Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2010

Dans un mois les Régionales [MAJ]

Les élections régionales auront lieu les 14 et 21 mars 2010.  En guise d'introduction nous vous proposons aujourd'hui cette video d'une minute créée par la chaîne Cap24.

regionales.jpg
Cliquez sur l'image pour visionner la video diffusée par Cap24

Les citoyens éliront les conseillers régionaux :

  • pour quatre ans [merci à nos lecteurs], au scrutin de liste,
  • selon un système mixte combinant les règles des scrutins majoritaire et proportionnel, en un ou deux tours,
  • sans panachage ou vote préférentiel, tout bulletin modifié en quoi que ce soit par un électeur étant déclaré nul.

Vous êtes probablement bien informés des forces en présence et des enjeux nationaux, mais moins bien au plan local. Voici donc les listes candidates en Ile de France connues à ce jour (la clôture des liste devant se faire lundi), le nom de la tête de liste et le cas échéant un lien vers leurs sites de campagne.

  • LO : Jean Pierre Mercier
  • NPA : Olivier Besancenot, facteur, porte-parole du NPA
  • FG & alliés : Pierre Laurent, coordinateur national du PCF, ancien journaliste et directeur de la rédaction de l'Humanité.
  • PS/PRG/MRC/MUPJean-Paul Huchon, président sortant et ancien maire de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines, 1994-2001)
  • Cécile Duflot (secrétaire nationale des Verts)
  • MoDemAlain Dolium, chef d'entreprise
  • AEI : Jean-Marc Governatori, président de La France en Action
  • Union des Centristes et Réformateurs (Rassemblement Centriste, PLD, Mouvement pour une gauche moderne) : Serge Federbusch, président du Mouvement pour une gauche moderne, conseiller municipal de Paris Xe
  • Majorité présidentielleValérie Pécresse (UMP), ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et conseillère régionale sortante.
  • DLR- CNINicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne, président de DLR
  • FN : Marie-Christine Arnautu, conseillère régionale
  • Parti pirate : Jean-Christophe Frachet, ancien adhérent du MRC

Les listes sont déposées au niveau régional, mais les candidats sont répartis entre les départements (on parle de sections départementales) constituant la région. Ainsi, à Paris, les représentants des têtes de listes régionales sont entre autres :

  • Sophie Robin pour la liste LO conduite par Jean-Pierre Mercier
  • Chantal Jouanno pour la liste de la majorité présidentielle conduite par Valérie Pécresse
  • Anne Hidalgo pour la liste PS/PRG/MRC/MUP conduite par Jean-Paul Huchon
  • Ludovic de Danne pour la liste FN conduite par Marie-Christine Arnautu
  • Dominique Mahé pour la liste DLR-CNI conduite par Nicolas Dupont-Aignan
  • Robert Lion pour la liste Europe Ecologie conduite par Cécile Duflot
  • Eric Coquerel pour la liste Front de Gauche conduite par Pierre Laurent

Certains ont un visage moins connu que d'autres. Sauriez-vous reconnaitre les quatre ci dessous ?

Dominique MAHÉ_1.jpg coquerel_idf.jpg ludovic_de_danne.jpg Capture d’écran 2010-02-09 à 17.26.56.png

Nous ne manquerons pas de vous informer des réunions publiques consacrées à cette élection qui auront lieu dans notre arrondissement.

11/02/2010

Le 12e : premier quartier chinois de Paris

Nous profitons du nouvel an chinois pour nous remettre en mémoire que le 12e fût chronologiquement le premier quartier chinois de Paris.

Historiquement en effet, le quartier de la gare de Lyon a été le premier lieu de l'immigration chinoise du début du XXème siècle comme le rappelle une plaque apposée en 1988 sur la façade du centre Henri Lang (16 rue Chretien de Troyes) :

plaque.jpg
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

«De 1916 à 1918, cent quarante mille travailleurs chinois participèrent en France à l'effort de guerre des alliés et perdirent plusieurs milliers des leurs. Au lendemain de la victoire, 3 000 d'entre eux s'installèrent définitivement dans ce pays et créèrent autour de la gare de Lyon à Paris, la première communauté chinoise».

554712672.jpgLe Nouvel An chinois tombe cette fois le 14 Février 2010, pour se terminer le 02 Février 2011. Voilà une année du Tigre de Métal, car elle est placée sous le signe de l'animal symbolique Tigre et de l'élément cosmogonique Métal.

Au fil du temps, la fête du Nouvel an chinois est devenue l’un des rendez-vous préférés des Parisiens. Les traditionnels défilés menés par les associations chinoises se dérouleront le 14 février dans les 3e et 20e arrt. Le 21 février dans le 13e. Nouveauté cette année, la 1ère édition du Nouvel An Chinois qui se tiendra le 19 février dans le 17e arrt.

Sur Paris.fr, découvrez tout le programme des festivités

11/01/2010

Paris Avant à Bel-Air Sud

S la formule qui consiste à juxtaposer les photographies d'un même lieu prises à quelques décennies d'intervalles n'est pas nouvelle, il convient de saluer le travail minutieux effectué par Fréderic Botton sur le blog Paris Avant.

Une nouvelle paire de photos est publiée chaque jour, à midi. Il y en a 1043 à ce jour. Le cadrage avant-après tente d'être le plus fidèle à celui de l'époque, pour mieux rendre compte des similitudes et différences.

Le site couvre l'ensemble de Paris et un accès par arrondissement nous permet de voir qu'il contient 60 couples de photos (avant-après) concernant le 12e comme celui-ci :

rue louis braille 1a.jpg rue louis braille 1a-1.jpg
Clichés de la rue Louis Braille, au croisement avec la rue de Tour
en regardant vers l’avenue du Général Michel Bizot.

Comment ne pas rêver à une collaboration de Paris Avant avec la Photothèque des Jeunes Parisiens (Parimagine) qui avec son fond de 18000 photos de rues parisiennes offre la matière à de passionnants rapprochements.

08/01/2010

Régime sec pour les arbres parisiens

Nous empruntons les lignes qui suivent au texte de l'amendement déposé par le groupe Les Verts lors du débat budgétaire du Conseil de Paris les 14, 15 et 16 décembre 2009.

paris_arbre.jpg

Le premier recensement des arbres d’alignement de Paris, réalisé en 1855, montre que 38 000 arbres sont déjà plantés dans les avenues et les boulevards parisiens. En 2001, Paris comptait 92 400 arbres et aujourd’hui il y a quelque 100 000 arbres dans la capitale.

L’arbre fait donc partie intégrante du paysage parisien et Paris a le privilège d’être l’une des capitales les plus boisées d’Europe.

C’est un facteur clé pour améliorer la qualité de vie dans une des capitales les plus denses du monde, et un atout important pour lutter contre la pollution et le dérèglement climatique.

Les arbres permettent en effet la baisse des températures au sol, leur frondaison maintenant une fraîcheur relative. Ils participent à la lutte contre les îlots de chaleur en jouant un grand rôle dans la diminution de la température moyenne en limitant les renvois de chaleur dans l’atmosphère, utilisant au contraire l’énergie absorbée pour produire de la biomasse. Ils limitent enfin les risques d’inondation dans les espaces fortement imperméabilisés en retenant les eaux de ruissellement.

La présence de l’arbre en ville ne va pas cependant forcément de soi. La pollution de l’air les fragilise, des sols mal aérés, pauvres en matières organiques laissent peu de place au développement des systèmes racinaires. Ils sont enfin souvent soumis à un stress hydrique.

Leur durée de vie est donc limitée à 60 ans en moyenne et les arbres dépérissants doivent être régulièrement remplacés.

C’est ainsi qu’en 2010, le nombre d’arbres à remplacer a fortement augmenté : +29% par rapport à la moyenne des 10 dernières années avec 1 948 arbres à abattre fin 2009 contre 1 504 en moyenne, en raison du salage des rues au début de l’hiver 2009, et des conditions climatiques de l’été - chaleur et sècheresse.

En dépit de rôle primordial joué par les arbres dans la qualité de vie des Parisiens, les crédits de paiement prévus en 2010 pour les plantations d’arbres, à savoir 2 millions d’euros, ne suffiront pas à remplacer les arbres d’alignement abattus en 2009 pour cause de dépérissement et empêcheront toute plantation nouvelle, notamment dans les arrondissements les plus pauvres en espaces verts comme le 2e ou le 9e arrondissement.

L'amendement proposé par les Verts qui consistait à porter de 2 millions à 2,5 milions le budget de la DEVE pour le remplacement des arbres d'alignement abattus, n'a été retenu qu'à hauteur de 200 000 euros, faute d'avoir été soutenu par l'ensemble de la majorité municipale.

07/01/2010

Les quinze jours du handicap

15jh.jpgDu 7 au 24 janvier 2010, la Mairie du 12e organise la première édition des quinze jours du handicap. Organisées partenariat avec de nombreuses associations et structures culturelles du 12e, ces journées comportent de nombreux événements de sensibilisation et de présentation des dispositifs en place pour améliorer les déplacements, l'accès aux loisirs et l'information de toutes les personnes en situation de handicap dans l’arrondissement.

Conférences, spectacles,expositions, rencontres, parcours de sensibilisation ... les événements sont gratuits et ouverts à tout public. Découvrez le programme complet des quinze jours du handicap sur cette page du site de la Mairie du 12e.

31/12/2009

Regard vers l'arrière

medium_side_mirror.jpgAinsi se termine la quatrième année pleine de la vie de ce blog au cours de laquelle nous vous avons proposé 329 articles sur les sujets les plus divers concernant de près ou d'un peu plus loin Bel-Air Sud.

Nous en avons parcouru la liste afin de nous les rappeler et vous inciter à relire quelques uns d'entre eux ...

... concernant l'évolution du commerce :

... se rapportant aux déplacements :

... s'intéressant à notre patrimoine :

... consacrés à l'environnement :

... vous parlant de démocratie locale :

... évoquant des actions de solidarité :

Dernière précision : si la relecture d'un article vous inspire, vous pouvez encore commenter.

28/12/2009

Sapin de Noël et développement durable

afaf5a5008e29ab2569ef7a6b013f794.jpgChaque année, les nombreux sapins jetés sur la voie publique doivent être incinérés au même titre que les ordures ménagères, ce qui est coûteux pour la collectivité et contraire au développement durable.

Pour inciter les Parisiens à faire un geste écologique et économique en déposant leur sapin dans un espace spécialement aménagé dans un jardin au lieu de l’abandonner dans la rue, la Ville de Paris a mis en place une opération de recyclage. Les sapins, sans décoration, non floqués et sans sac, pourront être déposés du 26 décembre au 24 janvier dans  95 points d'apport volontaire se situant dans les jardins de Paris.

Dans notre arrondissement, 7 lieux de dépôt sont à votre disposition :

  • Square Charles Peguy (21 rue de Rottembourg)
  • Square Saint-Eloi (11 rue du Colonel Rozanoff)
  • Parc de Bercy (1 rue Joseph Kessel)
  • Square Fécamp (54 rue de Fécamp)
  • Jardin de Reuilly (1, rue d'Albinoni)
  • Square Emile Cohl (60, boulevard Soult)
  • Jardin de l'Arsenal (11 bd de la Bastille)
06468f6a5a795ecf5be44e04990f2f77.jpg
Point de dépôt du square Cohl

Le sapin que vous déposerez, débarrassé au préalable de ses décorations, sera broyé et valorisé dans ce jardin, par les services de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement. Le matériau obtenu, appelé paillage, sera soit directement répandu à la surface des massifs pour enrichir le sol, soit transformé en compost.

22/12/2009

Le Chasseur de Vincennes

Vous le croisez fugitivement lorsque vous arrivez dans le 12e par l'autoroute A4. Prenons le temps de faire connaissance avec le Chasseur de Vincennes.

522px-Chasseur_a_pied.jpg

Sculpté en 1856 par Auguste Arnaud, il a passé la première partie de sa vie de statue au pied du Pont de l'Alma aux côtés de l'Artilleur, du Zouave, et du Grenadier. Tous quatre représentant les quatre régiments ayant valeureusement combattu lors de la guerre de Crimée.

Depuis la reconstruction du pont de l'Alma (1970-1974), seul le Zouave a retrouvé place. L'Artilleur est à La Fère (Aisne) et le Grenadier à Dijon. Le Chasseur à pied est adossé au mur sud de la redoute de Gravelle dans le bois de Vincennes,

De son oeil bienveillant, il veille sur le trafic au dessus de l'autoroute A4. Vous qui passez par là, jetez lui à votre tour un regard amical.

18/12/2009

Comment vous aimez le 12e

793648320.jpgVous avez été 35 à répondre à notre question "Comment aimez-vous 12e ?". Chiffre modeste par rapport à la population en mesure d'exprimer un avis sur le sujet, mais semble-t-il tout à fait honorable par rapport à notre lectorat quotidien (200 en moyenne depuis le début 2009).

  • 21 habitent le quartier Bel-Air Sud (60%)
  • 10 personnes un autre quartier du 12e (31%)
  • 2 personnes un autre arrondissement parisien
  • 1 personne ailleurs en France
  • 1 personne ailleurs à l'étranger

31 d'entre-vous sur 35 déclarent aimer "beaucoup" le 12e. Vous êtes 3 à l'aimer "à la folie" et une seule "un peu".

Comme c'était déjà le cas il y a près de 4 ans lors de notre jeu du Top 12, ce sont les espaces verts de l'arrondissement qui sont la raison prioritaire de votre attachement au 12e :

  • la Promenade Plantée (mentionnée 30 fois)
  • le bois de Vincennes (mentionné 29 fois)
  • le parc de Bercy (mentionné 21 fois)
  • le marché d'Aligre (mentionné 17 fois)
  • Bercy Village (mentionné 16 fois)
  • le Viaduc des Arts (mentionné 16 fois)
  • la Gare de Lyon (mentionnée 11 fois)
  • la Cinémathèque (mentionnée 6 fois)
  • Surcouf et les commerces informatique (mentionné 6 fois)
  • la Foire du Trône (mentionnée 3 fois)
Image 1.png

Notre questionnaire vous a également permis de vous exprimer de façon plus ouverte : votre regard sur l'arrondissement n'est pas dépourvu de critiques et vos propositions réaffirmées ou nouvelles.

Les élus ne manqueront certainement pas de prendre connaissance de ces critiques et de ces proposition pour infléchir leur programme d'action ou pour le justifier.

Vous avez en particulier souhaité :

Au niveau de l'espace public et environnement :

  • que la Petite ceinture soit aménagée en promenade reliant le 13e au 20e
  • que soit amélioré cet affreux tunnel SNCF Proudhon
  • une rue de Picpus plus jolie et moins bruyante !
  • que l'on améliore la propreté et l'éclairage des rues
  • que soit supprimé le stationnement sur les trottoirs de l'avenue Daumesnil
  • que l'école Gabriel Lamé soit mieux utilisée et intégrée au quartier
  • l'aménagement de la place Sans-Nom
  • une meilleure gestion des flux automobiles avenue Daumesnil
  • une meilleure utilisation et la mise en valeur du Vélodrome Jacques Anquetil (Cipale)

Au niveau des commerces et de l'artisanat :

  • que l'on parvienne à agir pour le maintient de la diversité des commerces
  • que l'on préserve les artisans du faubourg Saint-Antoine
  • que soit supprimée la Foire du Trône

Concernant la solidarité :

  • que les gens apprennent à mieux communiquer entre eux
  • que tous aient un toit
  • plus de solidarité et de soutien pour les plus fragiles.
  • voir baisser les loyers et le montant des acquisitions immobilières
  • que le rajeunissement de la population se poursuive
  • que l'on renforce les liens avec les communes voisines
  • allonger les horaires d'ouverture des services publics (antenne de Préfecture per exemple)
  • plus de sécurité
  • que perdure la Gazette de Bercy
  • que l'on invente quelque chose pour fédérer le quartier : un événement sportif, un slogan, ou autre chose pouvant rassembler les habitants.

Pour les déplacements et les transports :

  • Des autobus plus réguliers et moins bondés
  • la fin rapide des travaux du T3 pour retrouver ces boulevards calmes et esthétiques
  • la création de parkings publics

17/12/2009

Le nouveau site d'arrondissement a un mois

Il y a un mois, le site internet de notre arrondissement rejoignait les 19 autres en adoptant la plateforme Lutèce. Comme nous nous y étions engagés, il est temps de vous livrer et de vous faire partager nos impressions. Ce qui suit représente les observations d'un utilisateur bien conscient par ailleurs des problèmes qu'ont dû affronter les gestionnaires de ce site à la Mairie du 12e.

Au positif :

  • comment ne pas approuver, que malgré leur diversité historique, sociale et politique, les 20 arrondissements qui composent la capitale se présentent, au moins sur internet, de façon unie.
  • la nouvelle plateforme élargit les possibilités de diffusion et d'échange avec les visiteurs : mise en ligne de videos, ou de questionnaires interactifs ...
  • le nouveau site propose enfin un annuaire des associations (dont la présence n'est pas liée à la nouvelle plateforme).
  • l'onglet Vos démarches grandement enrichi propose trois pages de services locaux (Démarches et services en ligne, Services en Mairie du 12e et Permanences en Mairie) ainsi qu'une page concernant les démarches administratives auprès des Services Publics.
  • les publications, et en particulier le magazine Votre 12e sont disponibles en ligne
  • le site permet de s'abonner à un fil RSS (fonctionnalité existante mais non documentée sur le site du 12e), ce qui permet de recevoir les informations en temps réel. La lettre d'information servant de récapitulatif.
2009-06-Site12e.png 2009-12-Site12e.JPG
Cliquez sur les images pour les agrandir

Au négatif :

  • le passage de l'ancienne version à la nouvelle ne s'est pas fait (comme celà aurait été souhaitable) par migration du contenu, mais essentiellement par ré-écriture des articles essentiels. La perte d'information est énorme. C'est très dommageable à la diffusion d'informations concernant notre arrondissement car la plupart des liens retournés lors d'une recherche (Google ou autre moteur de recherche) sont "cassés".
  • la navigation est très appauvrie par rapport à l'ancienne version : alors que la version précédente offrait une cinquantaine se liens explicites et directement cliquables sur la première page, la nouvelle n'en offre qu'une douzaine et nécessite de passer par les onglets dont le titre ne suggère pas toujours ce qu'on trouve à l'intérieur. Pour y voir clair, nous vous suggérons de passer par le Plan du Site (lien en bas de toute page).
  • s'il a été préservé, l'agenda a perdu en visibilité et en interactivité.
  • certains textes écrits en blanc sur fond vert clair sont fort difficile à lire.
  • le diaporama de première page occupe une surface excessive et nécessite de le prendre "à la volée" pour accéder au détail de ce qu'il affiche.
  • enfin, en contrepoint à notre première remarque "Au positif" : comment expliquer que les sites d'arrondissement et le site de la Ville de Paris ne soient pas bâtis sur le même modèle ? Un comble : alors que la Mairie du 12e a mis en bas de sa première page un lien permettant d'accéder aux sites des autres arrondissements, Paris.fr n'offre même pas la même fonctionnalité sur sa page d'accueil !

Si sur le site de l'arrondissement, vous constatez des erreurs ou des anomalies de fonctionnement, vous pouvez les signaler au Webmestre au moyen de ce formulaire.