager votre appréciation les concernant.

Troisième coup d'oeil :

2537315758_4da52d860c_o.jpg

Quel est cet édifice ? En connaissez-vous l'architecte ? Qu'en pensez-vous ?

Notre précédent coup d'oeil :

1852685491.jpgMême si vous êtes non-imposable, vous avez reconnu le bâtiment du Ministère français de l'Economie et des Finances. Situé boulevard de Bercy, il abrite le Ministère de l’Économie, de l’industrie et de l’emploi ainsi que celui du ministère Budget, des comptes publics et de la fonction publique.

Voulu par le président Mitterrand pour « rendre le musée du Louvre à l’histoire de la France », il a été réalisé entre 1984 et 1987 par les architectes Paul Chemetov (né en 1928) et Borja Huidobro.

51A63MT6QAL._SS500_.jpgNé en 1928 à Paris, architecte et urbaniste, Paul Chemetov (Site) a travaillé sur de grands projets publics et réalisé de nombreux logements sociaux en banlieue. Expert auprès du ministère de l’Emploi et de la Solidarité, pour la mission Politique de la ville, de 1997 à 1998, il a pris une place essentielle dans le débat sur la question urbaine.

Parmi ses réalisations parisiennes, citons :

  • 1985, 2e partie des Halles de Paris et aménagement des jardins,
  • 1989-1994, réhabilitation de la Grande galerie de l'évolution, avec Borja Huidobro,
Image 1.png

En 1999, il réalise la Méridienne Verte, point d’orgue des commémorations de l’an 2000.

Le site du Ministère des Finances propose une visite virtuelle qui permet de découvrir les nombreuses richesses artistiques que contient le bâtiment.

08:22 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris