Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2010

Reprise

La période dite estivale s'achève. Vous comme nous, ne nous sommes que partiellement éloignés de ce blog :

rentree-des-classes_482.jpg
Bonne rentrée !

23/08/2010

Carrefours à feux : de l'audace !

Qui d'entre-nous, qu'il soit automobiliste, cycliste ou piéton n'a pas un jour critiqué la synchronisation ou la temporisation des feux tricolores d'un carrefour.

Pourtant, s'il est un sujet sur lequel, la Direction de la Voirie et des Déplacements (DVD) se montre particulièrement frileuse, c'est bien l'intervention sur le logiciel des carrefours à feux.

Lorsqu'au cours de réunions publiques ou de réunions de commissions spécialisées, des participants suggèrent de modifier le fonctionnement des feux d'un carrefour, ces propositions sont immédiatement rejetées au prétexte qu'elles se heurtent à des prérogatives préfectorales, des engagements vis à vis de la RATP ou à des risques d'effets collatéraux.

A l'inverse, on ne peut qu'être admiratifs de l'audace des autorités londonniennes qui, à l'image du carrefour Shibuya à Tokyo, ont totalement transformé Oxford Circus en permettant aux piétons de traverser en diagonale. Et ça marche !

IMG_3832.JPG

1 - Le trafic sur Oxford Street (en sens unique)

IMG_3835.JPG

2 - Place au tourne à droite et à gauche vers Régent Street

IMG_3838.JPG

3 - Le trafic sur Régent Street (en double sens)

IMG_3839.JPG

4 - Plus aucun véhicule, place aux piétons

Et pendant ce temps, dans notre quartier, on continue place Sans-Nom à traverser la rue Louis Braille en deux temps, et les feux font place belle à l'automobile au détriment des piétons.

07:52 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

20/08/2010

La station Bel-Air hier et aujourd'hui

1909-05-stationbelair.jpeg
La station Bel-Air en mai 1909 (cliquez pour agrandir)
IMG_6023.JPG
La station Bel-Air aujourd'hui (cliquez pour agrandir)
101 ans séparent ces photos. Observez les différences.

La photo de 1909 est extraite du remarquable ouvrage Le Métro de Paris.

16/08/2010

Les armoiries de Paris

Jacques Cuny se passionne pour les armoiries de Paris. Sur sa page internet, il écrit :

Quel plaisir de déambuler dans les rues de Paris, pour le seul plaisir des yeux ! Le passé de cette ville est si riche !

C'est ainsi qu'en contemplant bon nombre d'édifices, j'ai découvert les armoiries de Paris. Certaines oeuvres sont bien mal en point ; d'autres ont eu la chance d'être restaurées ; quelques unes ont disparu. Malheureusement, les armoiries sont maintenant, la plus part du temps, remplacées par le logo de la ville.

Il nous conte l'histoire du blason de Paris né en 1210 sur un sceau de cire.

Il a entre-autres photographié ceux du 12e comme celui-ci :

A12_269_08.jpg

école 83, avenue du général Michel Bizot

09/08/2010

La carrière de Gravelle

idc_arret_roi.jpgLe 17 décembre 1774, se produisit rue d'Enfer (à la hauteur de l'actuel boulevard St Michel) un impressionnant effondrement en carrière. La population ainsi que les autorités prirent alors conscience du risque sommeillant sous leurs pieds. Le Conseil du roi commande alors plusieures études sur l'état du sous-sol de la capitale (plus précisément sur l'étendue des vides menaçant les voies publiques). Les conclusions furent si alarmantes que le conseil décida la mise en place au plus vite d'une institution chargée de la cartographie du sous-sol parisien. Le 4 avril 1777, l'inspection des carrières fût crée par décret du roi Louis XVI.

Aujourd'hui, l'Inspection Générale des Carrières est une division de la Direction de la Voirie et des Déplacements (DVD) de la Ville de Paris.

IMG_7058.JPG

Une carrière de calcaire grossier, dite Carrière de Gravelle, touche une partie du Bois de Vincennes (comprise entre l'avenue de la Gravelle, la route Don Pérignon et la route de la Plaine).

La zone d'installation de la foire du Trône est certes en partie située au dessus de la carrière, mais pas dans la zone en mauvais état. Quoi qu'il en soit, le poids des manèges est très inférieur au poids des terrains qui recouvrent la carrière.

DSCN1572.JPG
Depuis 2005,  des travaux de consolidation par injection ont été entrepris et un périmètre de protection dans les zones à risque potentiel a été mis en place en plusieurs étapes : le périmètre actuel en place depuis juin 2004 couvre 9000 m² environ.

06/08/2010

La gare de Lyon, service public ou zone commerciale ?

Quoi de plus normal, en cette période de vacances que de porter notre regard sur la gare de Lyon qui est pour le 12e, une fenêtre sur la Méditerrannée.

La gare de Lyon (12e) attend 45 millions de voyageurs par an d'ici à 2020, soit 10 millions de plus qu'aujourd'hui. Pour faire face à cette affluence, la SNCF investit 78 millions d'euros pour aménager et agrandir les espaces dévolus au public.

GetC_Gares-transforment-PGdeLyon.jpg
Une verrière de 4 400 m2 va être créée d'ici à décembre 2011
ZBRAIN / SNCF / AREP
Sur son site Gares en mouvement, la SNCF écrit :

Du 03/05/2010 au 31/12/2011 votre gare s'agrandit pour mieux vous accueillir Avec la construction d'une nouvelle halle et le réaménagement des accès à la plate-forme jaune, la Gare de Lyon s'agrandit pour permettre une plus grande fluidité et vous offrir des espaces d'attente plus confortables et une vaste halle de services et de commerces.

Aujourd'hui, quand on parcourt l'esplanade et les alentours de la Gare de Lyon, indépendamment des dérangements occasionnés par les travaux, on ne perçoit qu'un espace peu lisible, malodorant et débordant de motos n'ayant trouvé où stationner.

IMG_6061.JPG

De plus, les récents aménagements, tout comme ceux qui débutent, font de toute évidence place belle à l'exploitation commerciale de l'espace plutôt qu'à l'amélioration du service public.

1289632223.JPG 857559944.JPG
Cliquez sur les photos pour les agrandir

Est-il acceptable que la municipalité parisienne soit réduite au rôle de spectateur des décisions de la SNCF sur une zone aussi déterminante de son espace urbain ?

08:01 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

23/07/2010

Aujourd'hui le T3, il y a 110 ans, le métro

Assumant les inévitables désagréments du chantier, la plupart des riverains et voisins des boulevards des maréchaux reconnaissent que l'extension du T3 semble bien se dérouler et laisse présager une mise en service conforme aux objectifs dans les délais annoncés (fin 2012).

Si les puits nécessaires au percement du tunnel CPCU sont encore ouverts, le comblement du souterrain de la porte de Charenton en cours, le belvédère piéton au-dessus de la Coulée Verte, va bientôt être mis en place, et sur plusieurs sections, la voirie prend son aspect définitif.

IMG_5999.JPG

Très prochainement la réalisation de la plateforme va mettre en évidence le nouvel aspect des boulevards Soult et Poniatowski.

Sans minimiser la performance accomplie aujourd'hui, nous ne pouvons nous empêcher de rapprocher le chantier de l'extension du T3 avec celui, il y a 110 ans, de la construction de la ligne numéro 1 du Métropolitain :

L'extension, en surface, de la ligne du T3 :

  • 14,5 km entre la porte d'Ivry et la porte de la Chapelle.
  • 26 stations entre la porte d'Ivry (13e) et la porte de la Chapelle (18e).
  • 48 mois (4 ans) de travaux (2009-2012)

La création, en souterrain, de ligne numéro 1 du Métro :

  • 10,8 km entre la porte Maillot et la porte de Vincennes.
  • 18 stations (8 en service à l'ouverture, et 10 deux mois plus tard).
  • 17 mois de travaux (novembre 1898 au 19 juillet 1900)
1899-10-ruedelyon.jpeg
Octobre 1899 : pose de la tranchée couverte rue de Lyon

Nous ne doutons pas que les responsables de la mission tramway sauront nous expliquer les raisons pour lesquelles cette comparaison témoigne d'une  méconnaissance des contraintes respectives de ces deux remarquables chantiers.

07:59 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris

09/07/2010

Le cent-cinquantenaire du 12e

La presse en a parlé début 2010. En ce milieu d'année, il est temps de revenir sur l'origine de notre arrondissement qui fête (comme les 19 autres d'ailleurs), ses 150 ans.

En janvier 1860 (suite à la loi du 16 juin 1859 sur l'extension des limites de Paris), un certain nombre de communes sont annexées, en totalité ou en partie à la ville de Paris qui va passer de 12 à 20 arrondissements. Les nouvelles limites retenues sont les anciennes fortifications de Thiers. Paris passant ainsi de 3 370 à 7 802 hectares et augmentant sa population de 500 000 habitants.

Créés au nombre de douze le 11 octobre 1795, le nombre d'arrondissements municipaux a été porté à vingt. Parmi eux, le 12e est constitué de la majeure partie de l'ancien VIIIe, complété :

  • d'une partie de la commune de Bercy, qui existait depuis 1790, le reste ayant été absorbé par Charenton.
  • de la moitié de la commune de Saint-Mandé faisant ainsi passer sa surface de 500 à 245 hectares.
761960_sans-titre.JPG
Cliquez sur la carte pour l'agrandir

En ce qui concerne Bel-Air Sud, seule la partie située au nord-ouest de la place Sans-Nom (ex Barrière de Picpus dont nous ne nous lassons pas de reproduire la gravure) faisait partie du VIIIe arrondissement de Paris avant 1860. Tout le reste (zone bleue sur la carte ci-dessous) appartenait à la commune de Saint-Mandé.

BAS.JPG BarriereDePicpusGallica.jpeg
Cliquez sur les images pour les agrandir

  • La Mairie du 12e proposera à l'automne prochain une série d'événements (expositions, conférences ...) liés aux 150 ans des 20 arrondissements de Paris. Dans cette perspective elle lance un appel auprès des habitants pour recueillir photographies et documents anciens.

Que sera Paris dans 150 ans ? Nous espérons qu'un projet d'élargissement verra le jour avant cette échéance afin de permettre de niveler les inégalités et d'améliorer la vie de chacun.

Quoi qu'il en soit, il semble que la prochaine extension de la capitale ne pourra comme en 1860, être le fait d'une annexion, mais le résultat d'un projet commun. La récente adhésion du conseil général des Haut de Seine au syndicat mixte Paris Métropole est en ce sens porteuse d'espoirs.

05/07/2010

Rythme estival

Depuis le 1er janvier, nous avons publié près de 180 articles.
Comme chaque année, en cette période estivale, nous allons réduire un peu le rythme de nos publications pour mieux rebondir à la rentrée.

fotolia_4510020_xs.jpg
Nous vous souhaitons des vacances aussi agréables et bénéfiques que possible.
Mais un scoop peut toujours 'tomber'. Alors, pour être sûr de ne manquer aucune information, inscrivez-vous sans plus tarder à notre 'NewsLetter' (colonne de droite).

02/07/2010

Abribus ambulant

Avez-vous remarqué que l'abribus Louis Braille installé en février, avait récemment "glissé", en toute discrètion et sans gloire de quelques, mètres pour retrouver l'emplacement qui aurait toujours dû être le sien ? Le propriétaire du 37 en est probablement à l'origine.

DSCN7317.JPG
L'abribus en février 2010 lors de sa première installation
DSCN8104.JPG
L'abribus en juin après repositionnement

Il ne reste plus à espérer une mise en valeur de ce charment bâtiment faubourien : un lieu d'information municipale ou un petit commerce qui aiderait les usagers du 64 à patienter en attendant leur bus. Notre voeu de 2006 est resté sans suite.