Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/03/2014

La Petite Ceinture et les municipales

carte-arrondissement-paris-12.jpgLe 12e est globalement délimité par le Faubourg Saint-Antoine, la place de la Nation, le cours de Vincennes, le boulevard Périphérique, la Seine, le bassin de l'Arsenal et la place de la Bastille.

Les candidats à la mairie de Paris manifestent le plus grand intérêt pour ces lieux. Aujourd'hui : la Petite Ceinture

La Petite Ceinture est une voie ferroviaire de 32 km autour de Paris, construite au Second Empire (1852 -1869) pour relier les gares parisiennes entre elles. Ce réseau appartenant à RFF est fermé au trafic voyageurs depuis 1934 (à l'exception d'un tronçon utilisé par le RER C). RFF envisage de retrancher du réseau national les sections sans perspectives de nouveau trafic.

paris

Cliquez pour agrandir

La Ville de Paris a confié au cabinet ResPublica une de concertation sur l'avenir de la Petite Ceinture qui s'est déroulée de décembre 2012 à février 2013. Il ressort du bilan de cette concertation :

  • le souhait de ne pas hypothéquer l’avenir en préservant la continuité du linéaire de la Petite Ceinture
  • un besoin de nature et d’espaces ouverts au public
  • des questions sur le statut et les coûts de l’évolution de la Petite Ceinture
  • la volonté de préserver le caractère unique, « à part », de la Petite Ceinture

Retrouvez ici le mini-site dédié à la Petite Ceinture sur Paris.fr

Le parcours de la Petite Ceinture dans le 12e est particulièrement bien intégré au paysage urbain. Déjà d'actualité lors des municipales de 2008, la Petite Ceinture n'échappe aujourd'hui à aucun candidat :

Charles Beigbeder : Le candidat n'a pas exprimé de projet pour la Petite Ceinture, d'autant plus qu'il semble regretter qu'elle n'ait pas été utilisée pour y faire passer le tramway.

parisAnne Hidalgo : Il faut réinvestir ce poumon de Paris, long de 32km, en le transformant en espace vert, en préservant la faune et la flore qui s’y développent, et en valorisant son paysage ferroviaire. Les tunnels de la petite ceinture pourraient accueillir des activités musicales et de loisir et offrir des usages diversifiés, récréatifs, sportifs ou agricoles : "pourquoi ne pas recréer des champignonnières à Paris ?" 

parisNathalie Koscuisko-MorizetLe projet de reconquête de la petite ceinture se décline en trois axes, structurés autour d’un principe :

  • La création de la première boucle cycliste intégrale de Paris (43 km en site propre protégé)
  • La valorisation d’un espace naturel unique en pleine ville
  • Un lieu de vie tourné vers la culture et le sport, accessible à tous

Principe : Plutôt qu’une juxtaposition d’aménagements qui pourraient être portés sans cohérence d’un arrondissement à l’autre, l’ensemble du projet de la ligne de vie s’articule autour d’une identité non seulement à préserver, mais aussi à mettre en valeur autour d’une véritable ambition écologique pour Paris.

parisChristophe NajdovskiJ’engagerai la transformation des 50 hectares de la Petite Ceinture en espaces de verdure. Les espaces libérés permettront d’augmenter de 10% les espaces verts municipaux intra-muros et créeront un espace frais et un véritable lieu de respiration, de rencontres et de promenades à imaginer en concertation avec les Parisien(ne)s.

Wallerand de Saint Just : Si je suis élu maire de Paris, je remettrai en circulation des transports en communs sur la petite ceinture

Danielle Simonnet : Souhaite la création de jardins potagers et de plantations d’espèces fruitières, ... dans les parcs publics et la ceinture verte de Paris (bois de Vincennes et de Boulogne, certains terrains de la petite ceinture, etc.) en privilégiant la gestion collective ou par des associations ou des entreprises de l’ESS.

Ce tour d'horizon laisse présager que quelle que soit l'issue du scrutin, des reconquêtes de la Petite Ceinture au profit des loisirs et de la biodiversité auront bien lieu au cours de la prochaine mandature. Il se peut que sous la contrainte budgétaire les élus doivent réduire leurs ambitions, mais en 2020, ils parleront certainement de succès.

*****

Petite mise au point : le Sentier Nature ouvert sur le prolongement du jardin Charles Péguy ne fait pas partie de la Petite Ceinture elle-même (propriété de RFF), mais d'une bretelle d'accès qui était propriété de la ville de Paris depuis la constitution de la ZAC Sahel-Montempoivre.

paris

Cliquez pour agrandir

06/03/2014

Ce matin, la Promenade Plantée devient la Coulée Verte René Dumont

parisNous l'avons appris tardivement (*) : c'est ce matin jeudi 6 mars à 11h30 qu'aura lieu la cérémonie qui consacre la nouvelle dénomination de la Promenade Plantée : Coulée Verte René Dumont. Rendez-vous face au 11 rue du Sahel

Ce changement de dénomination fait suite à un voeu déposé en 2009 par Yves Contassot et les élus du groupe EELV et d'une délibération adoptée par le Conseil de Paris en octobre 2013.

(*) à l'heure où nous mettons en ligne, l'information n'est toujours pas sur le site de la Mairie du 12e

04/03/2014

Le Palais Omnisport de Paris Bercy est fermé

popb.jpgComme annoncé, depuis hier 3 mars 2014, et jusqu'au 25 octobre, le Palais Omnisports de Paris Bercy (POPB) est fermé pour une phase de travaux d'une durée de de dix-huit mois qui va le transformer en Bercy Arena, qui comptera 20 000 places..

Du 25 octobre 2014, jusqu’au 8 décembre 2014, plusieurs événements auront lieu : Masters de tennis, concerts et spectacles. La patinoire Sonja-Henie, elle aussi rénovée, rouvrira alors.

Puis, il faudra attendre octobre 2015 pour découvrir la nouvelle Arena. Grâce à la création d’un vaste hall d’accueil, les espaces publics seront agrandis, comme les vestiaires, les espaces dédiés aux organisateurs et aux séminaires d’entreprises. À l’extérieur, le parvis sera relié à la bibliothèque François- Mitterrand via le parc de Bercy.

(Source : à Paris N°49 Hiver 2013-2014)

03/03/2014

Le Parc Zoologique prépare le terrain

parisDans un peu plus de cinq semaines, le Parc Zoologique de Paris (Zoo de Vincennes pour la plupart des parisiens) rouvre ses portes. Tout a été dit sur sa découpe en biozones, sa grande serre et la présentation des animaux dans leur écosystème d'origine.

Le Muséum et la Ville de Paris sont moins diserts sur les conditions dans lesquelles les usagers des transports en commun effectueront les 600 mètres qui séparent le parc de la porte Dorée. Et encore moins comment les automobilistes (irréductibles ou en ayant un usage justifié) pourront stationner.

Le long de l'avenue Daumesnil, on espère que les travaux de renouvellement de la conduite Herbillon par Eaux de Paris seront achevés afin de ne pas entraver le cheminement du flot de visiteurs (plus de 3500 par jour sont attendus en moyenne la première année et probablement davantage cet été).

paris

Cliquez pour agrandir

parisL'esplanade qui permet d'accéder à l'entrée du Parc était jusqu'il y a quelques semaines un espace boisé au sol totalement minéral inadapté aux personnes à mobilité réduite et au grand passage annoncé.

La Direction des Espaces Verts et de l'Environnement a entrepris son aménagement dans le respect de la charte du bois de Vincennes. On peut craindre néanmoins qu'elle gagne en minéralité et perde une partie de son charme d'avant.

paris

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

et ici pour un petit coup de nostalgie

Côté caisses, soyez rassurés, tout semble prêt :

paris

Cliquez pour agrandir

En Août 2011, deux de nos élus (Catherine Baratti-Elbaz et Christophe Najdovski) nous faisaient part de leurs préoccupations et de leurs souhaits pour que cette ouverture se fasse dans les meilleures conditions. Nous saurons bientôt s'ils ont été entendus.

28/02/2014

Le périphérique et les municipales

carte-arrondissement-paris-12.jpgLe 12e est globalement délimité par le Faubourg Saint-Antoine, la place de la Nation, le cours de Vincennes, le boulevard Périphérique, la Seine, le bassin de l'Arsenal et la place de la Bastille.

Les candidats à la mairie de Paris manifestent le plus grand intérêt pour ces lieux. Aujourd'hui : le boulevard Périphérique

Nathalie Koscuisko-Morizet (UMP) :

Je serai je maire qui engage le chantier de la couverture du boulevard périphérique qui, depuis 50 ans, coupe, aussi bien physiquement que symboliquement,paris Paris du reste de l’Île-de-France. Coût de l’opération : zéro euro pour les Parisiens grâce à la vente du foncier.

  • Couvrir intégralement le périphérique
  • Poursuivre la mise en place d’un revêtement permettant de diminuer les nuisances acoustiques.
  • À court terme, lancer la couverture du périphérique sur au moins 7 secteurs correspondant à 1,4 km de couverture d’ici 2020. À plus long terme, sur les nouveaux espaces créés seront construits des logements et des bureaux.

Christophe Najdovski (EELV) :

parisJe lancerai une concertation, en lien avec BruitParif, afin de réduire les nuisances sonores liées à l’activité urbaine. Je poursuivrai les couvertures partielles du périphérique, accompagnées de la pose d’un revêtement anti-bruit lorsque la couverture est impossible. Je réduirai la vitesse sur le périphérique à 50 km/h la nuit afin de réduire les nuisances pour les 40 000 riverains du périphérique.

Anne Hidalgo (PS) :

parisLe périphérique doit être vu comme une chance de la métropole. Nous proposons :

  • de multiplier les points de franchissement piétons, cyclables, ferrés et routiers, de transformer les Portes de Paris.
  • de faire du périphérique un espace festif, en y organisant un grand marathon annuel, ainsi que d’autres évènements sportifs, culturels et artistiques.
  • de réaliser la couverture du périphérique partout où elle est possible, techniquement et budgétairement. Dans les autres zones, dérouler des  enrobés qui diminuent la nuisance sonore, et installer des protections anti-bruit formées de panneaux photovoltaïques .
  • de créer une voie réservée aux bus, aux taxis, aux véhicules électriques et aux véhicules en autopartage.

parisWallerand de Saint-Just (FN-RBM) :

Sous le slogan la mobilité c'est la vie, c'est l'emploi, le candidat propose de fluidifier le trafic et de revenir à la limitation de vitesse sur le boulevard périphérique à 80 km/h.

Charles Beigbeder (Paris Libéré) : nous n'avons dans son programme trouvé aucune proposition relative au boulevard périphérique.

Danielle Simonnet (FDG-PG)

parisLa candidate propose :

  • de poursuivre la couverture du périphérique là où c'est possible et de créer des espaces 
  • d'interdire le transit de poids-lourds sur le périphérique par la réalisation avec la région d’un ferroutage de contournement de la région parisienne.

paris

À l'exception notable du candidat du Front National, tous reconnaissent les nuisances occasionnées par le boulevard périphérique et proposent des pistes pour les réduire. Aucun toutefois n'ose s'attaquer à l'hérésie que constitue cet autoroute situé quasiment au centre ville de la métropole du Grand Paris.

Plus de 40000 riverains vivent à moins de 200 mètres du périphérique où la pollution dépasse largement les seuils admis par l'OMS. Autant le dire, nous sommes très déçus de ne lire chez aucun candidat, le projet pourtant simple d'engager la transformation progressive du boulevard périphérique en boulevard urbain.

paris

Denis Baupin (qui n'est pas candidat) sur Tweeter le 14 nov 2013

27/02/2014

Enfin un bus de Traverse dans le 12e ?

parisLe programme de la liste EELV pour Vivre Mieux dans le 12ème prévoit la création d'une navette électrique de Traverse pour mieux relier les différents quartiers de notre arrondissement. 

Pour présenter ce projet, samedi 1er mars 2014, un cortège (composé de vélos, remorques, etc.) sillonnera l'arrondissement en suivant un exemple du parcours possible de cette navette de quartier. Son trajet fera l'objet d'une concertation afin d'être le mieux adapté possible aux besoins de chacun.

Le point de départ est fixé à 10h Place Félix Eboué puis un rassemblement final est prévu à 12h30 au même endroit. Christophe Najdovski, candidat à la Mairie de Paris ainsi que de nombreux militants et candidats seront présents tout au long du parcours pour échanger et faire connaitre ce projet.

paris

Cliquez pour agrandir

Envisagée depuis 2007, une telle Traverse a fait l'objet d'un voeu du conseil d'arrondissement et de plusieurs réunions de travail des conseils de quartier. Nous espérons que la prochaine mandature verra enfin sa concrétisation.

21/02/2014

Des espaces verts pour les chiens

parisParis comporte 160 000 foyers propriétaires de chiens. Pour eux, une fois sorti de l’immeuble ou ils habitent, promener son chien est un problème.

Les chiens sont acceptés sur la voie publique, partout dans Paris, et tenus en laisse mais la plupart des squares et jardins ne les acceptent pas.

Vous pourrez aller gambader avec lui au bois de Vincennes, à condition de le tenir en laisse. Cette règle stupéfiante figure sur le règlement des parcs et jardins, mais est bien peu respectée

paris

Si vous n'avez pas d'espace vert à proximité, vos chiens peuvent emprunter le bus, le métro, le RER ou encore le tramway. Ils voyagent gratuitement s’il font moins de 6 kilos, mais vous devez les transporter dans un sac de transport de moins de 45 cm. Bien sûr, ces règles ne s'appliquent pas aux chiens guides.

Dans le 12e (hors bois de Vincennes), parmi 24 espaces verts, 4 offrent des espaces autorisés aux chiens : 

  • parisle Parc de Bercy : Entre le POPB et Bercy Village, le parc est l'unique espace vert parisien qui offre aux chiens parisiens un vaste espace de verdure. Leur accès est autorisé dans l'ensemble du parc, excepté certains jardins délimités (128 quai de Bercy).
  • la Promenade Plantée René Dumont : Sur le tronçon du Viaduc des Arts la promenade est interdite aux chiens. Entre l'allée Vivaldi et la rue Edouard Lartet le parcours est ouvert aux chiens en laisse (209 avenue Daumesnil)
  • le square du bassin de l'Arsenal : La zone autorisée aux chiens en laisse n'est pas le square en lui même mais en réalité le quai bas, c'est à dire l'aire la plus urbaine et asphaltée (53 boulevard de la Bastille).
  • le square Saint-Eloi : Bien que le portillon d'entrée indique que les chiens sont interdits dans cet espace vert, l'allée centrale du square est en réalité ouverte aux chiens en laisse (11 rue du colonel Rozanoff).

À New York, les dog runs sont depuis longtemps monnaie courante. À Paris, la ville a très récemment ouvert dans le square Jacques Antoine (14e) un espace de 845 m2 entièrement dédié aux chiens qui peuvent s'y défouler sans laisse. Tous les détails sur cette page de Paris.fr

paris

Tompkins Square big Dog Run

Paris compte 160 000 foyers propriétaires de chiens. Un chiffre qui devrait intéresser les candidats aux prochaines municipales !

19/02/2014

Commentateurs, pensez aux lecteurs

Si vos commentaires sont toujours bienvenus, ils plongent les lecteurs dans la perplexité lorsqu'ils sont sans rapport avec l'article auquel ils sont attachés. Ainsi en est-il des commentaires relatifs aux radars qui ont été postés sur l'article concernant les voies bus :

  • le radar "punitif" est évoqué sur l'article sur les nouveautés avenue Daumesnil
  • le radar "pédagogique" qui a été voté par les conseils de quartier dans le cadre du budget participatif, sera installé en 2015 au carrefour Messimy-Rousseau. Il n'a pas encore été évoqué sur ce blog.

19:10 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : paris

18/02/2014

Encombrements en vue dans les couloirs de bus !

parisLe 15 janvier 1964, le premier couloir de bus est mis en service sur les quais du Louvre et de la Mégisserie sur une longueur de 1000 mètres. Les premiers résultats sont encourageants, les retards chroniques se réduisent et la vitesse moyenne augmente. Mais la réticence des commerçants parisiens ne permet pas une progression rapide des voies aménagées.

Le Bilan 2012 des déplacements à Paris fait état de 172 km de couloirs de bus

La voie de bus est réservée aux transports en commun, aux taxis et aux vélos. Un automobiliste ou un motard qui circule dans une voie de bus et qui se fait arrêter encourt une amende forfaitaire de 135 €.

C'est en janvier 2001 que les premières voies bus ont été ouvertes aux cyclistes. En mars 2003, elles totalisaient 52,8 km.

Fin 2012, 151 km de couloirs de bus sont ouverts aux cyclistes

parisEt les motos ? En 2005 George Sarre (MRC), ancien ministre des transports et maire du 11e, souhaitait autoriser "à titre expérimental" les deux-roues motorisés à emprunter les voies de bus. Bertrand Delanoë (maire PS de Paris) et Denis Baupin (adjoint EELV) s'y sont fermement opposé.

Les couloirs de bus s'invitent dans la campagne pour les élections municipales des 23 et 30 mars 2014.

Anne Hidalgo a en effet affirmé quelle autoriserait les voitures électriques à rouler dans les couloirs de bus en cas d’élection. Cette mesure donnerait un avantage concurrentiel certain à la voiture électrique par rapport aux autres véhicules. On imagine la joie de Vincent Bolloré !

Rappelons qu'Anne Hidalgo a également retenu dans son programme la proposition de ses alliés de PRG pour introduire des Scootlib' électriques qui bien entendu seraient autorisés à rouler dans les couloirs de bus.

paris

Faisons le point : les bus, les taxis, les cars de tourisme, les vélos, et peut-être demain les voitures et les scooters électriques ! On va se bousculer dans les couloirs de bus et les transports en commun déjà bien insuffisants seront les perdants.

Est-il nécessaire de préciser que nous désapprouvons sans réserves cette proposition qui deviendrait vite intenable avec la progression espérée des véhicules électriques.

Nous vous invitons les adeptes du bus à lire à ce sujet l'article qu'a publié sur son blog Renaud Martin (candidat EELV dans le 20e) : Ouvrir les couloirs de bus parisiens aux véhicules électriques ? Attention tête à queue !

07/02/2014

Que devient Bercy-Charenton ?

LogoBercyCharenton.jpgDans le cadre du projet d'aménagement du secteur Bercy Charenton, la ville de Paris a confié en 2010 à la société Etat d'Esprit la conception et la mise en œuvre d’une démarche de concertation innovante comprenant réunions publiques, ateliers de travail urbains.

Depuis le 11 mai 2011, date de la première réunion de concertation, nous nous efforçons de suivre ce projet capital. Tâche bien difficile car cette concertation ressemble un peu à une boutique le plus souvent fermée et dont le rideau se lèverait parfois pour nous faire miroiter la vitrine et nous demander notre avis.

paris

La dernière "ouverture" date du 29 juin 2013 : Journée portes ouvertes au chai de Bercy au cours de laquelle la journée a permis notamment de prolonger les échanges avec les habitants et usagers, parties prenantes de la concertation, et de faire découvrir le projet à ceux qui ne le connaissaient pas encore (Sic).

En fait, aucune information nouvelle n'a été transmise depuis la présentation le 18 octobre 2012, du Plan Guide que nous trouvons équilibré et réaliste, même s'il faut rester vigilant sur le taux excessif de bureaux et le risque de déshumanisation lié à de trop grandes hauteurs.

paris

Cliquez pour agrandir

Notons par ailleurs qu'on ne connait ni la feuille de route du projet ni la durée de la mission du cabinet Rogers Stirk Harbour + Partners. Quelle est la phase qui doit suivre celle du Plan Guide ? Impossible de répondre puisqu'aucun scénario n'a été annoncé.

Pourtant, pendant les période de fermeture, nul ne doute que "derrière le rideau", les artisans (en l'occurrence les urbanistes du cabinet Rogers Stirk Harbour + Partners) travaillent, conçoivent et décident. Quoi ? Nous en aurons probablement quelques aperçus lors de la prochaine "ouverture".

paris 

Le caractère épisodique de cette concertation et la non connaissance de la feuille de route a laissé le champ libre à Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) candidate à la Mairie de Paris, pour présenter le 14 janvier dernier, un projet prenant le contrepied des principes retenus.

Son projet, sans même faire référence au Plan Guide, prévoit la couverture totale des voies, solution rejetée, tant pour des raisons techniques qu'économiques.

paris

Cliquez pour agrandir

À propos de ce Plan Guide, on peut relire sur le compte-rendu de la réunion publique du 18 octobre 2012 (p 10) que Jean-Marie Brétillon (Maire de Charenton-le-Pont) a trouvé cette étude pertinente. Aujourd'hui candidat à sa réélection on ne s'étonne guère de le voir faire le grand écart (Le Parisien du 16/01/14) en apportant un soutien certain quoique mesuré à Nathalie Kosciusko-Morizet :

Sur le principe, je soutiens totalement cet ambitieux projet ... Couvrir les emprises SNCF et RFF permettrait de reconquérir un terrain ... Il ajoute : non seulement il y aura des difficultés avec la SNCF pour la couverture des voies, poursuit l’élu mais, surtout, à l’heure actuelle, on sait tous qu’il n’est pas évident de trouver des financements.

*********

Lors du Conseil de Paris de mai 2010, à l'occasion d'un amendement sur la délibération DU 37, Christophe Najdovski (EELV) déclarait au nom du groupe Les Verts :

Je terminerai par la question de la concertation, avec le souhait de la mise en place d’un comité permanent de concertation de manière à associer de manière continue un maximum d’acteurs à la concertation sur l’aménagement du secteur.

Demande rejetée par l'exécutif parisien dont on trouvera la réponse ici.

Concluons, en parodiant Jacques Dutronc : On nous en montre un peu, on ne nous dit pas grand chose ! Le terme tant prononcé de concertation mérite davantage.