Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2009

Dépenses et restrictions au menu du conseil de paris

109900701.jpgLe conseil de Paris se réunit aujourd'hui lundi 6 avril 2009 et demain mardi 7. Au programme :

Du côté des dépenses, et malgré les difficultés soulevées par le contexte économique, Paris a décidé de maintenir un haut niveau d'investissement sur ses projets, et notamment sur le chantier des Halles.
La délibération présentée porte sur les dispositions définitives du projet  et sur la procédure préalable à la déclaration d'utilité publique.
Le coût global du projet se monte à 760 millions d'euros, dont 608 seront engagés durant cette mandature. Ils seront financés aux deux tiers par la Ville de Paris. Les partenaires publics (région Ile-de-France, Stif, RATP) et privés (Unibail-Rodamco) contribueront également au financement. L'Etat a aussi été sollicité.

Vifs débats en perspective, tant sur l'aspect économique que sur l'aspect urbanistique du projet qui soulève bien des critiques que fédère l'association Accomplir.

DSCN2160.JPG   viewmultimediadocument-1.jpeg
Vues depuis le square des Innocents
Une belle échappée sur Saint-Eustache que va masquer la Canopée

Du côté des restrictions, il faut s'attendre à ce que Jean-François Lamour (président du groupe UMP du conseil de Paris) revienne sur la réunion tenue mardi dernier sur la situation budgétaire de la mairie de Paris au cours de laquelle le Maire a reconnu que les recettes de droits de mutation de la ville étaient inférieures à celles escomptées, en raison de l'évolution du marché de l'immobilier.

Il demande que les conseillers de Paris puissent débattre du plan d'économies réclamé par le Maire.

Concernant plus directement notre quartier, nous avons noté :

  • une nouvelle révision du PLU :

Depuis l'annulation de certaines dispositions du PLU en février 2009, les Bois de Boulogne et de Vincennes, ainsi que les parcs, espaces verts, terrains de sports et cimetières parisiens, ne sont plus couverts par la réglementation approuvée en 2006: l’annulation a pour effet de remettre en vigueur les dispositions d’urbanisme immédiatement antérieures, moins protectrices. C'est pourquoi la Ville de Paris engage une nouvelle procédure de révision / élaboration de son Plan local d'urbanisme. En effet, 30 % de la surface de la zone verte sont redevenus classés en zone d’urbanisation ordinaire ; les augmentations de surfaces d’espaces boisés classés (environ 12%) sont annulées ; dans les Bois, la possibilité de construire n’est plus limitée à des secteurs précisément définis et le stationnement en sous-sol n’est plus interdit.

  • ravalement des façades des écoles

2009 DPA 123 : Approbation du principe de réalisation et modalités de passation des deux marchés de travaux de ravalement des façades sur rues et cours du groupe scolaire 253 bis, avenue Daumesnil et de l'école élémentaire 19, rue Marsoulan (12e).

Image03.jpg

Pour en savoir plus, rendez-vous dès 9h00 sur Paris.fr pour suivre la séance en video.

08:26 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

27/03/2009

Marché Poniatowski et stationnement avenue Daumesnil

vignette.JPGComme vous, nous avons découvert que depuis le début de la semaine, le trottoir pair de l'avenue Daumesnil (entre l'avenue Michel Bizot et le boulevard Soult) est en travaux dans la perspective du déplacement du marché Poniatowski dont le projet avait fait l'objet d'une réunion publique le 4 décembre 2008.

 

Les conseils de quartier concernés (Vallée de Fécamp et Bel-Air Sud) n'ont reçu d'information ni sur la date de ce chantier, ni sur les conclusions de l'expérimentation de stationnement (effectuée du 13 au 27 janvier 2009).

Une recherche sur le site de la Mairie nous a permis de trouver des articles, qui n'ont ni fait la une du site, ni n'ont été inclus dans la lettre hebdomadaire.

IMG_9852.JPG
On y apprend que :

Les travaux actuellement en cours sont destinés à permettre la mise en place du marché sur l’avenue Daumesnil le 3 mai prochain. Ces travaux entraînent la suppression de 31 places de stationnement.

Au vu des résultats de la consultation des habitants, et parallèlement à des travaux de réfection de la chaussée sur l’avenue Daumesnil, les services de la Direction de la Voirie et des Déplacements de la Ville de Paris réaliseront avant l’été la création de 41 places de stationnement dans la partie comprise entre la place Félix Eboué et l’avenue du Général Michel Bizot.

Outre la découverte tardive de ces informations, on peut s'étonner que la création des places de remplacement intervienne 3 mois après la suppression des autres. Voudrait-on démontrer qu'elles ne sont pas indispensables ?

On comprend enfin, à la lecture de cet article, que la décision est prise de rendre cet emplacement définitif.

Rien par contre n'est dit de l'évolution de la piste cyclable qui permet de rejoindre le bois de Vincennes et dont on peut craindre que même en dehors des jours de marché, elle devienne impraticable (à l'image de celle du contournement sud de de la place Félix Eboué).

Nous vous encourageons à faire circuler ces informations auprès de vos relations non internautes afin de contribuer à réduire la fracture numérique.

24/03/2009

De la Promenade Plantée au Sentier Nature en passant par Charles Péguy

Créée et 1988, la Promenade Plantée (1) est l’un des sites les plus visité de notre arrondissement.

coulee-verte.jpgSi parcours le long de l’avenue Daumesnil, au dessus du Viaduc des Arts ne pose pas de problème d’orientation, il n’en est pas de même une fois traversé le Jardin de Reuilly où, sous le nom d’allée Vivaldi, elle prend le visage d'une avenue urbaine.

0031_All_e_Vivaldi_04_2007.JPG

promenade_plantee2.jpgMais c'est en arrivant au niveau du quartier Sahel-Montempoivre que les visiteurs ont des difficultés à distinguer la Promenade Plantée (en direction du bois de Vincennes) des itinéraires qui mènent au square Charles Péguy (2) et au Sentier Nature ouvert en janvier 2008 sur l’extension du square (ou jardin ?) Péguy.


Agrandir le plan

Après avoir traité ce sujet lors de la réunion publique du 12 novembre 2008, le conseil de quartier réuni en assemblée générale le 12 février 2009, a voté à l'unanimité le voeu visant à dénommer les lieux et en améliorer la signalisation.

image.JPG
Cliquez sur l'image pour voir la présentation

Considérant que le chemin qui relie la promenade plantée au sentier nature en traversant le jardin Péguy a été créé sur l’emprise d’une voie SNCF appelée à l’époque : « bretelle de Reuilly», ...

belair01.jpg
Train s'engageant sur la bretelle de Reuilly (niveau Michel Bizot)
Cliquez pour agrandir

... le conseil de quartier de Bel-Air Sud demande :

. que soit attribué à ce chemin le nom de « sentier de Reuilly » et au sentier nature qui en fait partie, le nom de « sentier nature de Reuilly »,

. que soit remise à niveau la signalisation relative à la Promenade Plantée, au jardin Charles Péguy, au Sentier nature ainsi qu’aux différents points d’intérêt situés sur le parcours.

Conformément à la procédure, ce voeu a été transmis à Madame la Maire. Bien que les dénominations de sites parisiens relève d'un processus complexe, nous espérons le voir aboutir rapidement.

(1) créée en 1988 par Philippe Mathieux et Jacques Vergely, à l'emplacement de l'ancienne ligne de chemin de fer qui reliait depuis 1859 la place de la Bastille à la Varenne-Saint-Maur.

(2) créé 1989. Il est l'oeuvre des paysagistes Alain Gilot et Liliane Grunig-Tribel.

09/03/2009

Le droit de pétition au menu du conseil de Paris

109900701.jpgLe conseil de Paris se réunit aujourd'hui lundi 9 mars et demain 10 mars 2009. Si aujourd'hui vous ne pouvez que prendre acte de l'ordre du jour (consultable sur cette page), demain, vous pourrez contribuer à l'établir.

En effet, un projet de délibération, instaurant un droit de pétition pour les habitants parisiens majeurs, est soumis au vote du Conseil de Paris. Une pétition, portant sur les sujets relevant de la compétence de la collectivité parisienne, pourrait être inscrite à l’ordre du jour du Conseil de Paris si elle est signée par 5 % des habitants, soit environ 85.000 personnes.

Les pétitionnaires pourront, entre autre moyen, adresser leur pétition par voie électronique, au moyen d'une application informatique qui devrait être mise en place sur Paris.fr d'ici la fin du premier trimestre.

Nous sommes certains que nombre d'entre-vous ont déjà en tête des sujets qu'ils aimeraient bien soumettre au conseil de Paris. N'hésitez pas à en parler en postant des commentaires.

Pour en savoir plus, rendez-vous dès 9h00 sur Paris.fr pour suivre la séance en video.

08:29 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

06/03/2009

Action et Communication

S'il est souvent reproché au Maire de Paris d'abuser des effets de communication, un pareil grief ne peut être adressé à notre Maire d'arrondissement. Deux exemples récents auraient mérité davantage de communication :

Si l'annonce a été faite sur le site de l'arrondissement, rares sont ceux qui ont pu en prendre connaissance. L'ouverture coïncidait avec les vacances scolaires et malheureusement aucune lettre d'information n'a été diffusée dans cette période. Si l'on en juge par la fréquentation du TEP, l'information ne semble pas être parvenue aux intéressés.

DSCN3978.JPG

Plutôt que ce triste écriteau, n'aurait-il pas été possible d'ouvrir largement les grilles et d'investir dans une banderole annonçant la nouvelle ? Avec la fin des vacances scolaires, cette annonce a disparu alors que le TEP est censé être toujours ouvert.

DSCN3915.JPG

  • comme annoncé, la Direction des Espaces Verts et de l'Environnement a entrepris des travaux de qualité pour installer une pyramide de cordes dans le square Charles Peguy.

DSCN4066.JPG

Bien peu d'utilisateurs du square ont assisté aux réunions publiques et à la présentation sur place qui ont traité de ce sujet. Un modeste panneau explicatif du chantier en cours aurait informé et vraisemblablement réjouit les futurs utilisateurs et leurs parents, qui, nous l'avons constaté, s'interrogent sur ce chantier.

Image 1.png

03/03/2009

Video-surveillance : des caméras vues d'un mauvais oeil

467565835.jpgLors du Conseil de Paris en octobre dernier, le Préfet a annoncé le "Plan de vidéoprotection" (ex Video-surveillance), qui prévoit l'installation de 1226 caméras supplémentaires sur l'espace public. Ce plan a reçu le soutien du Maire de Paris et près de 50 millions d'euros financés par la collectivité vont être injectés dans ce projet.

Dans le 12e, ce sont 82 caméras de vidéo surveillance qui vont être placées, dont 30 pour le quartier Aligre Gare-de-Lyon.

carto12-max.gif
Cliquez pour agrandir

Le sujet a été abordé le 28 janvier au cours du CSPDA (Conseils de Sécurité et de Prévention de la Délinquance d'Arrondissement).

Cette réunion a permis aux participants de savoir que les sites avaient été choisis par la Préfecture de Police et le Commissariat. La Mairie du 12e n'y a pas participé.

C’est l’Etat qui finance les caméras avec un partenariat privé : ce partenariat paye et l’Etat rembourse sous forme de loyers pendant 15 ans.

Des caméras seront installées devant les collèges, les lycées et autres points sensibles pour la prévention de la délinquance. On ne connaît pas les critères qui ont présidé au choix des autres emplacements.

Selon la Préfecture de Police et le commissariat, les caméras n’enlèveront en aucun cas la présence humaine (380 policiers).

Des avis circonspectes ou hostiles :

  • Selon l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme d'Ile de France : la vidéosurveillance est devenue, pour nombre de municipalités, un élément central de lutte contre la délinquance et un moyen incontournable pour assurer la sécurité en ville, sur l'espace public alors que son efficacité n'a pas été vraiment prouvée et que l'on ne sait mesurer, aujourd'hui, les capacités préventives et/ou répressives de ces équipements.

« Si les caméras garantissaient la sécurité des citoyens, Londres, la ville des cinglés de l’objectif avec quelques 500000 caméras, serait la ville la plus sûre du monde. Mais ce n’est pas le cas », juge dans un article du quotidien The Guardian Bruce Schneier, le «pape de la sécurité» américain. A raison d’une caméra pour 14 habitants, la Grande-Bretagne est le plus grand laboratoire de surveillance au monde et montre à ce titre des résultats plutôt décevant.

Plusieurs associations ont décidé de se fédérer contre le « plan 1 000 caméras » de la préfecture de police, alors que la concertation s’achève dans les arrondissements.

  • Particulièrement concerné par le dispositif mis en place, le quartier d'Aligre déclare au travers de son association la Commune Libre d'Aligre :

. que le fort réseau de solidarité et de convivialité entre habitants d’Aligre vaut plus que 32 caméras de surveillance pour assurer le sentiment de sécurité dans le quartier.

     .que l’argent public parisien doit être consacré à la consolidation des liens sociaux et financer toutes les initiatives associatives, sociales, culturelles et citoyennes le favorisant et non les fabriquants d’arsenal de surveillance.

    Ils invitent à signet une pétition : Non aux caméras de videosurveillance dans nos quartiers !

    27/02/2009

    Le 12e face à la grande précarité et aux sans abri

    Le 12e face à la grande précarité et aux sans abri est le thème principal de la prochaine réunion publique de votre conseil de quartier se tiendra :

    jeudi 5 mars 2009 à 19h30
    à l'école élémentaire du 253 ter av. Daumesnil

    L'hiver a intensifié la mobilisation et les actions auprès des personnes sans abri :
    • action de la municipalité (repérage des abris précaires et dangereux, mise à disposition de véhicules pour les maraudes du SAMU social, installation de wagons et ouverture de gymnases lors des coups de froid ...)
    • action des associations, des plus anciennes (SAMU social, CASP, Secours catholique ...) aux plus récentes (Chorba, Coeur des Haltes, Halte Femmes ...),
    • action du conseil de quartier avec l'ouverture la Bagagerie 188.
    Comment ces actions ont-elles été perçues ? Quel est leur impact ? Comment aller plus loin ?

    Au cours de cette réunion publique, sont prévues des interventions des associations suivantes (cliquez sur leurs logos pour accéder à leur site) :
    samusocial.png
    auxcaptifs.JPG  bagagerie188.JPG maisondanslarue.JPG
    lachorba.png
    Le conseil de quartier compte sur votre présence pour vous informer, vous interroger, entendre vos remarques et recueillir vos propositions. Il s'agit de dépasser les clivages politiques pour fédérer les initiatives et les rendre efficaces.

    Visiteurs réguliers de notre blog, vous vous intéressez bien sûr à la vie du quartier. Mais peut-être souhaitez-vous mieux connaître les conseils de quartier. Pour celà, vous vous conseillons de visiter la page concernant celui de Bel-Air Sud sur le site de la Mairie du 12e.

    Mieux encore, vous pouvez,
    demander à devenir "Invité permanent", ce qui vous permettra de recevoir toutes les informations utiles (invitations, compte-rendus) concernant votre conseil de quartier.

    19/02/2009

    Commissions des conseils de quartier : le saviez-vous ?

    Vous croyez en l'implication des habitants pour assurer la vitalité de notre quartier ?
    Vous souhaitez échanger, impulser, proposer ?

    > Saviez-vous que les conseils de quartier (dans le 12e, ils sont sept) créent des commissions thématiques qui travaillent sur des projets soumis par la Mairie et élaborent des propositions en direction des élus ?

    > Saviez-vous que ces commissions ne sont pas réservées aux conseillers de quartier, mais ouvertes à tous les habitants qui souhaitent s'impliquer dans la vie de leur quartier ?

    > Saviez-vous que vous pouvez demander à être "invité permanent" et recevoir toutes les informations concernant votre conseil de quartier ?

    > Saviez-vous qu'il existe à Bel-Air Sud quatre commissions que vous pouvez rejoindre en fonction de vos centres d'intérêt ?

     

    medium_solidarite.2.JPGSolidarité :

    La commission solidarité s'efforce de déceler les besoins des personnes isolées et de favoriser leur intégration à la vie de l'arrondissement. Elle porte en particulier ses efforts sur les plus démunis et l'amélioration des liens inter-générationnels.

    medium_ecolo.2.JPGCivisme Environnement :

    C'est la commission qui se préoccupe de l'état et de la propreté de l'espace publique. Ellei mène des actions pour responsabiliser les habitants afin de le rendre toujours plus agréable à vivre. 

    PSN_logo.jpgVoirie & Urbanisme :

    C'est la commission qui se consacre à l'amélioration de l'espace publique, aux moyens de déplacements et aux espaces verts. Elle travaille sur des dossiers soumis à consultation par les élus et élabore des propositions propres.

    1039-180x180.JPGAnimation :

    C'est la commission qui conçoit et organise les animations de quartier (Circul'Livre, repas, rallyes pédestres ou cyclistes, fête pour les enfants ...) qui vous permettent de rencontrer vos voisins et de partager le plaisir de vivre la ville ensemble.

     

    Pour vous inscrire ou obtenir plus d'informations , contactez Valerie Raynaldy (Assistante des conseils de quartier) : valerie.raynaldy@paris.fr ; tel : 01 44 68 13 48

    08:39 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

    17/02/2009

    Le TEP Louis Braille en accès libre

    images.jpegNous découvrons à la Une du site de l'arrondissement que le Terrain d'Education Physique Louis Braille est désormais en libre accès, toute l'année, y compris pendant toutes les vacances scolaires.

    C'est une très bonne nouvelle qui mérite d'être largement relayée [avec cet article, nous y contribuons modestement] puisqu'elle répond à une fort ancienne demande des habitants du quartier Sahel-Montempoivre dont le conseil de quartier Bel-Air Sud s'était fait l'écho.

    Nous ne devrions pas tarder à voir affiché à l'entrée du TEP les horaires d'ouverture ainsi que les conditions d'utilisation comme c'est le cas au TEP Jardins Saint Paul (4ème) :

    Cliquez sur les imagettes pour les agrandir

    Terrain d'Education Physique Louis Braille
    24 r Louis Braille 75012 PARIS 
    Tél : 01 43 07 32 79

    06/02/2009

    Brèves de quartier

    Nouveau départ pour le chantier du 121-123 rue de Picpus : nous l'avons appris par un lecteur ; des riverains nous l'ont confirmé. Le chantier commence à revivre. Il aurait été repris par l'entreprise Nodal et la Siemp annonce désormais la fin des travaux pour le 3e trimestre 2010.

    Bibliothèque Picpus : rendez-vous le 6 mars. C'est effectivement la date annoncée par la Mairie et, vous pouvez constater en effet sur place, que des ouvriers s'affairent aux finitions pendant que d'autres installent les mobiliers. On peut déjà aprécier les larges baies ouvertes sur le jardin.

    toutpresdecheznous.gif

    Extension du Tramway : c'est parti. Quelques chantiers préparatoires semblent confirmer le calendrier du dossier de presse de décembre 2008.

    • Mi-janvier à février 2009 : premiers travaux sur les réseaux (Travaux EDF sur chaussée à porte de Saint-Mandé)
    • A partir de mars 2009 et jusqu’à mi-2010 : poursuite des travaux de déviation des réseaux, notamment eau et assainissement sur l’ensemble du tracé
    • Fin 2009 : premiers travaux sur les ouvrages d’art (notamment boulevard Poniatowski dans le 12ème arrondissement)
    • 2010 - 2011 jusqu’à mi 2012 : travaux sur l’ensemble du tracé pour l’aménagement des voiries et la réalisation des infrastructures du tramway
    • mi 2012 à fin 2012 : essais et marche à blanc
    • mise en service fin 2012
    Colonnes du Trône : dépose des statues. C'est, si l'on se rapporte au planning, entre le 9 et le 20 février que devraient être déposées les statues hautes. Merci aux riverains de nous avertir de l'événement.

    Réunion publique du conseil de quartier Bel-Air Sud : réservez d'ores et déjà la date du 5 mars pour participer à cette réunion dont le thème central sera la précarité.